Alerte Témoin

Limitation de l'immigration en Suisse : la réaction du conseil général du Doubs

Publié le 10/02/2014 - 17:17
Mis à jour le 10/02/2014 - 17:18

Les électeurs suisses ont dit “Oui” à 50,3% à une limitation de l’immigration. Cela signifie la fin de l'accord de libre-circulation des personnes signé avec l'UE, et qui s'est traduit par une immigration massive d'Européens en Suisse. Claude Jeannerot, président du conseil général du Doubs et Gilles Robert, vice-président du Département en charge des relations transfrontalières réagissent...

"Avec ses 170 kilome?tres de frontie?re avec la Suisse, le de?partement du Doubs a pleinement conscience des enjeux de coope?ration transfrontalie?re. Il prend acte a? cet e?gard de l’adoption a? une courte majorite? du texte « contre l’immigration de masse » propose? par l’UDC et forme le vœu que ce re?sultat n’alte?re pas l’ensemble des relations entre l’Union Europe?enne et la Suisse.

A la veille d’un nouveau rendez-vous avec les e?lus de Neucha?tel, le De?partement tient a? cette occasion a? re?affirmer sa forte volonte? de renforcer ses politiques avec les cantons frontaliers, qui, nous le notons avec satisfaction, ont vote? contre cette initiative et sont bien conscients eux aussi des synergies entre nos territoires.

Il rappelle qu’il a noue? de nombreux contacts avec ses partenaires suisses et engage? des actions communes dans des domaines multiples : transports, innovation e?conomique, collaborations universitaires, pre?servation des ressources naturelles, projets touristiques, re?seau d’e?changes entre intervenants sociaux, coope?ration culturelle... et qu’il est de l’inte?re?t de tous, de part et d’autre de la frontie?re, de voir ces actions poursuivies et amplifie?es."

(Communiqué du conseil général du Doubs)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tourisme et restauration : des députés inquiets. Danielle Brulebois s’alarme des annulations « en cascade » dans le Jura

Plusieurs députés ont plaidé mardi soir pour une réouverture rapide des bars et restaurants, et plus généralement pour une relance du tourisme, des secteurs à "sauver" selon eux dans la crise du coronavirus. La députée LREM du Jura Danielle Brulebois s'inquiète des annulations des réservations en raison du classement rouge de son département. Elle  réclame "une carte départementalisée" et non régionale.

Pas de prorogation de l’état d’urgence sanitaire pour les marchés publics et privés : « Les Travaux Publics voient rouge ! » (Vincent Martin)

coup de gueule • Le Président de la FRTP Bourgogne Franche-Comté estime que l'ordonnance du 13 mai 2020, ne prenant pas en compte la prorogation de l’état d’urgence sanitaire dans le calcul des délais entourant les marchés publics et privés, est un nouveau coup dur pour les Travaux publics.

Coronavirus : premier week-end déconfiné en vue

Au terme de la première semaine d'un déconfinement progressif et compliqué, les Français, appelés à réserver leurs vacances d'été pour secourir un secteur sinistré, vont pour la première fois depuis deux mois pouvoir partir en week-end --mais en restant à moins de 100 km de chez eux.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.79
partiellement nuageux
le 25/05 à 12h00
Vent
5.34 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
34 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune