Alerte Témoin

L’industrie recrute, le CFAI vous forme et vous accompagne …

Publié le 26/08/2019 - 06:55
Mis à jour le 14/10/2019 - 09:32

Publi-info •

Septembre est là et vous hésitez entre poursuivre des études et entrer dans la vie professionnelle. Et pourquoi pas l’industrie ? Elle recrute via des BTS, Bac pro ou des CAP en alternance et le CFAI vous forme et vous accompagne, y compris pour trouver l’entreprise d’accueil.

Savez-vous que l’industrie en Franche-Comté a des besoins d’embauches estimés à plus de 12.000 postes ?

Pour celles et ceux qui, en ce début septembre, n’ont pas encore trouvé leur voie, c’est peut-être le bon moment de se poser la question de l’industrie. Que vous soyez passionnés par l’automobile, rêviez d’aéronautique, ou de spatial, sachez que plus de 1.300 industriels francs-comtois ont des besoins d’embauches.

Industrie, Apprentissage, CFAI

La plupart de ces postes sont accessibles par la voie de l’alternance et c’est une chance. En effet, le temps passé en entreprise vous permet de découvrir et d’évoluer plus efficacement dans le monde professionnel.

Qui dit apprentissage dit périodes de formation et, dans l’industrie, le CFAI est une référence. C’est également un facilitateur qui vous accompagnera, dès vos premières questions, puis tout au long de votre cursus en vous formant en vue de l’obtention d’un diplôme.

Se lancer en septembre, octobre

Fille ou garçon, vous pensez peut-être que c’est un peu tard pour rechercher une entreprise et négocier une embauche en apprentissage ? Rassurez-vous, puisqu’environ 250 postes vous attendent, là en Franche-Comté.

Pour vous aider, le CFAI -dépositaire de ces offres- vous aidera à trouver l’entreprise que vous cherchez, que vous ayez envie d’un métier dans la conception, l’informatique, la production ou encore la maintenance.

Simplement, si septembre-octobre est une bonne période pour démarrer une formation en alternance, les 250 offres existant dans des entreprises industrielles comtoises ne vont pas être éternellement disponibles !

Au CFAI, vous êtes déjà dans l’industrie

« Si vous avez un goût, une disposition, pour le domaine technique », comme l’explique Philippe Labouche, Directeur développement-recrutement-formation du CFAI de Franche-Comté, « dès lors que vous franchissez les portes du CFAI, vous ressortez conquis ».

Quelque part, en effet, ces portes franchies, vous êtes déjà dans l’industrie. Vous êtes dans un lieu de formation créé «PAR et POUR » les entreprises et qui, en matière d’investissement, ne lésine pas. Normal, puisqu’il faut aux formateurs du CFAI disposer de toute la palette de machines et matériels qu’utilisent des entreprises travaillant pour les grands noms de l’industrie française.

Apprentissage, CFAI … et emploi !

Les entreprises aiment les jeunes diplômés et diplômées passés par la voie de l’alternance, ce n’est plus un secret.  Pour s’en convaincre, il suffit de retenir 3 chiffres :

  • 75% des candidats trouvent leur entreprise grâce au CFAI,
  • 85 % de réussite aux examens d’obtention d’un diplôme, du CAP au diplôme d’ingénieur,
  • 91% d’insertion dans les six mois suivant l’obtention du diplôme.

Infos  +

Le CFAI, c’est :

  • 6 sites de formation en Franche-Comté : Belfort, Besançon, Dole, Exincourt, Gevingey et Vesoul
  • 1050 apprentis (30% en CAP/Bac, 70 % en post-Bac)
  • 100 formateurs, dont 50 techniques
  • 500 entreprises partenaires
  • Chaque année, plus de 700 offres d’apprentissage

Parrainez des apprentis et gagnez un drone (1 parrainage), une enceinte bluetooth Marshall (2 parrainages), etc.

Infos pratiques

CFAI FC - 8, Avenue des Montboucons 25000 Besançon

Téléphone : 03 81 41 39 83

Joindre le CFAI par mail

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tourisme et restauration : des députés inquiets. Danielle Brulebois s’alarme des annulations « en cascade » dans le Jura

Plusieurs députés ont plaidé mardi soir pour une réouverture rapide des bars et restaurants, et plus généralement pour une relance du tourisme, des secteurs à "sauver" selon eux dans la crise du coronavirus. La députée LREM du Jura Danielle Brulebois s'inquiète des annulations des réservations en raison du classement rouge de son département. Elle  réclame "une carte départementalisée" et non régionale.

Pas de prorogation de l’état d’urgence sanitaire pour les marchés publics et privés : « Les Travaux Publics voient rouge ! » (Vincent Martin)

coup de gueule • Le Président de la FRTP Bourgogne Franche-Comté estime que l'ordonnance du 13 mai 2020, ne prenant pas en compte la prorogation de l’état d’urgence sanitaire dans le calcul des délais entourant les marchés publics et privés, est un nouveau coup dur pour les Travaux publics.

Coronavirus : premier week-end déconfiné en vue

Au terme de la première semaine d'un déconfinement progressif et compliqué, les Français, appelés à réserver leurs vacances d'été pour secourir un secteur sinistré, vont pour la première fois depuis deux mois pouvoir partir en week-end --mais en restant à moins de 100 km de chez eux.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.05
ciel dégagé
le 26/05 à 6h00
Vent
4.67 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
87 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune