M. Le Pen et E. Macron en tête des intentions de vote en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 21/04/2017 - 12:27
Mis à jour le 24/04/2017 - 08:43

Selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour le réseau régional de France 3, Marine Le Pen et Emmanuel Macron se partagent chacun cinq régions en tête des intentions de vote.  En Bourgogne Franche-Comté, la candidate du Front national arriverait en tête avec 27 % devant le candidat d'En Marche ! à 20,5 %. François Fillon est à 20%. 

presidentielle_20171.jpg
©
PUBLICITÉ

Si Emmanuel Macron et Marine Le Paen se partagent cinq régions chacun, François Fillon prendrait la première place en Ile-de-France et Jean-Luc Mélenchon serait en tête  Nouvelle-Aquitaine.

Le sondage Ipsos Sopra-Steria et le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof) pour les antennes régionales de France 3 a été dévoilé le 20 avril 2017 et a été  réalisé  auprès de 15 000 Français ont été interrogés du 16 au 18 avril dans les douze régions métropolitaines

Méthodologie

En Bourgogne Franche-Comté : Sondage Cevipof pour France 3 réseau régional, réalisé par Ipsos-Sopra Steria du 16 au 18 avril auprès du panel représentatif suivant : 637 personnes inscrites sur les listes électorales, constituant un échantillon représentatif de population de la région Bourgogne-Franche-Comté âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales. Dont 421 personnes certaines d’aller voter à l’élection présidentielle. Échantillon interrogé par Internet. Méthode des quotas : sexe, âge, profession de la personne de référence du foyer, département, catégorie d’agglomération.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.86
ciel dégagé
le 26/06 à 18h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1020.67 hPa
Humidité
76 %

Sondage