Macron en Bourgogne jeudi à la rencontre des jeunes, absents du grand débat

Publié le 06/02/2019 - 13:50
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:38

Emmanuel Macron est attendu jeudi en Bourgogne pour y discuter études, formation et avenir professionnel avec un millier de jeunes, jusqu’à présent peu mobilisés par le grand débat. Auparavant, il s’entretiendra avec la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay.

Emmanuel Macron en visite à Besançon (archives Micronora 2016) - D Poirier ©
Emmanuel Macron en visite à Besançon (archives Micronora 2016) - D Poirier ©

Il s’agit du sixième débat pour le chef de l’État depuis le 15 janvier et le troisième de suite axé sur un thème particulier après l’Outre-mer vendredi à l’Elysée et la politique de la ville lundi en banlieue parisienne.

Avant le débat, le chef de l'État visitera l'Epide (Etablissement pour l'insertion dans l'emploi) d'Etang-sur-Arroux, le plus petit de France puisqu'il accueille une trentaine de jeunes "décrocheurs" de 18 à 25 ans. Il s'entretiendra avec eux au cours du déjeuner.

Le chef de l'Etat débutera son déplacement dans la matinée à Autun par une rencontre avec Marie-Guite Dufay (PS), présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, et une réunion avec des maires du département.  A Autun, commune de 13.000 habitants, les "gilets jaunes" de Saône-et-Loire prévoient d'envoyer des délégations de tous les "ronds-points" du département. Six représentants espèrent être reçus par le président, selon un "gilet jaune" de Montceau-les-Mines, Pierre-Gaël Laveder.

Le gouvernement cherche à tout prix à intéresser les jeunes au grand débat, qui mobilise jusqu'à présent surtout les séniors. "Ca va poser un problème s'il y a pas (cette) tranche d'âge qui s'exprime", a ainsi reconnu le Premier ministre Edouard Philippe la semaine dernière.

Le débat se déroulera dans le gymnase d'Etang-sur-Arroux, une commune d'environ 2.000 habitants à une quinzaine de kilomètres d'Autun (Saône-et-Loire). Prendront place autour du président des jeunes de 15 à 25 ans: des lycéens d'Autun, du Creusot ou de Montceau-les-Mines, des apprentis, des élèves de CFA et d'IUT, ainsi que des volontaires du service civique, selon l'Elysée.

"Ce sont des jeunes qui vivent en milieu rural dans le Morvan et qui y étudient", mais aussi des "décrocheurs", dont certains sont des réfugiés syriens, indique le maire d'Autun, Vincent Chauvet (Modem). La discussion, conduite par les ministres de l'Education Jean-Michel Blanquer et du Travail Muriel Pénicaud, sera menée sur le format désormais rodé de questions-réponses entre les participants et Emmanuel Macron, placé au centre de l'agora.

Emmanuel Macron prévoit de participer à un ou deux débats par semaine jusqu'à la fin du grand débat, prévue pour la mi-mars. Il en tire profit en remontant dans les sondages, où il avait atteint un plus bas en décembre en pleine crise sociale. Il gagne ainsi six points, avec 34% des Français approuvant son action contre 64% d'un avis contraire, selon un sondage Ifop Fiducial réalisé pour Paris-Match et Sud Radio.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Le Grand Débat 2019

Emmanuel Macron s’adressera aux Français ce mardi soir à 20h00

Emmanuel Macron souhaiterait des référendums d’initiative citoyenne (RIC), réclamés par les « gilets jaunes » mais limités à des sujets locaux, un référendum d’initiative partagée simplifié et une convention citoyenne tirée au sort, selon le projet d’allocution qu’il devait prononcer ce lundi 15 avril 2019. Il s’adressera à la Nation ce mardi soir à 20h00.

Grand débat national : quel bilan pour le Doubs ?

Lancé par le gouvernement depuis le 15 janvier 2019, le Grand débat national a été mené sous plusieurs formes (cahiers de doléances, débats publics ou encore stands mobiles dans les postes et les gares). Il se terminera le 15 mars prochain.  Que peut-on en tirer ? Y a-t-il eu beaucoup de participations dans le Doubs ? Jean-Philippe Setbon, sous-préfet de l’arrondissement de Besançon, secrétaire général de la préfecture du Doubs, nous répond.

Grand Débat national : des stands mobiles installés pendant deux jours à la gare de Besançon

Après les cahiers de doléances installés dans les mairies en France dans le cadre du Grand Débat National (du 15 janvier au 15 mars 2019), c’est au tour de stands mobiles d’être mis en place. Ils sont installés ces 4 et 5 mars 2019 en gare Besançon Viotte. Lieu de passage important à Besançon, la gare compte 7500 clients par jour.

L’Adapei du Doubs s’invite dans le Grand débat national…

À l’occasion du Grand Débat national mené depuis le 15 janvier 2019 dans toutes les communes de France, l’Adapei du Doubs souhaite faire partie du paysage politique et invite au débat sur des questions de citoyenneté et plus précisément sur la place accordée aux personnes en situation de handicap. Plusieurs dates sont prévues dans le département.

Politique

Les Républicains : l’exclusion d’Eric Ciotti, invalidée par le tribunal judiciaire de Paris

La justice a suspendu l’exclusion d’Eric Ciotti, président de LR, a-t-on appris vendredi 14 juin. Pour rappel, le bureau politique de son parti s’était réuni le 12 juin pour l’évincer après ses déclarations sur son alliance avec l’extrême droite dans le cadre des élections législatives.

Législatives 2024 : cette fois, le Mouvement Franche-Comté appelle à ne pas voter pour LFI

Après avoir appelé les Francs-Comtois à ne pas voter aux prochaines législatives pour l’extrême droite, le RN, parti ”national-centraliste” en ce qu’il souhaite détruire l’Europe et supprimer les régions, le Mouvement Franche-Comté leur demande, ce vendredi 14 juin, ne pas voter pour les candidats de La France insoumise, parti co-fondateur du Nouveau Front populaire.

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Accord signé au Nouveau Front populaire : Dominique Voynet, candidate dans le Doubs

Les Écologistes, le Parti socialiste, la France insoumise et le Parti communiste ont trouvé et signé jeudi 13 juin au soir un accord pour la création d'un "Nouveau Front populaire", après l'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale le 9 juin dernier. Dominique Voynet (EELV), ancienne ministre et secrétaire régionale d'Europe Écologie-Les Verts en Bourgogne-Franche-Comté est candidate dans la deuxième circonscription du Doubs, supplée par Anthony Poulin, adjoint à la maire de Besançon.

Législatives 2024 : Éric Alauzet se retire et laisse la place à Benoît Vuillemin

Selon un communiqué du 13 juin 2024, le député de la deuxième circonscription du Doubs du parti Renaissance, Éric Alauzet, a décidé de se retirer de la campagne pour l’élection législatives anticipée des 30 juin et 7 juillet. Il confirme la candidature de Benoît Vuillemin, maire de Saône et vice-président de Grand Besançon Métropole.

Législatives 2024 : un collectif mobilisé contre l’extrême droite à Besançon

À l'initiative de la Ligue des droits de l'Homme, une cinquantaine d'associations, d'ONG et d'organisations syndicales se sont réunies lundi 11 juin 2024 et ont décidé de former un collectif suite aux résultats des élections européennes. Pour rappel, une mobilisation contre l’extrême droite est prévue samedi 15 juin 2024 à 15h00 place de la Révolution à Besançon.

Législatives 2024 : comment voter par procuration ?

Le 9 juin 2024, Emmanuel Macron a annoncé la dissolution de l’Assemblée Nationale, appelant ainsi les Français à retourner aux urnes les 30 juin et 7 prochains. En vue de ces élections législatives, et en ce début de saison estivale, le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer renouvelle le dispositif de procuration dématérialisée, mis en place pour la première fois pour les élections Européennes 2024. Précisions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.34
peu nuageux
le 15/06 à 21h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
87 %