Marine Le Pen nettement en tête en Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 24/04/2017 - 00:25
Mis à jour le 24/04/2017 - 12:00

Marine Le Pen est arrivée dimanche nettement en tête du premier tour de l'élection présidentielle en Bourgogne-Franche-Comté, s'imposant dans sept départements sur huit avec 25,11% des suffrages, réalisant une percée par rapport au premier tour de 2012, selon des résultats portant sur plus de 99% des bureaux de vote.

bilan du 1er tour

PUBLICITÉ

La candidate du Front national – qui avait recueilli en 2012 20,36% des voix en Bourgogne et 21,29% en Franche-Comté — devance ainsi largement Emmanuel Macron, qui obtient 21,88% des suffrages dans la région.

Marine Le Pen réalise son score le plus élevé dans le département rural de la Haute-Saône, avec 31,36 % des suffrages, plus de 10 points de plus qu’Emmanuel Macron (19,59%) et François Fillon (18,05%). Dans l’Yonne, elle totalise 28,52% des voix, loin devant M. Fillon (19,91%) et M. Macron (19,63%) là aussi.

La candidate du Front national enregistre 26,89% des voix dans le Territoire-de-Belfort, devant Emmanuel Macron (20,64 %) et Jean-Luc Mélenchon (19,10%), dans un département notamment marqué en septembre dernier par la menace de fermeture du site historique du constructeur ferroviaire Alstom (400 emplois), finalement sauvé par le gouvernement.  « Ce sont les ouvriers, les salariés et les classes moyennes et populaires qui nous portent. Les thématiques du Front sont porteuses dans cette région où il y a beaucoup de désindustrialisation », s’est félicitée Sophie Montel, tête de file du FN dans la région et proche du vice-président du Front national, Florian Philippot.

« Depuis la présidentielle 2012, il y a une dynamique qui nous porte », a-t-elle ajouté, interrogée par l’AFP, se disant « confiante » pour le deuxième tour. M. Macron a cependant pris la tête en Côte d’Or (23,65%), devant Marine Le Pen (22,52%) et François Fillon (21,26%). 

  • Benoît Hamon ne totalise en Bourgogne-Franche-Comté que 5,65% des suffrages, à égalité avec Nicolas Dupont-Aignan.

Dans le seul département de la région qu’il remporte, le candidat d’En Marche! avait notamment pu compter sur le ralliement du maire de Dijon, François Rebsamen, un proche de François Hollande.  « Le 7 mai, pour les valeurs de la République, un seul vote est possible: Emmanuel Macron », a-t-il réagi dimanche dans un communiqué. Les propositions du candidat d’En Marche « présentent de nombreuses convergences avec mon engagement social-démocrate et mes convictions profondes sur l’Europe notamment », a-t-il ajouté.

Macron en tête à Dijon et Besançon

Dans la capitale de la région, le candidat d’En Marche! s’est facilement imposé (27,31%) devant Jean-Luc Mélenchon (21,89%). Marine Le Pen n’arrive qu’en quatrième position, à 14,52%, après François Fillon (20,91%). Dans le Doubs et le Jura, Marine Le Pen (23,45 % et 24,14 %) devance de quelques points le candidat d’En Marche! (22,50 % et 21,33 %) et celui des Républicains (21,09 % et 18,97 %).

Jean-Luc Mélenchon termine troisième dans le Jura avec 20,28 % des suffrages et il enregistre un score notable à Besançon (25,55%), l’ancienne capitale franc-comtoise historiquement à gauche où Macron, soutenu par le maire PS Jean-Louis Fousseret arrive premier (26,44 %).

Les Résultats définitifs en Bourgogne FrancheComté

  • Inscrits : 2 001 712
  • Votants : 1 588 809
  • Exprimés : 1 544 872
  • Abstention : 20,63%
  • Blancs : 30 808
  • Nuls : 13 129 

Nom

 nombre de voix

 %

Marine Le Pen

 387 664

 25,09%

Emmanuel Macron

 338 192

21,89%

François Fillon

 304 380

 19,70%

Jean-Luc Mélenchon

 276 940

 17,93%

Benoît Hamon

 87 372

 5,66%

Nicolas Dupont-Aignan

87 266

 5,65%

Philippe Poutou

 18 536

1,20%

Jean Lassalle

15 839

 1,03%

François Asselineau

 14 347

 0,93%

Nathalie Arthaud

 11 492

 0,74%

Jacques Cheminade

 2 844

 0,18%


Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

72 maires et élus locaux de droite et du centre expriment leur soutien à Macron

72 maires et élus locaux de droite et du centre expriment leur soutien à Macron

72 maires et élus locaux de droite et du centre ont exprimé dans une tribune, diffusée samedi par le Journal du Dimanche, leur soutien à Emmanuel Macron, au moment où le parti de droite Les Républicains subit une crise profonde après sa déroute aux élections européennes. Parmi eux, on retrouve notamment le maire  "Agir" de Vesoul, Alain Chrétien.

Emmanuel Macron au vernissage de l’exposition « Yan Pei-Ming face à Courbet » lundi 10 juin

Emmanuel Macron au vernissage de l’exposition « Yan Pei-Ming face à Courbet » lundi 10 juin

Le programme de la visite présidentielle • Le président de la République sera bien à Ornans ce  lundi 10 juin 2019  le jour même du bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet (10 juin 1819) pour l'inauguration de la nouvelle exposition "Yan Pei-Ming face à Courbet". Cette dernière fait partie des 15 en France ayant reçu cette année le label "Exposition d’intérêt national" du ministère de la Culture. Le Président de la République sera accompagné par Franck Riester, ministre de la Culture, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités territoriales.

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Dans le cadre du projet de loi Organisation du système de santé e, débat actuellement au Sénat, le PS Martial Bourquin a déposé des amendements visant à lutter contre les déserts médicaux et propose le conventionnement sélectif  ou "territorialisé" des médecins libéraux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.36
partiellement nuageux
le 17/06 à 18h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1016.04 hPa
Humidité
81 %

Sondage