Menacé d’un redressement judiciaire, Go Sport soupçonnée d’"abus de bien social"

Publié le 18/01/2023 - 16:57
Mis à jour le 19/01/2023 - 17:11

Comme l’a annoncé mercredi 18 janvier 2023 le parquet de Grenoble, une enquête est ouverte depuis début novembre 2022 pour « abus de bien social » qui vise la chaîne de magasins Go Sport, déjà menacée d’un redressement judiciaire.

Go Sport à Besançon. © Ludo Hum
Go Sport à Besançon. © Ludo Hum

Les nuages s'accumulent au-dessus de Go Sport. Déjà menacée par un redressement judiciaire , la chaîne de magasins d'articles sportifs est également visée par une enquête pour "abus de bien social", ouverte en novembre 2022, a annoncé le parquet de Grenoble ce mercredi, confirmant une information du journal Libération.

La section de recherches de la gendarmerie de Grenoble a été saisie le 9 novembre 2022, selon le procureur adjoint François Touret de Coucy. "Les commissaires aux comptes ont transmis plusieurs révélations de faits délictueux", a-t-il précisé, sans plus de détails.

Go Sport, qui emploie 2.160 salariés en France, est dans l'attente d'une décision du tribunal de commerce de Grenoble sur une éventuelle procédure de redressement judiciaire . Une audience s'est tenue lundi et la décision doit être rendue jeudi.

Lourdes dettes

Les salariés de Go Sport, et surtout leurs représentants syndicaux et le comité social et économique central (CSEC), se sont notamment alarmés, ces derniers mois, d'une remontée de 36 millions d'euros de trésorerie de Go Sport vers sa maison mère HPB (Hermione, People & Brands).

Fin décembre, après une première audience, la justice a donné à un juge enquêteur la mission de "faire un état précis de la situation financière" du groupe et de sa filiale Go Sport France, avec l'aide de ses cabinets d'audit et de ses commissaires aux comptes.

Déficitaire depuis des années, Go Sport, fondé en 1978 et basé à Sassenage en banlieue de Grenoble, avait été racheté fin 2021 pour 1 euro symbolique par HPB auprès de la maison mère du groupe de distribution alimentaire Casino, la société Rallye, elle-même lourdement endettée.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Les aides à l’achat d’un vélo prolongées jusqu’en 2027

Vélo classique, à assistance électrique ou encore cargo… Tous sont éligibles au bonus vélo dont la prolongation vient d'être étendue jusqu'en 2027 par le gouvernement. Alors qu'il ne concernait jusque-là que les vélos neufs, le bonus vélo s’ouvre à présent aussi aux vélos d’occasion. On fait le point avec le site du service-public sur les aides disponibles pour l’achat d’un vélo électrique.

Nouveau sursis pour les Galeries Lafayette de Besançon et Belfort

C’est un petit ouf de soulagement pour les 26 magasins Galeries Lafayette, dont ceux de Besançon et Belfort, exploités par l’homme d’affaires Michel Ohayon. Le plan de continuation d'activité des points de vente a reçu le soutien de son principal créancier, qui n’est autre que le groupe Galeries Lafayette, juste avant son examen final au tribunal de commerce de Bordeaux, indique l’AFP ce mercredi 21 février. La décision du tribunal de commerce de Bordeaux a été mise en délibéré au 20 mars 2024.

J’ai testé pour vous le soin personnalisé signé LB Beauty à Besançon

Alors que la fraîcheur de l'hiver est de retour, je me suis rendue à l'institut LB Beauty ouvert depuis 4 ans dans le quartier des Chaprais à Besançon mardi 20 février 2024, pour un instant de bien-être, relaxant et pour prendre soin de ma peau. J'ai testé pour vous le "soin personnalisé" signé Ludivine Bonnet.

Nouvelle action coup de poing des éleveurs laitiers haut-saônois contre Lactalis

Une action d’interception d’un camion de lait Lactalis a eu lieu mardi soir en Haute-Saône près de Vesoul. Les éleveurs s’estimant "floué" par la société, demandent "une rémunération décente des producteurs". Le lait du camion devant initialement servir à la fabrication de fromage a été repris et sera utiliser pour l’alimentation des veaux. 

Open Business : les prochains rendez-vous de la CCI Saône-Doubs pour répondre aux défis et enjeux de demain

La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Saône-Doubs a présenté mardi 20 février 2024 les trois nouvelles thématiques de son cycle de conférences baptisé Open Business. Au programme cette année, des rencontres autour des thèmes de l’intelligence artificielle, du vieillissement de la population et de la performance dans l’entreprise et le sport à Besançon, Vesoul et bientôt Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.95
couvert
le 27/02 à 12h00
Vent
4.07 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
84 %