Alerte Témoin

Méningite : 2.300 personnes déjà vaccinées lors d'une vaste campagne ciblant  les jeunes dijonnais

Publié le 19/10/2018 - 13:44
Mis à jour le 19/10/2018 - 13:44

Environ 2.300 personnes ont été vaccinées contre la méningite durant les deux premières semaines d'une vaste campagne ciblant tous les jeunes de 17 à 24 ans à Dijon et alentours, a indiqué ce vendredi 19 octobre 2018 l'Agence régionale de santé (ARS) dans un premier bilan.

vaccin_grippe.jpg
©dfuhlert via pixabay

"Pour l'instant la campagne démarre bien mais l'enjeu est maintenant la mobilisation des plus de 20 ans", alors que les jeunes de 17 à 19 ans constituent les trois quarts de ceux qui se sont fait vacciner jusqu'ici, a indiqué Olivier Obrecht, directeur général adjoint de l'ARS, lors d'un point presse.

Après deux cas de méningite mortels fin 2016 et une première campagne de vaccination d'ampleur à l'université, la maladie est réapparue en décembre 2017 à Dijon, causant cinq cas en six mois, dont seulement deux étudiants, et la mort d'un jeune homme de 23 ans.

40 000 personnes concernées par cette opération

Les autorités sanitaires ont lancé fin septembre une nouvelle campagne ciblant cette fois tous les jeunes de 17 à 24 ans résidant, travaillant ou étudiant sur plus de 150 communes des bassins de vie de Dijon et de Genlis, à
une vingtaine de kilomètres.

Environ 40.000 personnes sont concernées par cette opération prévue d'octobre à mars dans des centres de vaccination mais aussi en médecine de ville.

Les infections invasives à méningocoque sont relativement rares en France, avec 546 cas notifiés en 2017 ayant causé 62 décès, selon des données de l'organisme Santé publique France, qui relève une augmentation de l'incidence du sérogroupe W depuis 2015, la souche en cause en Bourgogne.

Cette campagne est ainsi une première en population générale dans l'Hexagone contre le méningocoque W, selon l'ARS, qui insiste sur "la gravité des infections dont cette souche est responsable (taux de mortalité de 32% en 2017 en France)".

Après trois cas, dont deux mortels, survenus fin 2016, près de 14.000 personnes avaient été vaccinées début 2017 sur le campus de Dijon, dont plus de 10.000 étudiants, soit 41% de l'objectif.

Le nombre de jeunes vaccinés lors de cette nouvelle campagne devrait frôler 3.000 à la fin de la troisième semaine. En ajoutant quelque 6.000 étudiants qui restent protégés et se trouveraient toujours sur le campus, autour de 20% de la cible est vaccinée.

"Mais c'est insuffisant, il faut continuer à mobiliser", insiste Olivier Obrecht, qui précise qu'aucun nouveau cas ne s'est déclaré depuis le début de la campagne.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : 12 décès supplémentaires en 24 h en Bourgogne Franche-Comté

232 décès • La croissance du nombre de personnes hospitalisées en Bourgogne-Franche-Comté du fait de l’épidémie COVID-19 reste continue, avec ce 1er avril 2020 976 patients pris en charge, dont 229 en réanimation. Le confinement et les gestes barrières demeurent les meilleurs remparts collectifs.

Afnor met en ligne un modèle de masque à créer soi-même

Do it yourself • AFNOR, Association française de normalisation (qui représente la France auprès de l'Organisation internationale de normalisation et du Comité européen de normalisation) a mis à disposition gratuitement depuis le 27 mars 2020 un référentiel pour faciliter et accélérer la fabrication en série ou artisanale d’un nouveau modèle de masque, dit « masque barrière ».

Moins d’accidents de la route et plus d’interventions à domicile pour les pompiers

Confinement oblige, depuis un peu plus de deux semaines, nous ne sommes plus sur la route mais chez nous (pour la grande majorité). Résultat, la nature des interventions des pompiers change. Moins d'accidents de la route, plus d'interventions à domicile... Premier bilan par nos soldats du feu.

Covid-19 : 33 décès supplémentaires en 24 h en Bourgogne Franche-Comté

220 décès • Etudiants et soignants, actifs et retraités, ont répondu à l’appel de l’opération #Renforts- Covid. Ils sont déjà 850 volontaires pour prêter main-forte aux établissements de Bourgogne-Franche-Comté face à la crise sanitaire dont le bilan s’établit ce 31 mars 2020 à 220 décès en établissements de santé. 675 sorties d’hospitalisation sont recensées.

Decathlon retire ses masques « Easybreath » de la vente pour les offrir aux soignants

Cela aura pu être un beau poisson d'avril avec un jour d'avance. Même pas ! Decathlon a "bloqué" ce lundi 30 mars 2020 dans la soirée les ventes en ligne de son masque de plongée "Easybreath" en France, afin de "réserver et offrir" les 30.000 masques disponibles aux soignants qui veulent "l'adapter" dans la lutte contre le Covid-19, a annoncé la direction de l'enseigne de prêt-à porter et d'équipements sportifs.

Hôpital de Novillars : inquiétude du personnel et des syndicats…

En plus du dispositif "cafétéria" qui est gardé ouvert aux patients durant ce confinement (ce qui effraie certains soignants), les syndicats CGT, FO et Sud alertent  sur la situation sanitaire actuelle dans une lettre ouverte adressée aux membres du Conseil de Surveillance du Centre Hospitalier de Novillars.

50 patients en réanimation héliportés vers d’autres régions

Afin d’anticiper une saturation des capacités d’accueil dans les services de réanimation des établissements de santé de la région, une stratégie d’organisation de transferts de patients Covid-19 a été mise en place au niveau national par le Centre de crise sanitaire, pilotée dans notre région par l’Agence Régionale de Santé Bourgogne-Franche-Comté. 50 patients ont été transférés les 28, 29 et 30 mars 2020.

Coronavirus : 23 nouveaux décès en Bourgogne Franche-Comté

187 décès • L'agence régionale de santé Bourgogne Franche-Comté a publié son nouveau point quotidien. Afin d'éviter une éventuelle future saturation des services de réanimation en Bourgogne- Franche-Comté, le transfert de malades vers d'autres établissements s'est poursuivi pour la troisième journée consécutive. 12 patients ont été conduits vers des hôpitaux d’Auvergne-Rhône-Alpes et de PACA.

Coronavirus : quels sont les départements les plus touchés en Bourgogne Franche-Comté ?

Un peu moins de 200 nouveaux malades du Covid-19 ont été hospitalisés durant le week-end en Bourgogne Franche-Comté. Ce sont désormais près de 900 personnes qui sont prises en charge en milieu hospitalier dans la région, dont près de 60 % d'hommes. Au 29 mars 2020, avec 51 décès, le Territoire de Belfort est le plus touché devant la Côte d'Or (37). Le nombre de cas grave est en revanche plus important dans le Doubs avec 56 malades en réanimation ou en soins intensifs.
Offre d'emploi
 6.82
peu nuageux
le 02/04 à 9h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
56 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune