Mennel démissionne de The Voice : réaction du groupe FN en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 09/02/2018 - 10:57
Mis à jour le 09/02/2018 - 10:59

Dans un communiqué de ce vendredi 9 février 2018, Julien Odoul, président du groupe Front national et conseiller régional de Bourgogne Franche-Comté réagit suite à l'annonce de la démission de Mennel, candidate à The Voice sur TF1

 ©
©

"À la suite de la diffusion de ses publications complotistes et islamistes, l’opinion publique indignée s’est levée pour empêcher la poursuite de sa médiatisation et exiger son retrait", indique Julien Odoul.

Et d'ajouter : " Non, le peuple français n’est pas mort ! Devant l’intolérable, face à une idéologie qui met en péril les fondements mêmes de notre civilisation, notre peuple s’est révolté comme il a déjà su le faire de nombreuses fois au cours de son histoire. Ce sursaut est la preuve vivante que la France existe et qu’elle est loin d’être finie comme aiment à le penser les apôtres du mondialisme." 

"Une volonté farouche de combattre l’islamisme partout où il se trouve" 

Selon le président du groupe FN, "cette mobilisation témoigne d’une volonté farouche de combattre l’islamisme partout où il se trouve." 

Il précise également qu'en soutien à la mobilisation populaire, " les élus du Front national ont été les premiers à dénoncer ce scandale en écrivant à la société de production de The Voice pour demander l’exclusion de Mennel Ibtissem. Le silence assourdissant des autres partis et du gouvernement ne fait que confirmer la complaisance de ces derniers avec l’islamisme… (…)"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Régionales : Denis Thuriot (LREM) se maintient pour le second tour

Mise à jour • Le candidat de la majorité présidentielle arrivé en quatrième position du 1er tour des élections régionales en Bourgogne Franche-Comté avec 11,7 % des voix a décidé de maintenir sa liste "La Région partout et pour tous " pour le second tour du dimanche 27 juin 2021. Une décision qui ouvre la voie à une quadrangulaire.

La droite en passe de conserver la grande majorité des départements en Bourgogne-Franche-Comté

Départementales 2021 • La prime aux sortants a fonctionné en Bourgogne-Franche-Comté où la droite, qui détient six des huit départements de la région, est en bonne position pour conserver la majorité des conseils départementaux dans son escarcelle, avec un vote RN globalement en baisse.

Régionales : chute de la participation, les sortants bien placés

Quel crédit accorder et quelles conclusions tirer d''élections alors que moins d'un seul électeur sur trois en France s'est exprimé dans les urnes ? Jamais les Français n'ont autant boudé une élection dimanche au  premier tour des régionales et départementales, marqué par la solidité des présidents de région sortants et un résultat loin des espérances pour le Rassemblement national.

Régionales et départementales : vivez en direct la soirée électorale

Ce premier tour de ces élections régionales et départementales a été marqué par une très forte abstention de 69,3% en Bourgogne Franche-Comté. Selon les premières estimations, Marie-Guite Dufay (PS) créé la surprise. Elle serait en tête du scrutin devant le RN de Julien Odoul (23,8%), de Gille Platret (Union de la droite) à 20,9% et Denis Thuriot (LREM) à 12,7%. Stéphanie Modde (EELV) frôlerait les 10% et pourrait se maintenir pour le second tour.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.35
légère pluie
le 21/06 à 21h00
Vent
1.41 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
100 %

Sondage