Montbéliard: l'ancien maire PS condamné pour avoir traité un adversaire de "saloperie de Turc"

Publié le 19/12/2014 - 08:09
Mis à jour le 16/04/2019 - 11:40

L'ancien maire socialiste de Montbéliard (Doubs) Jacques Hélias a été condamné jeudi 18 novembre 2014 à verser 500 euros d'amende et un euro symbolique pour avoir qualifié son adversaire aux dernières municipales, Ilker Ciftci, de "saloperie de Turc".

1254760193.jpg
Montbéliard - 4 fleurs
PUBLICITÉ

Jacques Hélias, maire sortant largement battu aux dernières municipales, comparaissait devant le tribunal de police de Montbéliard (Doubs) pour « injures non publiques à caractère raciste« .
Jacques Hélias avait traité l’un de ses adversaires, Ilker Ciftci, de « saloperie de Turc », le 30 mars le soir du deuxième tour des élections municipales. Ces propos avaient été rapportés par des militants présents et condamnés par la fédération socialiste du Doubs.
Jacques Hélias (27,71%) a été largement battu par l’UMP Marie -Noëlle Biguinet (50,19%), à l’issue d’une quadrangulaire avec le FN (12,01%) et le candidat sans étiquette Ilker Ciftci (10,09%). Le socialiste attribuait la responsabilité de sa défaite à Ilker Ciftci qui s’était maintenu au second tour.
Médecin de profession, d’origine turque, Ilker Ciftci avait saisi le tribunal de police de Montbéliard en citation directe.
A l’audience le 13 novembre, son avocat Me Jean-Baptiste Euvrard avait demandé un euro symbolique de dommages et intérêts. Jacques Hélias a reconnu avoir tenu ces propos mais il avait expliqué qu’il visait Ilker Ciftci, auprès duquel il ne s’est pas excusé, et non la communauté turque.
Le procureur, Thérèse Brunisso, avait requis 750 euros d’amende, peine maximale prévue pour cette contravention de 4e catégorie.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Un homme de 22 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 août 2019 pour avoir mortellement frappé son demi-frère aîné âgé de 33 ans samedi matin à Fuans dans le Haut-Doubs. Il était en permission de sortie au moment des faits, purgeant une peine dans la Meuse après des actes de violence. 

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.84
partiellement nuageux
le 17/09 à 12h00
Vent
3.01 m/s
Pression
1019.08 hPa
Humidité
48 %

Sondage