Alerte Témoin

Mulhouse: ouverture du procès de Gaz de France après 19 morts dans une explosion en 2004

Publié le 09/03/2009 - 13:55
Mis à jour le 09/03/2009 - 13:55

Le procès de Gaz de France, poursuivi pour homicides et blessures involontaires après la mort de 19 personnes soufflées par une explosion due à un fuite de gaz, fin 2004 à Mulhouse, s'est ouvert ce lundi.

1236604645.jpg
©DR
L'explosion, la plus meurtrière depuis 30 ans dans un bâtiment d'habitation, avait eu lieu le 26 décembre 2004, rue de la Martre à Mulhouse où un immeuble HLM de quatre étages avait été soufflé.
GdF qui comparait en tant que personne morale devant le tribunal correctionnel de Mulhouse ne nie pas sa responsabilité dans la fuite de gaz.
 
Jean-François Cirelli, alors PDG de Gaz de France, a réaffirmé dimanche à la veille du procès qu'une fissure sur une canalisation en fonte grise, dite cassante, «est à l'origine de l'explosion».
 
Actuel vice-président de GDF Suez, il a indiqué que GdF procédait à cette époque au remplacement, achevé fin 2007, des canalisations de fonte grise. «Il est clair que cette conduite en fonte grise, répertoriée sur les plans, aurait dû être remplacée. Elle n'a pas été enlevée, c'est une erreur tragique, qui relève d'une responsabilité de l'entreprise», a-t-il estimé.
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Affaire Narumi : le parquet chilien demande de durcir le contrôle judiciaire de Nicolas Zepeda

Le parquet chilien demande désormais un durcissement des mesures du contrôle judiciaire de Nicolas Zepeda, soupçonné d'avoir assassiné son ex-petite amie japonaise en décembre  2016 sur le campus de la Bouloie à Besançon, et dont l'extradition vers la France a été définitivement autorisée.  La France a deux mois pour aller chercher le suspect. Le procureur de Besançon a précisé être "dans l'attente de la reprise de vols directs entre Santiago du Chili et Paris."

Trois ans d’inéligibilité requis à l’encontre de Ian Boucard, le député LR du Territoire-de-Belfort

Trois ans d'inéligibilité ont été requis mercredi à l'encontre du député LR du Territoire-de-Belfort, Ian Boucard, jugé à Besançon pour "manoeuvre frauduleuse" après la diffusion de faux tracts dans le cadre de la campagne législative de 2017. Le tribunal correctionnel de Besançon rendra sa décision le 12 juin.

Un médecin du Jura meurt du Covid-19 : son épouse porte plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France.  Son épouse, Claire Loupiac a décidé de porter plainte contre l'agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté, contre le ministre de la santé Olivier Véran, sa prédecesseure Agnes Buzin et contre la direction de l'hôpital jurassien.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.3
ciel dégagé
le 30/05 à 21h00
Vent
3.8 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
57 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune