Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l'Equipe 

Publié le 10/10/2019 - 17:22
Mis à jour le 10/10/2019 - 17:57

Après Europe Écologie les Verts, le PCF, ou encore "À Gauche Citoyen", c'est au tour des membres du parti Génération.s (parti créé par Benoit Hamon) dont Barbara Romagnan de rejoindre l'union de gauche aussi appelée l'Equipe depuis le 3 juillet dernier. Marcel Ferreol, référent Géneration.s nous explique ce choix politique à cinq mois des élections municipales de Besançon.

Génération.s
©Génération.s
PUBLICITÉ

mC : Pourquoi avoir choisi de rejoindre l'Equipe ?

Marcel Ferréol : "Depuis le début, Génération.s a été l'ADN de notre mouvement. Nous avons tout fait pour que l'union de l'ensemble des forces de gauche et de l'écologie (du PS à la France Insoumise) puissent se réunir,. Nous pensons que c'est la seule possibilité pour que cette ville reste à gauche. C'est aussi une façon de reconstruire, de poser les murs d'une maison commune de la gauche et de l'écologie. Au début, nous avions quelques difficultés sur la manière dont cela se construisait. Nous trouvions que c'était trop rapide et organisé à partir des partis politiques".

mC : Quels sont les points importants pour vous à intégrer dans le programme ?

Marcel Ferréol : "Le point qui nous importe le plus, c'est d'être plus innovant en matière démocratique. Beaucoup de gens ne votent plus surtout les jeunes et les personnes les plus modestes. Il y a une grande déficience envers les élus, quels qu'ils soient. C'est pourquoi nous portons une proposition d'assemblée citoyenne. Il s'agira de tirer au sort des citoyens qui auraient une fonction d'observation, de contrôle et de décision sur la durée. On lui donnerait les possibilités de fonctionner en terme de moyens. C'est une proposition qui faisait débat.

L'autre axe qui est important, c'est l'unité. J'ai bon espoir que le Parti Socialiste nous rejoigne. Nous l'espérons. D'autres forces peuvent aussi nous rejoindre à savoir : Ensemble ! , la France Insoumise. Nous pensons surtout qu'il y a des gens qui n'appartiennent pas à des partis politiques et qui pourraient s'exprimer. Nous voulions que ces citoyens engagés constituent 50 % de la liste. Le compromis a été trouvé autour de 30%. Nous pensons que les partis politiques ne peuvent plus exprimer seuls la gauche et l'écologie dans ce pays. 

Le pacte de transition sera également un élément important avec ses 32 propositions (voir ici), comme une base de notre liste commune".

mC : Sur quels points divergez-vous ?

Marcel Ferréol : "Nous pensons qu'il y a des choses que l'on doit affiner ensemble. On est dans une logique de rassemblement alors je ne peux pas mettre en avant cela. S’il y avait des grosses divergences, nous ne serions pas entrés dans cette alliance. Nous avons trouvé un compromis avec nos partenaires sur nos contradictions les plus fortes et globalement le moment n'est pas de mettre l'accent sur nos différends il est de nous réunir et d'être plus unitaire pour gagner. Arrêtons les égos et les enjeux de pouvoir, essayons de travailler différemment et de donner la parole plus souvent aux citoyens. Le mouvement des Gilets Jaunes nous a montré qu'il y avait une vraie colère que les élus n'avaient pas vu venir".

mC : Une grande consultation citoyenne aura lieu samedi, quel en est le but ?

Marcel Ferréol : "C'est de montrer publiquement cette volonté de rassemblement. C'est aussi de rencontrer des citoyens, de leur demander de nous rejoindre. Ils ne colleront pas d’affiches, mais auront leur place dans la co-construction du programme, car ce dernier n'est pas ficelé".

Les Infos +

La journée citoyenne début à 10h30 avec un "speed dating(Rencontre avec des élu.e.s actifs.ves de la prise de décision au niveau local). Elle se poursuit avec une formation populaire (tout comprendre sur les élections et le fonctionnement de la commune et de l’intercommunalité). L'après-midi sera consacré à une co-construction du programme de 14h à 16h et à des prises de parole de 16h à 16h45 (Avec notamment Anne Vignot – tête de liste EELV du Rassemblement des écologistes et de la gauche). De 16h45 à 17h : conclusion et informations sur les suites du rassemblement. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Arrêté anti-pesticide à Nans-Sous-Sainte-Anne : un appel au soutien du maire devant le tribunal administratif ce jeudi à Besançon

Le maire de Nans-Sous-Sainte-Anne Emmanuel Cretin, a publié un arrêté anti-pesticide en octobre 2019 voté au conseil municipal à l'unanimité. Le préfet du Doubs a très rapidement saisi le tribunal administratif de Besançon. Le maire de la petite commune est convoqué par le juge des référés le 14 novembre prochain…

Contre les projets de Center Parcs en Bourgogne Franche-Comté, un rassemblement prévu le 15 novembre 2019

Suite à l'abandon de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ainsi que du projet Europa City dans le Val d'Oise jeudi dernier, Europe Ecologie les Verts croient plus que jamais à l'arrêt des projets de Center Parcs en Bourgogne Franche-Comté. Le parti écologiste appelle au rassemblement devant le Conseil régional à Dijon le 15 novembre 2019.

Le député européen et conseiller départemental Christophe Grudler obtient 600 000 euros de l’État pour le Grand Belfort

Depuis 2016 le fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) comprend une garantie de sortie dégressive pour les territoires qui cessent d’être éligibles. Ce dispositif arrive à échéance l’année prochaine et conduira 175 territoires bénéficiaires d’une garantie de sortie en 2019 à ne plus rien percevoir en 2020. "C’est la situation dans laquelle aurait dû se retrouver la Communauté d’Agglomération du Grand Belfort pour l’année à venir" constate Christophe Grudler, député européen et conseiller départemental du Territoire de Belfort.

Municipales 2020 : « Le rassemblement est une condition de la victoire » (S. Guerini, délégué général LREM)

Stanislas Guerini, délégué général de La République en Marche s'est rendu à Besançon ce samedi 9 novembre 2019 à l'occasion de la l'inauguration de la permanence d'Eric Alauzet, député du Doubs et candidat investi par LREM pour les municipales 2020. Suite aux tensions qui se sont créées après la défaite d'Alexandra Cordier (référente départementale LREM et conseillère de Jean-Louis Fousseret) à l'investiture du parti, nous avons souhaité éclaircir la situation avec le délégué général…

Le Comté bientôt protégé en Chine

Alors que la rivalité commerciale entre Pékin et Washington se durcit, Emmanuel Macron appelle les Européens à parler et agir ensemble pour mieux peser face aux Chinois sur les dossiers économiques. Le président a conclu un accord sur la reconnaissance mutuelle et la protection des indications géographiques protégées (IGP) dont fait partie notre bon fromage, le Comté. Cet accord doit entrer en vigueur avant la fin 2020.

Transports : « enfin un débat politique de fond dans cette campagne ! » (E. Alauzet)

Lors d'une conférence de presse organisée le 19 octobre dernier, Eric Alauzet (député du Doubs et candidat investi par LREM aux municipales 2020) annonçait s'opposait à la gratuité en général et notamment des transports. Certaines variations de prix étaient toutefois proposées. Ce 6 novembre 2019, il souhaite distinguer ses propositions de celles de la France Insoumise…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.51
couvert
le 15/11 à 0h00
Vent
1.46 m/s
Pression
996 hPa
Humidité
94 %

Sondage