Municipales : le point en Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 29/06/2020 - 09:10
Mis à jour le 29/06/2020 - 09:10

La vague verte a englouti dimanche Besançon, grâce à une large union de la gauche (EELV -PS -PC -Génération.s – AGC), tandis que le PS conserve Dijon, exemple de la résilience du socialisme municipal, avec un quatrième mandat à l’ancien ministre de François Hollande, François Rebsamen. A Belfort, le LR  Damien Meslot est réélu tandis que Lons-le-Saunier bascule dans une alliance gauche-verts avec Jean-Yves ravier.

Maire illustration  © CC Yoann Legrand https://www.flickr.com/photos/ylegrand/ ©
Maire illustration © CC Yoann Legrand https://www.flickr.com/photos/ylegrand/ ©

"Je suis la première maire femme, écologiste, de Besançon et j'en suis extrêmement fière", a déclaré Anne Vignot, qui menait une liste EELV, PS, PCF, Génération.s dans laquelle ne manquait à gauche que la France Insoumise.

Anne Vignot conquiert cette ville de centre-gauche depuis près de 70 ans avec 43,83% des suffrages, devançant d'une courte tête le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61%). Le député LREM Eric Alauzet termine troisième avec 14,55%.

L'union gauche-Verts a également permis d'emporter Lons-le-Saunier, qui bascule à gauche après avoir été dirigé pendant plus de trente ans par l'ancien président de l'Association des maires de France, Jacques Pélissard (DVD, ex-UMP). Le candidat PS-PCF-EELV Jean-Yves Ravier l'a emporté devant le candidat soutenu par le maire sortant Christophe Bois (Agir-LREM).

A Dijon en revanche, l'impossible entente entre François Rebsamen et son adjointe écologiste Stéphanie Modde a coûté cher aux Verts: Mme Modde n'arrive qu'en troisième et dernière position de la triangulaire, avec moins de 22%, derrière LR (34,85%) et surtout François Rebsamen (43,52%).

"Le PS a de l'avenir", a assuré l'ancien numéro deux du Parti socialiste et ex-ministre de François Hollande, regrettant cependant le faible taux de participation (moins de 39% à Dijon).

"La crise sanitaire a pesé lourd", a-t-il estimé. "Je note d'ailleurs que le ministère de l'Intérieur n'a diffusé aucun message d'information et d'appel au vote sur les élections municipales, contrairement à l'habitude", a-t-il souligné.

La droite sur son élan

Le PS n'a en revanche pas réussi à reconquérir Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire, 45.000 habitants), qui était passé à droite en 2014. La maire sortante DVD Marie-Claude Jarrot a été réélue, avec 46,57% face au socialiste Laurent Selvez (43,57%) dans la cité où était député l'ancien ministre socialiste Pierre Joxe.

La droite, elle, a poursuivi sur son élan du premier tour, créant en particulier la surprise à Auxerre, ville de gauche depuis 2001. Le maire sortant Guy Férez (PS-LREM), qui avait fusionné avec une liste verte, ne recueille que 38,43%, derrière le LR Créscent Marault (49,02%).

LR conserve Belfort, où le maire sortant LR Damien Meslot a été largement réélu avec 56,93 % des voix, tout comme Beaune (Côte d'Or), sans surprise. Le maire sortant Alain Suguenot y entame son cinquième mandat, avec 56,51% devant le LREM Eric Monnot (30,64%).

LR se maintient également à Sens (Yonne), où la sortante Maire-Louise Fort est réélue avec 50,11%. Dans cette ville, le RN Julien Odoul réalise 13,95%, à un niveau proche du premier tour (14,7%).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Bourgogne Franche-Comté : connaissez-vous le CREFOP et ses missions ?

La réunion plénière d'installation du Comité Régional de l'Emploi, de la Formation et de l'Orientation Professionnelles (CREFOP) Bourgogne-Franche-Comté s’est tenue ce jeudi 21 septembre en salle des séances du conseil régional en présence de Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, et de Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional.

Programme FEDER-FSE+ : près d’un demi-milliard d’euros mobilisé pour la région et le Massif du Jura

Ce mardi 20 septembre, à la Cité de la gastronomie à Dijon, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté et Patrick Molinoz, vice-président en charge des politiques européennes ont présidé la journée de lancement du programme FEDER-FSE+ Bourgogne-Franche-Comté et Massif du Jura 2021-2027. Le programme, géré par la Région et financé par des fonds européens, a été adopté officiellement le 26 juillet dernier.

Retrait de l’université de Bourgogne de l’UBFC : GBM dénonce « une perte de temps délétère »

Plus tôt dans la semaine, l'Université de Bourgogne a acté sa décision de se retirer de l'UBFC. Ce mercredi 7 septembre, le Grand Besançon Métropole a souhaité réagir avec le Grand Belfort, le Pays de Montbéliard Agglomération et la Communauté d’agglomération de Vesoul en co-signant un communiqué intitulé "UBFC : une perte de temps délétère pour l’enseignement supérieur et la recherche".

Un nouveau directeur de cabinet pour le préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d’Or 

Par décret du président de la République du 16 août 2022, publié le 17 août 2022 au journal officiel, Olivier Gerstlé, sous-préfet, secrétaire général adjoint de la préfecture de Seine-et-Marne, est nommé directeur de cabinet du préfet de la région Bourgogne-Franche- Comté, préfet de la Côte-d’Or, a-t-on appris ce lundi 5 septembre.

Tarification des transports en commun : certains élus pas complètement satisfaits

Le jeudi 1er septembre, les élus du Grand Besançon Métropole du Parti Communiste Français et À Gauche Citoyen ont organisé une conférence de presse suite au conseil de communauté urbaine du Grand Besançon au sujet de la tarification des transports en commun.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.87
légère pluie
le 24/09 à 18h00
Vent
0.63 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
86 %

Sondage