Nouvelles mesures de suspension pour les centres Proxidentaire à Chevigny-Saint-Sauveur et Belfort

Publié le 27/07/2021 - 09:33
Mis à jour le 30/07/2021 - 10:52

« Compte tenu de la gravité des manquements à la qualité et à la sécurité des soins » constatés dans les centres Proxidentaire de Chevigny-Saint-Sauveur et de Belfort, l’ARS Bourgogne Franche-Comté prend de nouvelles mesures de suspension à compter du 26 juillet 2021, a-t-on appris dans un communiqué.

 © Proxidentaire Belfort
© Proxidentaire Belfort

"Absence de réponse complète à la première mise en demeure", "atteinte à l'indépendance professionnelle des praticiens", "défauts de continuité des soins et de coordination au sein du centre", mais aussi "des actes de mutilation volontaires" : l'ARS Bourgogne Franche-Comté a pris ce lundi 26 juillet de nouvelles mesures de suspension de l'activité des deux centres sur la base des motifs énumérés. Un délai de 2 mois est donné à chacun des centres pour répondre à l'ensemble des mises en demeure.

Pourcentage sur chiffre d'affaires, mutilations et délabrement de dents saines

La nouvelle décision se fonde notamment sur un rapport de l'Assurance maladie relevant des pratiques illicites de facturation et sur les constats de pharmaciens-inspecteurs de l'ARS appuyés par des experts nationaux qualifiés en chirurgie maxillo-faciale et stomatologie.

Leurs constats établissent des défauts majeurs d'organisation, des constats de salariat des praticiens basés sur un pourcentage du chiffre d'affaires qu'ils rapportent au centre conduisant à une subordination réelle et à une absence d'indépendance dans leur exercice professionnel, des anomalies dans la tenue des dossiers médicaux portant atteinte à la continuité des soins. L'analyse de dossiers de patients a révélé que des actes de mutilation et de délabrement volontaires ont été effectués sur des dents saines ou sans pathologie notable et sans justification médicale.

La décision de l'ARS implique qu'aucun soin ne peut être dispensé dans ces centres, "tant que le gestionnaire n'aura pas remédié aux dysfonctionnements relevés".

Infos +

  • En cas de difficulté particulière, les patients concernés peuvent contacter la plateforme d'appels de l'ARS Bourgogne Franche-Comté au 0 808 807 107 du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.54
légère pluie
le 22/06 à 15h00
Vent
2.27 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
69 %