Nicolas Chaillet, candidat à la présidence de la COMUE Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 06/04/2016 - 17:48
Mis à jour le 06/04/2016 - 18:16

Ce n’est pas une suprise. Nicolas Chaillet, professeur des universités, présentera sa candidature, le 25 avril 2016, à la présidence de la COMUE pour l’université de Bourgogne-Franche-Comté.

 ©
©

Avec sa liste "Construisons tous ensemble notre avenir commun", ce professeur des universités en Automatique, à l’université Franche-Comté a devancé la liste 'Osons notre avenir" d'Annie Vinter pour les trois collèges des personnels lors des élections de  la Communauté d’ Universités et d’Établissements (COMUE), des 22 et 23 mars 2016. (Résultats éléctions Comue Bourgogne Franche-Comté)

Suite à ces résultats, Nicolas Chaillet et  "fort de la confiance que (lui a) témoignée la communauté universitaire de Bourgogne et de Franche-Comté" a décidé de se présenter à l’élection de la présidence de la COMUE  le 25 avril 2016.

Selon lui, "la COMUE UBFC représente un enjeu considérable au moment où la grande région Bourgogne Franche-Comté se construit. Il en va de même pour les universités et établissements, qui ont la responsabilité de façonner le paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche de demain". Nicolas Chaillet précise, que s'il est élu, il s’engage "à rassembler, unir et porter haut le rayonnement des universités et établissements qui composent la COMUE UBFC".

Ainsi, il souhaite avec le soutien des organismes de recherches, de la région, et des collectivités locales "construire une université fédérale innovante, créative, solidaire, visible et crédible sur les plans régional, national et international".

Info + : l'élection du président de la Comue 

Le Conseil d'Administration est une instance délibérative qui détermine la politique de la COMUE et veille à sa mise en œuvre. Il se compose de 40 membres dont 24 élus. Ces derniers  se réuniront le 7 avril 2016 en formation restreinte pour de?signer les personnalite?s exte?rieures qui sie?geront au sein du conseil.Une seconde réunion du CA est programmé le 25 avril pour e?lire le pre?sident d’UBFC a? la majorite? absolue des suffrages exprime?s. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

comue

COMUE Bourgogne-Franche-Comté : un nouvel administrateur nommé 

Suite de la démission collective de l’exécutif de la communauté d’Universités et d’établissements de Bourgogne-Franche-Comté (COMUE), les élus présents au sein des instances universitaires, et en particulier au sein du CA de la COMUE, réaffirment leur volonté de poursuivre la construction de l’université fédérale UBFC. Ce 14 décembre 2018, Luc Johann a été nommé provisoirement administrateur de la COMUE UBFC.
 

Nicolas Chaillet, le nouveau président de la COMUE UBFC

Suite aux e?lections des 22 et 23 mars 2016 des repre?sentants au Conseil d’Administration (CA) et au Conseil Acade?mique (CAC) issus des 6 e?tablissements membres, la COMUE UBFC a re?uni ce lundi 25 avril son conseil d’administration pour e?lire son nouveau pre?sident. C’est Nicolas Chaillet et sa liste « Construisons tous ensemble notre avenir commun » qui a remporté l’élection.

Université Bourgogne Franche-Comté : les résultats des élections à la Comue

Les étudiants et le personnel des universités de Bourgogne et de Franche-Comté étaient appelés les 22 et 23 mars à élire au sein de chaque collège (professeurs, enseignants et chercheurs, autres personnels et usagers) leurs représentants au Conseil d’Administration et au Conseil Académique. Le scrutin a été marqué par une forte abstention des étudiants avec moins de 5 % de participation. Le président du Conseil d’Administration de la COMUE UBFC sera élu le 25 avril 2016. 

La COMUE UBFC, comment ça marche ?

Les premières élections pour désigner une partie du Conseil d’Administration et du Conseil Académique de la nouvelle COMUE, communauté d’universités de Bourgogne et Franche-Comté, se tiendront les 22 et 23 mars prochains. Personnels et étudiants sont appelés aux urnes. Il s’agit de la seule COMUE en France mixant à parts égales trois universités et trois écoles. Mais au fait, la COMUE, comment ça marche ?

L’université Bourgogne Franche-Comté, sélectionnée pour son projet I-SITE

Le jury international d’experts dans le cadre du programme d’investissements d’avenir (PIA) vient de sélectionner le projet interrégional I-SITE Bourgogne Franche-Comté. Sur 20 projets IDEX/I-SITE déposés, seuls 8 ont été retenus après cette première phase de sélection. Les réactions de Marie-Guite Dufay et de Jean-Louis Fousseret… 

Education

Un accompagnement spécifique pour les projets d’installation agricole en Bourgogne-Franche-Comté

L’AFOCG du Doubs, le CIVAM le Serpolet, Terre de Liens et le collectif InPACT proposent le parcours "de l’idée au projet", en partenariat avec le Grand Besançon Métropole et la région Bourgogne Franche Comté. Celui-ci vise à accompagner "l’émergence de tous types de projets" en lien avec l’installation agricole durant un parcours de 11 jours qui débutera en octobre prochain à Besançon. 

Le taux de réussite au brevet en baisse dans l’académie de Besançon

Comme au niveau national, le taux de réussite au brevet est en baisse dans l’académie de Besançon avec un taux, toutes séries et tous candidats confondus qui s’élève à 85,4 % pour la session 2024. Soit une baisse de 2,8 points par rapport à 2023. Voici les résultats plus en détail communiqués par le rectorat de Besançon.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

Législatives 2024 : la présidente de l’université de Franche-Comté appelle à ”rejeter” le Rassemblement national

La présidente de l’université de Franche-Comté, Macha Woronoff, a partagé un communiqué le 1er juillet 2024 signé de France Universités, de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CdeÞ), de la Conférence des grandes écoles (CGE) et de la Conférences des directeurs des écoles françaises de management (CDEFM) appelant à dire ”non” au Rassemblement national au deuxième tour des élections législatives anticipées le 7 juillet.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.66
légère pluie
le 15/07 à 21h00
Vent
1.66 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
92 %