Nouvelle mobilisation du personnel soignant des urgences de Pontarlier

Publié le 07/02/2019 - 16:27
Mis à jour le 07/02/2019 - 16:27

Nouveau jeudi de mobilisation. Le personnel soignant du service des urgences était appelé à la grève. Jeudi 7 février 2019 vers 10h30, ils étaient une vingtaine place d'Arçon devant la mairie de Pontarlier avec les mêmes revendications…

greève pontarlier urgences hopital fevrier 2019
© alerte témoin PNP
PUBLICITÉ

Entre 15 et 20 personnes des urgences de l’hôpital de Pontarlier (CHI de Haute-Comté) étaient rassemblées jeudi matin place d’Arçon devant la mairie de Pontarlier pour réclamer de meilleures conditions de travail au sein du service des urgences de l’hôpital.

La grève a été entamée le 17 janvier et les syndicats Sud, CFDT, CGT et FO appellent à la mobilisation tous les jeudis. Une pétition en ligne depuis une semaine a récolté plus de 2.000 signatures. « Depuis plusieurs années, nos conditions de travail de jour comme de nuit se détériorent. Tout cela au détriment d’une prise en charge de qualité de nos patients » peut-on lire au titre des revendications en parlant d’un constat accablant. « Nous avons alerté nos directions depuis tant de temps sur nos problèmes d’effectifs, de matériel, d’organisation sans réponse satisfaisante de leur part. Une augmentation de fréquentation de plus de 30% sans personnel ni matériel supplémentaire, des délais d’attente à rallonge… Sans parler de nos locaux qui ne sont plus adaptés où nous entassons les brancards sans le moindre respect de la confidentialité et du secret professionnel »

 

Si la direction a concédé un renfort durant les nuits des vendredis, samedis, dimanches et lundi, le personnel en grève poursuit le mouvement et réclame plus de moyens à l’agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté (ARS). La direction de l’hôpital a pour sa part  demandé le 17e janvier le financement d’une étude organisationnelle afin de mener à bien des améliorations au sein du service.

 

Avec les vacances d’hiver et les chutes sur les pistes, les infirmières craignent notamment une hausse de l’activité ces prochaines semaines.

 

Une nouvelle assemblée générale doit se tenir lundi prochain pour décider de la suite à donner aux actions à mener notamment pour le jeudi 14 février 2019

 

Les constats sont accablants et ne font que confirmer ce que nous savions tous : il faut d’importants changements maintenant pour que nous retrouvions des conditions de travail et de prise en charge des patients décentes.

Nous travaillons chaque jour dans l’insécurité, nous mettons en danger votre santé et nos diplômes !

 

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

Publi-info vidéo • Régulièrement, nous avons envie de perdre quelques kilos, mais sommes sceptiques quant à l’efficacité des régimes. Peut-être est-ce le bon moment pour se tourner vers Energy Slim ? Pour bien démarrer, Delphine Huet, partenaire Energy Slim installée Place de la Révolution à Besançon, nous prodigue 5 conseils pour retrouver un « poids santé ».

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

L'Agence Régionale de Santé met en garde contre les risques d'intoxication au monoxyde de carbone et donne des conseils de prévention ; car l'intoxication au monoxyde de carbone reste trop peu connue, elle qui est pourtant responsable de plusieurs centaines de morts en France chaque année. En Bourgogne Franche-Comté, presque 180 personnes ont été intoxiquées en un an.

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.09
légère pluie
le 16/10 à 0h00
Vent
2.933 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
94 %

Sondage