"Open Food France" : les restaurateurs veulent aussi cuisiner "local"

Publié le 10/10/2017 - 15:45
Mis à jour le 13/10/2017 - 08:54

Cuisine Mode d'Emploi(s) Besançon a accueilli ce lundi 9 octobre 2017 une rencontre autour de la plate forme internet "OpenFood" de mise en relation de restaurateurs privés avec des producteurs locaux.

recemment_mis_a_jour7.jpg
© damien poirier

De la fourche à la fourchette

PUBLICITÉ

Expérimentée durant l'été 2017, la plateforme impulsée par le Grand Besançon, les chambres consulaires, et la communauté de communes Doubs Baumois a pour objectif d'inciter les restaurateurs et professionnels des métiers de bouche à s'approvisionner plus facilement en "local".

Sur la soixantaine de personnes présentes ce lundi, une vingtaine de producteurs et une douzaine de restaurateurs se sont retrouvés à Besançon pour la présentation de cette plateforme "très facile à prendre en main" explique Angélique Paris en charge du projet à la communauté d'agglomération (voir vidéo).

Rapprocher les restaurateurs des producteurs locaux

L'initiative est née suite à un rendez-vous de la transition énergétique en octobre 2016 à Pugey mettant en évidence la volonté des deux parties de travailler ensemble. OpenFood France permet de lever les freins à cette collaboration liés à la visibilité de l'offre, la commande et la livraison.

Un an plus tard, le Grand Besançon lance sa plateforme afin de faciliter cette mise en relation. Dans le secteur de l'agglomération et du Doubs central, xx producteurs et xx intermédiaires propose une offre élargie qui offre aux restaurateurs une vision globale des produits qu'ils peuvent trouver. La commande en ligne est classique. Sur une carte interactive, le restaurateur choisit d'entrer dans la boutique en ligne du producteur.  Il peut alors commander, choisir les quantités et décider du mode de paiement ou de livraison.  

Sur la plateforme on retrouve cinq producteurs réunis sous la bannière des "saveurs de la ferme" à Chatillon-le-Duc et Jérôme Maire, Maraicher sur la commune de Chalezeule.

Églantine Bouveret du restaurant "Bêtises et Volpthé" rue Bersot à Besançon a été une des premières à tester "Open Food" sur le Grand Besançon"… avec l'idée première de proposer dans ses assiettes des produits de qualité tout en suivant le gout toujours plus affirmé de la clientèle des circuits courts.  "L'avantage, c'est le local et la qualité, principalement" indique convaincue la restauratrice. "Au niveau prix, je travaille avec des produits de base, je trouve que c'est vraiment correct. On peut répercuter un prix correct aussi pour le client tout en préservant une marge..."

Renseignements et inscriptions

Info +

Où trouver des produits fermiers près de chez vous ? La liste des 32 points de vente (chez le producteur, sur rendez-vous, en magasin collectif, par abonnement, etc.) sur le territoire du Grand Besançon et Vaite-Aigremont 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.97
nuageux
le 22/10 à 21h00
Vent
1.76 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
94 %

Sondage