"Open Food France" : les restaurateurs veulent aussi cuisiner "local"

Publié le 10/10/2017 - 15:45
Mis à jour le 13/10/2017 - 08:54

Cuisine Mode d'Emploi(s) Besançon a accueilli ce lundi 9 octobre 2017 une rencontre autour de la plate forme internet "OpenFood" de mise en relation de restaurateurs privés avec des producteurs locaux.

recemment_mis_a_jour7.jpg
© damien poirier

De la fourche à la fourchette

PUBLICITÉ

Expérimentée durant l’été 2017, la plateforme impulsée par le Grand Besançon, les chambres consulaires, et la communauté de communes Doubs Baumois a pour objectif d’inciter les restaurateurs et professionnels des métiers de bouche à s’approvisionner plus facilement en « local« .

Sur la soixantaine de personnes présentes ce lundi, une vingtaine de producteurs et une douzaine de restaurateurs se sont retrouvés à Besançon pour la présentation de cette plateforme « très facile à prendre en main » explique Angélique Paris en charge du projet à la communauté d’agglomération (voir vidéo).

Rapprocher les restaurateurs des producteurs locaux

L’initiative est née suite à un rendez-vous de la transition énergétique en octobre 2016 à Pugey mettant en évidence la volonté des deux parties de travailler ensemble. OpenFood France permet de lever les freins à cette collaboration liés à la visibilité de l’offre, la commande et la livraison.

Un an plus tard, le Grand Besançon lance sa plateforme afin de faciliter cette mise en relation. Dans le secteur de l’agglomération et du Doubs central, xx producteurs et xx intermédiaires propose une offre élargie qui offre aux restaurateurs une vision globale des produits qu’ils peuvent trouver. La commande en ligne est classique. Sur une carte interactive, le restaurateur choisit d’entrer dans la boutique en ligne du producteur.  Il peut alors commander, choisir les quantités et décider du mode de paiement ou de livraison.  

Sur la plateforme on retrouve cinq producteurs réunis sous la bannière des « saveurs de la ferme » à Chatillon-le-Duc et Jérôme Maire, Maraicher sur la commune de Chalezeule.

Églantine Bouveret du restaurant « Bêtises et Volpthé » rue Bersot à Besançon a été une des premières à tester « Open Food » sur le Grand Besançon »… avec l’idée première de proposer dans ses assiettes des produits de qualité tout en suivant le gout toujours plus affirmé de la clientèle des circuits courts.  « L’avantage, c’est le local et la qualité, principalement » indique convaincue la restauratrice. « Au niveau prix, je travaille avec des produits de base, je trouve que c’est vraiment correct. On peut répercuter un prix correct aussi pour le client tout en préservant une marge... »

Renseignements et inscriptions

Info +

Où trouver des produits fermiers près de chez vous ? La liste des 32 points de vente (chez le producteur, sur rendez-vous, en magasin collectif, par abonnement, etc.) sur le territoire du Grand Besançon et Vaite-Aigremont 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

IKEA Dijon, du 26 au 29 juin, des rabais sur les soldes avec la carte IKEA Family

IKEA Dijon, du 26 au 29 juin, des rabais sur les soldes avec la carte IKEA Family

publi-info • IKEA Dijon est au rendez-vous pour les Soldes. Dans cette aventure, à la recherche du prix abordable pour ‘‘le’’ produit que l’on veut, IKEA Dijon va plus loin, du 26 au 29 juin, en offrant aux possesseurs de la carte IKEA Family 15% de remise supplémentaire sur les prix soldés. Et puis, pour clore ces quatre journées, le 8° vide-greniers solidaire !

Entente sur les prix chez des notaires  : « Pas de volonté de s’opposer au droit de la concurrence »

Entente sur les prix chez des notaires  : « Pas de volonté de s’opposer au droit de la concurrence »

21 notaires en Franche-Comté réunis sous le groupement Notimo ont été collectivement sanctionnés en début de semaine à 250.000 euros d'amende par l'Autorité de la Concurrence pour entente sur les prix sur les négociations immobilières. Benoit Mohn, nouveau président de la chambre interdépartementale des notaires de Franche-Comté précise qu'il n'y avait pas d'intention délibérée de s'opposer au droit de la concurrence. 

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

publi-info • Le Crédit Agricole est une banque solidement ancrée dans les territoires et la Franche-Comté ne fait évidemment pas exception à cette règle. De ce fait, et de longue date, l’établissement bancaire s’est naturellement investi dans des activités sportives, parce que c’est une école de vie porteuse de valeurs allant de l’humilité au goût de l’effort.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 32.86
ciel dégagé
le 27/06 à 12h00
Vent
3.12 m/s
Pression
1021.8 hPa
Humidité
55 %

Sondage