Plan de 15 millions d’euros pour renforcer l’accès numérique à l’éducation dans les quartiers prioritaires

Publié le 20/04/2020 - 18:30
Mis à jour le 20/04/2020 - 17:47

Le Gouvernement a lancé un plan de 15 millions d’euros immédiatement mobilisables pour renforcer la continuité éducative dans les quartiers prioritaires en appui des actions menées par les collectivités et les associations : il permettra d’acheter et de distribuer du matériel informatique et de connexion aux élèves des quartiers n’ayant pas les outils nécessaires pour le suivi éducatif à distance, explique le Ministère de l'Education ce 20 avril 2020.

En complément, l’accompagnement sera renforcé en doublant le nombre d’élèves bénéficiant de mentorat. Enfin, un dispositif d’aide aux associations de très grande proximité est mis en place pour soutenir les actions de solidarité dans les quartiers.

Lors de son allocution du 13 avril 2020, le président de la République a souligné les risques d’accroissement des inégalités pour les populations les plus fragiles, et notamment celles qui résident dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville : « La situation actuelle creuse des inégalités. Trop d’enfants, notamment dans les quartiers populaires et dans nos campagnes, sont privés d’école sans avoir accès au numérique et ne peuvent être aidés de la même manière par les parents ».

Le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Jean-Michel Blanquer, et le ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, ont décidé de renforcer la continuité éducative dans les quartiers prioritaires autour de trois axes :

Axe 1 : La continuité éducative : remédier à la fracture numérique pour maintenir le lien entre l’école de la République et les enfants dans tous les territoires

Plus de 9 millions d’euros sont mobilisés par le ministère chargé de la Ville et du Logement pour renforcer l’ambition scolaire pendant le confinement mais aussi investir pour l’avenir. Le ministre Julien Denormandie amplifie l’action débutée par certaines préfectures et rectorats pour acheter des tablettes numériques et des clés 4G et s’assure qu’elle soit élargie à l’ensemble des quartiers prioritaires.

Axe 2 : L’accompagnement scolaire par le tutorat et le mentorat

Si l’accès au numérique est important pour suivre les cours, l’accompagnement scolaire est un complément essentiel dans le contexte actuel où le confinement accroît les risques de décrochage scolaire des élèves les plus en difficulté. Les ministres ont souhaité amplifier de façon inédite le soutien apporté aux grands acteurs associatifs spécialisés dans le tutorat et le mentorat en s’appuyant sur les initiatives lancées par ces collectifs associatifs : #mentoratdurgence et #réussite virale.

L’objectif : assurer le suivi de 30 000 jeunes d’ici le mois de juillet, soit un doublement des élèves suivis actuellement, afin d’assurer un accompagnement maintenant, mais aussi préparer l’après-confinement.

Pour orienter de nouveaux mentors et tuteurs vers ces associations, un appel au volontariat est lancé aux personnes en services civiques et à tout bénévole - étudiant, actifs, retraités - notamment ceux qui se sont déjà manifestés sur la plateforme Jeveuxaider.gouv.fr.

Axe 3 : Soutenir les associations de proximité, le cœur des quartiers

Julien Denormandie a demandé aux préfets de mobiliser 5 millions d’euros, sans attendre la nouvelle programmation des contrats de ville, pour soutenir l’action au quotidien des acteurs de proximité et faire face aux dépenses de fonctionnement nécessaires à leur pleine mobilisation durant toute la période de crise que nous traversons.

Infos +

Opération #RéussiteVirale :

Deux jours après la fermeture des établissements, Article 1 et la FAGE ont lancé l’opération #RéussiteVirale d’accompagnement scolaire afin de faciliter la continuité éducative pour les jeunes de milieux populaires et enfants de personnels mobilisés par la crise, notamment les personnels soignants. Cette opération s’est récemment élargie à Zup de Co, ViensVoirMonTaf et Energie Jeunes.

Opération #mentoratdurgence :

Le collectif mentorat rassemble huit structures nationales - AFEV, Article 1, Chemins d'avenirs, ESA, Institut Télémaque, Proxités, NQT et Socrate - qui ont fait du mentorat l’objet unique ou central de leurs activités.

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Education

L’université de Franche-Comté rend hommage à Samuel Paty : « La seule réponse qui vaille consiste à s’appuyer, encore et toujours, sur notre socle républicain et laïque »

Il y a presqu’un an, le 16 octobre 2020, Samuel Paty était sauvagement assassiné aux abords de son collège. Afin de lui rendre hommage, la communauté universitaire de l'université de Franche-Comté s'est rassemblée dans la cour d'honneur de la maison de l’université ce vendredi matin.

Les accompagnants des élèves en situation de handicap en grève le 19 octobre à Besançon

L'intersyndicale nationale appelle les AESH à faire grève mardi 19 octobre 2021. Pourquoi ? Les syndicats dénoncent des conditions de travail précaires et demandent notamment une augmentation des salaires et la garantie de la possibilité de contrat à temps complet. Un rassemblement est prévu devant le rectorat de Besançon.

Handicap à l’école : une rubrique en ligne dédiée aux parents, enfants et professionnels

Les parents d’enfants en situation de handicap disposent désormais d’un point d’entrée dédié d’information et d’orientation sur la scolarité de leur enfant monparcourshandicap.gouv.fr. Enrichi d’une rubrique complète dédiée à la scolarité, cet outil veut faciliter leur implication dans la scolarité de leur enfant, comme le recommande la Haute Autorité de Santé (HAS), apprend-on ce mois d’octobre 2021.

Manifestation des étudiants de la filière Staps à Besançon 

#StapsOubliés •

150 étudiants en Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives) se sont mobilisés ce mercredi après-midi à l'appel d'un mouvement national pour dénoncer les mauvaises conditions d'accueil et le manque de moyen préjudiciables selon à la filière et à leur avenir...

Périscolaire et cantine : une pétition pour demander à la maire de Besançon un accueil « de qualité »

Depuis le 3 octobre dernier, des parents d'élèves de l'école Jean Boichard à Besançon ont lancé une pétition, accessible à tous les parents d'élèves de la ville, pour demander à la maire un accueil périscolaire "de qualité" dans les établissements.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.61
couvert
le 18/10 à 21h00
Vent
1.26 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
96 %

Sondage