Alerte Témoin

Policier agressé: Omouri et Sassard (UMP) ont la solution...

Publié le 07/02/2011 - 17:33
Mis à jour le 07/02/2011 - 17:33

Michel Omouri et Edouard Sassard, conseillers municipaux UMP de Besançon, réagissent trois jours après l'agression d'un policier aux «408».

1297096713.jpg
©carvy
Le communiqué, non pas du groupe UMP, mais de MM. Omouri et Sassard:

« Il faut que la justice punisse avec la plus grande fermeté les individus qui ont agressés le jeune policier ce vendredi 4 février dans le quartier des « 408 ». Nous souhaitons un prompt rétablissement à se fonctionnaire de police. Tous citoyens que nous sommes doivent soutenir notre police qui fait chaque jour un métier difficile et dangereux.

A chaque faits divers, le Maire rédige un communiqué en fustigeant l’Etat au lieu d’agir et faire reculer l’insécurité à ses cotés. Mais le Maire est beaucoup plus obnubilé par son tramway que par les problèmes d’insécurité dans notre ville.

Notre projet « Proxim Sécurité » de décembre 2010 répond aux problèmes d’incivilités qui touchent les quartiers populaires bisontins comme le quartier des 408.

La municipalité doit mettre en place, en collaboration avec le Conseil Général, un Conseil des Droits et des Devoirs des Familles afin d’enrayer la délinquance des mineurs qui représente un taux de 24% des incivilités sur Besançon en 2009 alors qu’il est de 18% au niveau national (source Préfecture).

La vidéo protection doit être installée en priorité sur Planoise, Battant, Brûlard, centre ville, mais force est de constater que la gauche à Besançon traine les pieds, par idéologie, alors que tout le monde reconnait son efficacité contre les incivilités.

En fin d’année le législateur a décidé d’allouer des crédits pour la sécurité, dans les communes de + 50.000 habitants si elles mettent en place un Conseil des Droits et Devoir des Familles et une installation de la vidéo protection.

Besançon doit atteindre ces objectifs sans plus tarder. Notre projet « Proxim Sécurité » avec ses propositions est resté lettre morte.

Tous les habitants des quartiers populaires attendent des actes. Pour le Maire tout va bien et il n’y a pas de problème dans sa ville. Est-il aveugle ou inconscient ? Monsieur le Maire est devenu l’homme d’un système politique déconnecté des réalités, beaucoup plus soucieux de son avenir en 2012 pour cumuler mandats locaux et responsabilité nationale que de la sécurité des bisontins et de ses policiers.

Il fustige la baisse des effectifs de la Police, mais il devrait plutôt tenir ses engagements, à savoir que la municipalité en 2010 devait affecter 21 policiers municipaux en priorité à Planoise, Brûlard, Battant, Montrapon, ... et autres quartiers sensibles. Hélas, nous constatons un désengagement total de la ville concernant la sécurité.

Nos quartiers ne disposent seulement que de 9 policiers municipaux pour enrayer les incivilités ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Sénatoriales 2020 : Nicolas Bodin et la liste « À votre écoute pour agir » (LUG)

1.659 grands électeurs sont invités à voter dimanche 27 septembre 2020 dans le Doubs pour élire trois sénateurs.  Parmi les cinq listes en lice,  celle de l'union de gauche  "À votre écoute pour agir" (LUG), est menée par le socialiste Nicolas Bodin, actuel vice président en charge de l'économie à Grand Besançon Métropole.

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura ce mardi

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 14 septembre 2020

Le conseil municipal de Besançon de rentrée se tient ce lundi 14 septembre.  Il s'agira pour les 55 conseillers municipaux de Besançon de faire un point sur cette rentrée sous le signe de la Covid et de désigner les  représentants du conseil municipal qui siégeront dans les différentes structures partenaires (syndicats, SEM, associations, etc.)

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     14.43
    légère pluie
    le 23/09 à 21h00
    Vent
    2.11 m/s
    Pression
    1007 hPa
    Humidité
    94 %

    Sondage