Précarité énergétique : 59.000 ménages Francs-Comtois touchés selon l'Insee

Publié le 07/07/2015 - 14:42
Mis à jour le 23/04/2019 - 17:14

Selon une enquete menée par l'Insee Franche-Comté, pas moins de 59.000 foyers francs-comtois sont touchés par la précarité énergétique. Davantage de me?nages en situation de pre?carite? e?nerge?tique en Haute-Sao?ne et a? Besanc?on. Les personnes seules, les jeunes, les familles monoparentales sont les plus expose?s a? la pre?carite? e?nerge?tique.

 ©
©

En Franche-Comte?, 59 000 me?nages sont en situation de pre?carite? e?nerge?tique : apre?s prise en compte de leurs de?penses e?nerge?tiques leur "reste a? vivre" est infe?rieur au seuil de pauvrete? mone?taire calcule? sur les revenus hors consommation e?nerge?tique. Ils repre?sentent 11,6 % des me?nages. Ce taux est comparable a? celui observe? en moyenne au niveau national. La re?gion figure a? la 9e place sur le plan national, avec un taux de pre?carite? e?nerge?tique proche de celui de la Bourgogne (11,4 %). L’I?le-de-France est la moins concerne?e (8,7 %). C’est en Corse que le taux de pre?carite? e?nerge?tique est le plus e?leve? (19,3 %).

Parmi ces 59.000 me?nages, 54.000 sont e?galement en situation de pauvrete? mone?taire, soit 82 % des 65.000 Francs-Comtois dont le niveau de vie est infe?rieur au seuil de pauvrete? mone?taire. Les 5 000 autres me?nages concerne?s par la pre?carite? e?nerge?tique ont un niveau de vie les situant au-dessus du seuil de pauvrete? mone?taire, mais la prise en compte de leurs de?penses e?nerge?tiques les fait basculer sous le seuil de pauvrete?.

Le risque de pre?carite? e?nerge?tique diminue avec l’e?le?vation du niveau de revenu. La pre?carite? e?nerge?tique concerne plus particulie?rement les 10 % des me?nages aux revenus les plus faibles. Leur taux de pre?carite? e?nerge?tique s’e?le?ve a? 74%. De?s le deuxie?me de?cile, la part des me?nages pre?caires est au maximum de 10,8 %. Parmi les me?nages les plus modestes, davantage de me?nages sont concerne?s par la pre?carite? e?nerge?tique lie?e aux de?penses de chauffage de leur logement (72,5 %) qu’a? celle lie?e a? la prise en compte des de?penses en carburant pour les de?placements contraints (62,6 %).

Davantage de me?nages en situation de pre?carite? e?nerge?tique en Haute-Sao?ne et a? Besanc?on

En lien avec la re?partition et la concentration ge?ographique de la population en situation de pauvrete? mone?taire, la proble?matique de la pre?carite? e?nerge?tique concerne plus particulie?rement le nord du de?partement de la Haute-Sao?ne et Besanc?on (figure 3). En Haute- Sao?ne, les situations de pre?carite? e?nerge?tique sont plus fre?quentes qu’en moyenne dans la re?gion, a? la fois en ce qui concerne la prise en compte des de?penses pour le logement et pour les de?placements contraints. Le risque d’e?tre expose? a? la pre?carite? e?nerge?tique est en revanche re?duit le long de la frontie?re et en pe?riphe?rie de Besanc?on. Les revenus y sont en moyenne plus e?leve?s que sur le reste du territoire. Ainsi, les de?penses e?nerge?tiques pe?sent moins dans le budget des me?nages.

Personnes seules, jeunes, familles monoparentales : les plus expose?s a? la pre?carite? e?nerge?tique

Ne disposant pas toujours de revenus suffisants pour subvenir a? leurs besoins e?nerge?tiques, les jeunes de moins de 30 ans, les familles monoparentales et les personnes vivant seules sont les plus expose?s a? la pre?carite? e?nerge?tique : 36 % des jeunes de moins de 30 ans rencontrent des difficulte?s pour re?gler leur facture e?nerge?tique. Cette part s’e?le?ve a? 24% pour les familles monoparentales et a? 21 % pour les personnes vivant seules. De?s que le me?nage compte au moins deux adultes, le taux de pre?carite? e?nerge?tique chute a? 1,6 % lorsqu’il n’y a pas d’enfant a? charge et a? 5,5 % lorsque des enfants sont pre?sents dans le foyer. 

(Source : Yves Lebeau, Insee Franche-Comte?, Patrice Perron, DREAL Franche-Comte?) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Béatrix Loizon, la nouvelle présidente de Doubs Tourisme

Béatrix Loizon, conseillère départementale du canton d'Ornans depuis 2014, a été élue présidente de Doubs Tourisme (comité départemental du tourisme du Doubs - CDT) par les membres du conseil d'administration lors de son assemblée générale du 24 septembre 2021. Elle succède à Pierre Simon, président du CDT depuis 2015.

« France Relance » : 3 millions d’euros pour aider au financement des projets de neuf entreprises de la région

Ces nouveaux lauréats ont été sélectionnés lors de l’instance régionale d’accélération qui s’est réunie le 6 juin et le 7 juillet 2021 dans le cadre "France Relance". Ces projets représentent un investissement global de plus de 11 millions d’euros par ces entreprises qui seront alors soutenues par près de 3 millions d’euros de subvention d’État.

Plan « 1 jeune 1 solution » : 100 à 150 emplois en CIE susceptibles d’être pourvus d’ici la fin de l’année dans le Doubs

La Préfecture du Doubs a invité 70 chefs d’entreprises ce 22 septembre 2021 afin de rappeler le dispositif "1 jeune 1 solution" dans le cadre du Plan France Relance (et PAQTE) et notamment des "contrats initiative emploi(CIE) qui leurs sont proposés.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.97
couvert
le 28/09 à 12h00
Vent
3.17 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
100 %

Sondage