Présidentielle : Larrivé (LR) appelle à voter pour Macron

Publié le 10/04/2022 - 20:51
Mis à jour le 10/04/2022 - 20:51

Le député Les Républicains (LR) de l’Yonne Guillaume Larrivé a appelé dimanche sur Twitter à voter pour Emmanuel Macron face à Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle, après l’élimination de Valérie Pécresse, à un niveau historiquement bas pour LR.

 ©
©

"Le meilleur pour diriger notre pays, désormais, c'est @EmmanuelMacron. Le Président a l'expérience de l'Etat & des crises. Je voterai pour lui le 24 avril. Donnons-lui la force de rassembler les Français. Construisons, avec lui, une nouvelle majorité pour faire réussir la France", a écrit M. Larrivé sur le réseau social quelques minutes après l'annonce des estimations du premier tour.

Dès fin mars, M. Larrivé avait appelé son parti à "construire une nouvelle majorité" avec Emmanuel Macron en cas d'élimination de Valérie Pécresse au premier tour, constatant "de fortes convergences" entre les projets des deux candidats.

Il plaidait pour que LR "ne s'enferme pas au plan national dans le piège de la protestation, mais soit une vraie force de proposition". Valérie Pécresse arrive dimanche très loin derrière le score de François Fillon en 2017 (20,1%), et pourrait même finir en dessous du seuil de 5% des voix, synonyme de non remboursement des frais de campagne.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : les chiffres de la participation à 17h en Bourgogne Franche-Comté

A 17h00, la participation est de 63,52 % en Bourgogne Franche-Comté et de 63,23 % au niveau national. Dans la région la participation en fin de journée est en recul de plus de trois points points par rapport au 2e tour du 7 mai 2017. Le détail des chiffres par département. Les bureaux de vote sont ouverts jusqu’à 19h00.

Politique

Huit ans après la fusion, le Mouvement Franche-Comté lance une nouvelle pétition pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté

Le Mouvement Franche-Comté, présidé par Jean-Philippe Allenbach, a lancé ce dimanche 15 janvier, une nouvelle pétition pour la séparation de la Bourgogne et de la Franche-Comté, soit huit ans, quasi jour pour jour, après la fusion des régions.

Menaces sur le développement ferroviaire du centre Franche-Comté : des élus alertent l’État et la Région

DOSSIER • Plusieurs élus du pôle métropolitain Centre Franche-Comté et de six agglomérations de Franche-Comté ont signé une déclaration commune publiée le 4 janvier 2023 pour le développement ferroviaire dans la région. Objectif : alerter sur les menaces qui pèsent aujourd’hui sur plusieurs lignes de train sur le territoire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.54
couvert
le 30/01 à 21h00
Vent
1.76 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
94 %