Probable fermeture de PSA à Hérimoncourt : "une annonce brutale" pour Marie-Guite Dufay

Publié le 08/02/2019 - 17:14
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:34

Dans un communiqué de vendredi 8 février 2019, la présidente de Région Bourgogne Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, réagit suite à l'annonce de la fermeture probable du site PSA à Hérimoncourt.

Marie-Guite Dufay
Marie-Guite Dufay ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

« Je suis sensible à l’annonce du groupe PSA de restructurer son site historique d’Hérimoncourt, celui où a commencé l’aventure industrielle de Peugeot en 1833. Au-delà des choix stratégiques de regrouper les activités autour de « l’économie circulaire » sur un seul et même site, la Région acte tout d’abord le maintien de cette activité en Bourgogne-Franche-Comté.  Mais ce qui est une chance pour Vesoul, avec le triplement de l’activité de collecte, de reconditionnement et de revente de pièces usagées ne doit pas être une fatalité pour Hérimoncourt.

 Cette annonce brutale s’est faite sans aucune concertation avec les organisations syndicales qui ont été mis devant le fait accompli. C’est un traumatisme pour l’ensemble des salariés, leurs proches et leurs familles. C’est pourquoi, je demanderai au groupe PSA de prendre toutes les mesures d’accompagnements personnalisés qui s’imposent afin de faciliter la mobilité des salariés qui rejoindront Vesoul, Sochaux voire Mulhouse, et de garantir ainsi leur avenir professionnel et personnel.

Je veux également obtenir des garanties afin d’assurer la pérennité du site d’Hérimoncourt et la Région Bourgogne-Franche-Comté est prête à accompagner tout projet pour y développer une nouvelle activité synonyme d’emplois qualifiés.

Les relations entre la direction du groupe PSA et la Région Bourgogne-Franche-Comté ont toujours été basées sur la confiance. Mais ce manque de transparence nous interroge sur l’investissement demandé par les collectivités locales, Région en tête, au projet « Sochaux 2022 ».

Je veux malgré tout rester positive et je suis convaincue que le site d’Hérimoncourt, au-delà du symbole qu’il représente, a une nouvelle histoire à écrire. »

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.09
légère pluie
le 16/10 à 0h00
Vent
2.933 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
94 %

Sondage