Projet HyDATA : une alimentation électrique de secours à hydrogène pour centres de données créée en Franche-Comté

Publié le 18/03/2021 - 08:01
Mis à jour le 24/03/2021 - 17:30

L'université de Franche-Comté, H2SYS , MAHYTEC, TRINAPS et le datacenter Extendo, unissent leurs forces au service de l'innovation et travaillent ensemble pour réduire les émissions de gaz à effet de serre grâce à l'hydrogène en créant un projet d'envergure : HyDATA.

Les centres de données (datacenters) et les systèmes d'information et de communication représentent une part grandissante de la consommation d'électricité, mais également des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Le projet HyDATA, financé par BPI France et la Région Bourgogne Franche-Comté et soutenu par le Pôle Véhicule du Futur, vise à contribuer à la réduction de ces émissions en remplaçant les générateurs diesel de secours utilisés dans les centres de données par une solution propre et silencieuse basée sur l’hydrogène. "Une pile à hydrogène peut en effet remplacer ces générateurs diesel et ne produire que de l’eau" est-il précisé dans un communiqué commun.

Première phase : la réalisation d'un démonstrateur

Les partenaires d’HyDATA ont réalisé un démonstrateur permettant d’alimenter, de façon autonome jusqu’à 48 heures, une baie de serveurs informatiques. "Ce démonstrateur a permis de valider la faisabilité technique et les performances de ce concept, tout en assurant la continuité d’alimentation des serveurs sans impact sur leur fonctionnement en cas de perte du réseau électrique", nous explique-t-on.

Projet Hydata. © Université de Franche-Comté

La conception et la réalisation de ce démonstrateur s’appuient sur les expertises combinées de la startup H2SYS, concepteur et fabricant de générateurs à hydrogène, de la PME MAHYTEC, fabricant de réservoirs de stockage d’hydrogène et de systèmes de production et distribution d’hydrogène, de la PME TRINAPS, opérateur télécom fondateur et exploitant du datacenter EXTENDO à Belfort, et de l’Université de Franche-Comté à travers les laboratoires FEMTO-ST et FCLAB.

Deuxième phase en cours...

Forts de ce premier succès, les partenaires travaillent d’ores et déjà sur la phase suivante du projet en raccordant directement le système hydrogène au datacenter EXTENDO. "Cette phase permettra de monter en puissance tout en gagnant en compacité, l'objectif étant de disposer d’un système entièrement autonome, proposant des fonctionnalités avancées et qui puisse être implanté en extérieur", est-il précisé.

A propos de...

H2SYS : https://www.h2sys.fr

H2SYS est une entreprise spécialisée dans la fourniture d’électricité à partir de systèmes hybrides à hydrogène. Elle conçoit, développe et fabrique des solutions, allant du système à pile à hydro- gène jusqu'à l'intégration dans des groupes électrogènes stationnaires et mobiles. L’entreprise fondée en 2017 et localisée à Belfort compte actuellement 15 employés.

MAHYTEC : https://www.mahytec.com

MAHYTEC est une entreprise basée à Dole et fondée en 2008. Spécialisée dans la conception et la fabrication de réservoirs d’hydrogène, MAHYTEC affiche son savoir-faire en proposant des solutions certifiées pour des applications stationnaires et le transport de gaz. Avec son équipe de 26 personnes, MAHYTEC équipe ses clients de systèmes de stockage hydrogène basés sur des stockages comprimés ou solides de l’hydrogène. MAHYTEC propose également des solutions intégrées qui comprennent la production d’hydrogène, le stockage et la conversion ou la distribu- tion d’hydrogène pour le stockage des énergies renouvelables ou les stations de remplissage hydrogène.

TRINAPS : https://www.trinaps.com

TRINAPS est un opérateur télécom indépendant qui accompagne les entreprises et collectivités de l’Est de la France pour faciliter et optimiser leurs échanges de données. Chez TRINAPS, nous aimons faire bouger les lignes, satisfaire le client, et contribuer à l’épanouissement professionnel de nos équipes. 13 ans d'expérience terrain, +500 cas clients et 4 antennes locales (Belfort, Mulhouse, Besançon, La Jonxion) nous permettent de réagir rapidement et avec pertinence aux demandes réseau et télécoms. Opérant notre propre réseau et notre propre datacenter EXTENDO, nous avons à cœur de transporter et protéger les données de nos clients au travers de 4 exper- tises : Internet & connectivité (fibre optique, xDSL, multi-sites, VPN), téléphonie unifiée (VoIP, visio), réseaux Wi-Fi (outdoor, maillé, haute densité, événementiel) et services hébergés (serveurs, VM, sauvegarde, stockage et hébergement.

EXTENDO DATACENTER : http://www.extendo-datacenter.fr

Situé à Belfort (90), EXTENDO DATACENTER est un centre de données régional de haut niveau technique à destination d’entreprises et collectivités souhaitant (re)prendre la maîtrise de leurs données. Au-delà d’être un outil technique de qualité doté de tous les niveaux de sécurité et de redondance attendus, EXTENDO est un lieu atypique et un acteur engagé dans l'écosystème numérique entre Alsace et Bourgogne Franche-Comté. Ses fondateurs, TRINAPS et EUROCFD, l’ont conçu pour apporter à ses clients un appui pour leur essor dans une démarche éco-responsable.

L'université de Franche-Comté : https://www.univ-fcomte.fr

L’Université de Franche-Comté est une université pluridisciplinaire qui accueille chaque année près de 30 000 apprenants sur cinq sites : Besançon, Belfort, Montbéliard, Vesoul et Lons-le-Sau- nier. Avec ses 23 unités de recherche, ses 6 structures fédératives et ses 27 plateformes techno- logiques, l’université de Franche-Comté place au cœur de sa stratégie l’articulation formation-re- cherche-innovation. Elle développe une recherche de haut niveau pour répondre aux grands défis sociétaux. Labellisée HSR4R et membre du réseau EURAXESS, elle est reconnue pour assurer un accueil de qualité à ses chercheurs. Ouverte sur le monde et profondément ancrée dans son territoire, elle est membre fondateur de la COMUE Université Bourgogne Franche-Comté.

Le laboratoire FEMTO-ST (Unité Mixte de Recherche CNRS, Université de Franche-Comté, ENSMM, UTBM), partenaire de l’unité d’appui et de recherche FCLAB, intervient dans ce projet via sa tutelle l’Université de Franche-Comté, personnalité morale en charge de le représenter. Les travaux se déroulent au sein de l’équipe SHARPAC du département Energie, localisée sur le site de Belfort. FEMTO-ST est le laboratoire du CNRS mobilisant le plus de ressources humaines, à l’échelle nationale, dans le domaine de l’hydrogène-énergie. FCLAB s’appuie sur 6 laboratoires partenaires, localisés dans le quart Nord-Est de la France et opère la plate-forme hydrogène-énergie de Belfort. Les travaux sont déployés, dans le domaine de l’hydrogène énergie, sur une large échelle de TRL (Technology Readiness Level), permettant d’accompagner les acteurs de la filière, depuis leurs besoins amonts jusqu’aux premiers prototypes.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Installation de l’OVI à Dijon : « une victoire collective » pour Marie-Guite Dufay

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, se réjouit que Dijon soit retenue pour accueillir le siège de l’Organisation internationale de la vigne et du vin. Cette décision a été officialisée ce lundi 25 octobre 2021 en présence du secrétaire d'État au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne.

SIS recherche un agent de sécurité (H/F)

OFFRE D'EMPLOI • Entreprise spécialisée dans la production d’articles de maroquinerie, SIS apporte son savoir-faire et son expertise du travail du cuir à ses clients partenaires, présents sur les secteurs de la maroquinerie et de l’horlogerie. L’entreprise familiale a vu son effectif passé de 300 à 1 000 collaborateurs en 9 années, pour un CA de 60 millions d’euros.

Présidentielle 2022 : la Cour des comptes veut faire entendre sa voix avant la présidentielle

Inédites dans leur format - une quinzaine de pages - ces notes se veulent "synthétiques et pédagogiques", et s'inscrivent dans la stratégie de "modernisation" de la Cour, a défendu son premier président Pierre Moscovici, lors d'une présentation à la presse. La Cour veut ainsi se positionner "en amont des grands débats démocratiques", à six mois des élections présidentielle et législatives.

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

A Belfort, Montebourg juge les limitations de l’UE « incompatibles » avec son « Made in France XXL » 

Le candidat ex-PS à l'Elysée Arnaud Montebourg a estimé mercredi 20 octobre à Belfort que les limitations imposées par l'Union européenne (UE) étaient "incompatibles" avec les mesures qu'il souhaite mettre en place pour "reconstruire" l'industrie française et faire du "Made in France de taille XXL".

Montagne du Haut-Doubs : une stratégie pour affronter le changement climatique

Depuis 2015, le Syndicat Mixte du Mont d’Or est confronté à la problématique d’adaptation à la transition climatique. Lanceur d’alerte suite à la publication d’une étude météorologique démontrant un scénario peu propice à la poursuite du ski alpin dès 2035-40, le SMMO a décidé de faire front et de penser aujourd’hui la montagne de demain…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.13
nuageux
le 27/10 à 9h00
Vent
1.97 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
92 %

Sondage