Prostitution dans le Doubs : comment en finir avec "le plus vieux métier du monde" ?

Publié le 08/03/2018 - 11:27
Mis à jour le 08/03/2018 - 13:35

A la veille de la Journée des droits de la femme, mercredi 7 mars 2018, une commission départementale de lutte contre la prostitution, le proxénétisme et la traite des êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle s’est installée à la préfecture du Doubs à Besançon. Dans quels buts ? Comment compte-t-elle en finir avec "le plus vieux métier du monde" ? 

Prostitution dans le Doubs - Elise Chenillat nous en parle from maCommune.info on Vimeo.

img_0164.jpg
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Autour de la table : le préfet du Doubs, la vice-procureure de la République de Besançon, la vice-procureure de la République de Montbéliard, le Directeur départemental de la sécurité publique, la gendarmerie, des représentants du conseil départemental, une adjointe au maire de Besançon, des représentant-e-s d’associations pour les droits des femmes, la direction de la cohésion sociale et de la protection des population, etc.

Tous se sont réunis dans un but : « abolir la prostitution ». Mais comment ? 

La création d’un « parcours de sortie de la prostitution »

La loi du 13 avril 2016 créée une instance départementale spécifique, sous l’autorité du préfet, chargée d’organiser et de coordonner l’action en faveur des victimes des la prostitution, contre le proxénétisme et la traite des êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle.

Avec le parcours de sortie de la prostitution, toute personne victime de prostitution, de proxénétisme et d’exploitation sexuelle pourra bénéficier d’un accompagnement et d’une prise en charge globale ayant pour finalité l’accès à des alternatives à la prostitution (réinsertion professionnelle, etc.).

Les demandes d’engagement dans un parcours de sortie de la prostitution sont examinées par la commission départementale qui rend un avis sur les demandes qui lui sont soumises. Le Préfet autorise ensuite ou non l’engagement de la personne dans le parcours de sortie de la prostitution. En cas d’autorisation du Préfet, l’entrée dans le parcours permet à la personne de bénéficier d’un accompagnement d’une association agréée à cet effet sur la durée (six mois renouvelable jusqu’à 24 mois maximum) et, le cas échéant, de bénéficier de droits spécifiques en matière d’accès au séjour ou de l’aide financière spécifique prévue par la loi (AFIS).

A l’issue de cette commission réunie à Besançon, deux arrêtés préfectoraux sur la composition et le fonctionnement du parcours de sortie ont été rédigés et signés. 

Infos +

  • La prostitution en France recouvre des manifestations très diverses : prostitution de rue ou via internet, prostitution estudiantine, prostitution de femmes, d’hommes et de personnes transgenres. Si le phénomène est difficile à quantifier, il ressort cependant des données existantes que les personnes prostituées sont principalement des femmes et que l’immense majorité de celles qui sont prostituées sur la voie publique, le sont par un proxénète ou un réseau de traite à des fins d’exploitation sexuelle. 
  • La prostitution est considérée comme une violence en soi, plus précisément une violence faite aux femmes (85% des personnes prostituées sont des femmes ; 90% des clients sont des hommes).
  • Dans le monde, les traites des êtres humains est la deuxième forme de criminalité la plus lucrative derrière le trafic de drogue. (étude Procost – mai 2015)
  • Les profits provenant de l’exploitation sexuelles dans le monde sont estimés à environ 100 milliards de dollars par an. (étude Procost – mai 2015)
  • L’Egalité entre les femmes et les hommes est une « grand cause nationale » du quinquennat d’Emmanuel Macron.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

72 maires et élus locaux de droite et du centre expriment leur soutien à Macron

72 maires et élus locaux de droite et du centre expriment leur soutien à Macron

72 maires et élus locaux de droite et du centre ont exprimé dans une tribune, diffusée samedi par le Journal du Dimanche, leur soutien à Emmanuel Macron, au moment où le parti de droite Les Républicains subit une crise profonde après sa déroute aux élections européennes. Parmi eux, on retrouve notamment le maire  "Agir" de Vesoul, Alain Chrétien.

Emmanuel Macron au vernissage de l’exposition « Yan Pei-Ming face à Courbet » lundi 10 juin

Emmanuel Macron au vernissage de l’exposition « Yan Pei-Ming face à Courbet » lundi 10 juin

Le programme de la visite présidentielle • Le président de la République sera bien à Ornans ce  lundi 10 juin 2019  le jour même du bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet (10 juin 1819) pour l'inauguration de la nouvelle exposition "Yan Pei-Ming face à Courbet". Cette dernière fait partie des 15 en France ayant reçu cette année le label "Exposition d’intérêt national" du ministère de la Culture. Le Président de la République sera accompagné par Franck Riester, ministre de la Culture, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités territoriales.

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Dans le cadre du projet de loi Organisation du système de santé e, débat actuellement au Sénat, le PS Martial Bourquin a déposé des amendements visant à lutter contre les déserts médicaux et propose le conventionnement sélectif  ou "territorialisé" des médecins libéraux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.95
couvert
le 20/06 à 6h00
Vent
2.69 m/s
Pression
1015.21 hPa
Humidité
96 %

Sondage