Provocation d'acte de terrorisme sur Snapchat : un jeune de 17 ans mis en examen à Montbéliard

Publié le 07/11/2020 - 14:33
Mis à jour le 07/11/2020 - 14:34

L’adolescent avait menacé le 4 janvier 2020 sur Snpachat « d’ouvrir le feu sur la foule avec une arme de guerre » à la gare de Lyon Part-Dieu.

 © CC0
© CC0

Le jeune de 17 ans a été interpellé mercredi et mis en examen vendredi 6 novembre 2020 pour provocation à un acte de terrorisme relate France Bleu Belfort Montbéliard. Après la publication de son message sur le réseau social, les forces de l'ordre s'étaient déployées à la gare de Lyon Part-Dieu, avant que la menace ne s'avère fausse.

Les enquêteurs avaient retrouvé une vidéo de décapitation dans son ordinateur qui doit être plus finement analysé. "C'était par curiosité (…) Je n'ai jamais eu l'intention de commettre un attentat", avait indiqué le jeune homme lors de sa garde à vue et qui doit désormais se présenter toutes les semaines au commissariat dans le cadre de son contrôle judiciaire.

Il n'y avait "rien d'inquiétant dans son discours", qui paraît plutôt "lisse" et "compatible avec la République", selon le parquet. "On a un profil qui n'est pas du tout compatible avec ce genre de propos"  et des investigations complémentaires vont donc avoir lieu pour déterminer les raisons qui ont pu le pousser à mettre ce message en ligne.

Placé sous contrôle judiciaire, le Montbéliardais doit se rendre toutes les semaines au commissariat. Il est poursuivi pour "provocation directe à des actes de terrorisme commis en utilisant un service de communication au public en ligne", des faits passibles d'une peine pouvant aller jusqu'à 7 ans de prison et 100.000 euros d'amende.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Attaque à la machette à Besançon : un père de famille interpellé

Alexia Marquis, substitut du procureur à Besançon et David Tognelli, chef de la filière judiciaire (DIPJ), sont revenus jeudi 27 juin 2024 sur les faits commis vendredi dernier. Une commerçante avait été gravement blessée non pas la machette, mais au couteau vers 05h10 du matin Avenue Denfert-Rochereau à Besançon. Quelques minutes plus tôt, c’est un homme qui a échappé de peu à une agression similaire rue de Belfort…

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.3
peu nuageux
le 16/07 à 09h00
Vent
4.94 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
82 %