Alerte Témoin

PSA : les actionnaires confortent la stratégie de fusion avec Fiat

Publié le 26/06/2020 - 14:55
Mis à jour le 26/06/2020 - 14:55

Les actionnaires de PSA ont conforté, à l’occasion d’une assemblée générale du groupe, le projet de fusion avec Fiat Chrysler (FCA). Une fusion qui doit intervenir avant la fin du premier trimestre 2021 apprenait-on récemment.

PSA MONT jeudi 24 janv 2019 jfl 025D
© LAMY Jean-François - Groupe PSA, Communication Sochaux

Les actionnaires du constructeur automobile français PSA (Peugeot, Citroën) ont conforté jeudi 25 juin 2020  lors de leur assemblée générale annuelle l’option stratégique d’une fusion avec Fiat Chrysler (FCA) signée en décembre par les deux groupes.

Les actionnaires ont voté à plus de 99% en faveur de quatre résolutions marquant leur soutien au principe et au schéma de ce mariage qui doit donner naissance au quatrième groupe automobile mondial en volumes et au troisième en chiffre d’affaires, abritant sous le même toit des marques emblématiques comme Peugeot, Citroën, Opel, Jeep, Alfa Romeo et Maserati.

Ils ont notamment approuvé les conventions réglementées par lesquelles les trois grands actionnaires de PSA (famille Peugeot, Bpifrance et DongFeng) s’engagent à soutenir la fusion avec FCA selon son schéma initial. Des doutes avaient été émis ces dernières semaines sur l’équilibre du montage financier qui prévoit un mariage entre égaux.

PSA et FCA prévoient de boucler leur union d’ici à la fin du premier trimestre 2021. Une fois finalisée, elle devra être formellement approuvée lors d’une assemblée générale des actionnaires extraordinaire.

PSA et Fiat aurait le 3e groupe en termes de chiffre d'affaires

La Commission européenne a annoncé récemment l’ouverture d’une enquête approfondie sur cette opération, craignant qu’elle nuise à la concurrence sur le marché des véhicules utilitaires. "Les choses sont en train de progresser exactement comme cela a été prévu par nos équipes. Le planning est strictement respecté", a déclaré jeudi le président du directoire de PSA, Carlos Tavares, qui a longuement expliqué et vanté les mérites de l’opération, notamment pour amortir les coûts des innovations technologiques, comme l’électrification, qui bouleversent le secteur.

Dans les années à venir, "ce qui va être déterminant c’est notre capacité à réduire nos coûts, fournir une mobilité à la fois propre, abordable et rémunératrice pour qu’on puisse continuer à investir dans notre avenir. La fusion PSA-FCA a un rôle majeur à jouer dans cette direction", a-t-il argumenté, faisant valoir notamment les 3,7 milliards d’euros de synergies prévues.

"Les constructeurs automobiles vont devoir s’adapter" aux exigences d’une mobilité propre imposées par nos sociétés. "Nous arrivons à un point où la taille a son importance pour diluer les dépenses d’investissements", a-t-il dit.

Le nouvel ensemble afficherait des ventes de 167 milliards d’euros sur la base des chiffres de 2019, au troisième rang derrière Toyota et Volkswagen.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Cartes bleues et consommation électrique : des indicateurs pour analyser la reprise d’activité

En juin 2020, l'activité en Bourgogne Franche-Comté a été inférieure de 12% par rapport à la normale selon une note de conjoncture de l'Insee qui utilise de nombreuses données pour analyser la reprise : de la consommation électrique des entreprises jusqu'aux montants des transactions par carte bancaire qui retrouvent un niveau (presque) habituel...

Tabac : l’achat dans les pays voisins sera limité à une cartouche de cigarettes (contre quatre auparavant)

L’Assemblée nationale a voté ce mercredi 8 juillet 2020 en faveur d’une réduction de certains achats de cigarettes et de tabac autorisés dans les pays voisins avant de les ramener en France, dans le cadre de l’examen du troisième projet de budget de crise. Jusqu'à présent, il était possible de ramener quatre cartouches de cigarettes...

Un livre pour les vacances : « Le Loup et la Cigogne » lu par Maxence

Pour cet été 2020, dans la continuité des "Passeurs d'histoire" et du "club lecture des collégiens", l'académie de Besançon en lien avec maCommune.info propose des histoires et des fables à redécouvrir avec Jean De La Fontaine. L'occasion de lire et de faire passer quelques messages à nos enfants ! Aujourd'hui, voici "Le Loups et la Cigogne" lu par Maxence de l'école de Grandfontaine.

Soutien aux PME : la Bourgogne Franche-Comté, première région à mettre en place le « Prêt Rebond »

10 M€ de fonds européens • En réaction à la crise économique liée au Covid 19, la Commission européenne a proposé une "initiative d'investissement en réaction au coronavirus", visant à soutenir les Etats membres les plus touchés et l’économie européenne, en mobilisant notamment le levier des fonds européens. La Bourgogne-Franche-Comté est la première Région à mettre en œuvre le Prêt Rebond sur fonds européens, en lien avec Bpifrance, à hauteur de 10 millions d'euros de FEDER.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     23.86
    ciel dégagé
    le 12/07 à 15h00
    Vent
    5 m/s
    Pression
    1022 hPa
    Humidité
    40 %

    Sondage