PSA Sochaux: 200 millions d'euros pour moderniser le site

Publié le 27/06/2019 - 06:00
Mis à jour le 26/06/2019 - 17:49

L'usine PSA de Sochaux a donné ce mercredi 26 juin 2019 le coup d'envoi de sa modernisation pour 200 millions d'euros jusqu'en 2023 en faisant fonctionner l'une des plus grosses presses automobiles au monde, a constaté un journaliste de l'AFP.

Site de Sochaux © PSA Communication  ©
Site de Sochaux © PSA Communication ©

L'investissement, pour la presse, s'élève à 35 millions d'euros, a indiqué un porte-parole du site.

Une presse colossale

Ce type de machines, installées dans les ateliers d'emboutissage des usines automobiles, permet de fabriquer des éléments de carrosserie, comme les côtés latéraux, les capots ou les structures de plancher.

Avec sa hauteur d'environ 12 mètres et sa puissance de 5.600 tonnes en ajoutant ses équipements connexes, la nouvelle presse de Sochaux est l'une des plus grandes du monde et l'une des plus modernes.

Mise en activité réelle dès demain

Elle est capable de réaliser jusqu'à 8 pièces à la fois et 4,3 pièces en moyenne, soit plus du double de la cadence de la machine précédente, ont expliqué plusieurs responsables techniques du site.

La presse a été mise en fonctionnement mercredi lors d'une cérémonie publique et entrera réellement en activité jeudi, ont-ils précisé.

200 millions d'euros jusqu'en 2023

Son installation marque la première étape d'un programme de transformation de l'usine qui représente un investissement total de 200 millions d'euros jusqu'en 2023. Sochaux va moderniser les équipements et les regrouper sur une plus petite portion du site, selon le principe du "compactage".

Baptisée "Sochaux 2022", cette modernisation est indispensable pour assurer la compétitivité du site, a rappelé la direction. "Nous sommes une usine de hauts coûts par rapport à nos véhicules concurrents produits en Espagne, en République tchèque, nous devons donc gagner en efficacité et simplifier nos flux de production", a déclaré le directeur, Stéphane Dubs."Sochaux 2022" est destiné à "garantir la pérennité de l'usine pour les vingt années suivantes", a ajouté M. Dubs.

PSA Sochaux, 7700 salariés pour 5000 véhicules par an

Berceau du groupe PSA, l'usine de Sochaux produit des automobiles depuis 1912. Actuellement, elle emploie 7.700 salariés permanents et plus de 1.600 intérimaires pour la fabrication des Peugeot 308, 3008 et 5008 ainsi que de l'Opel Grandland X à la suite du rachat du constructeur allemand par PSA.  Le site a produit 500.000 véhicules l'an dernier, soit un quart du total français.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Nouvelle gouvernance et nouvelles ambitions pour la Vallée de l’énergie

Lundi 22 novembre 2021, le conseil d’administration de la Vallée de l’Energie a renouvelé ses instances de gouvernance. EDF prend la présidence de l’association qui a été confiée à Alain Daubas, d’EDF Bourgogne-Franche-Comté. Il succède à  Jean-Luc Habermacher, de General Electric. Le CA a ensuite élu au poste de vice-président Damien Delmont, dirigeant de la société 3DLM, ainsi que douze membres au bureau exécutif.

Noël à Besançon : des décorations lumineuses particulièrement écolo

Une entreprise qui a développé une matière 100 % biosourcée, fabriquée en circuit court en France, Greenfib, s'est associée à Leblanc Illuminations, concepteur d'éclairage et de décorations lumineuses, pour développer des décorations de Noël éco-responsables dans les villes de Besançon et Bordeaux, a-t-on appris ce mercredi 24 novembre.

La fondation Desperados commande 200 oeuvres à 4 artistes bisontins

Du 15 novembre au 12 décembre 2021, la Fondation Desperados pour l’Art Urbain reconduit son projet « Impressions partagées » pour une deuxième saison. L’opération, qui concerne Besançon du 29 novembre au 5 décembre, met en lumière le travail de quatre artistes : Justine Cadoual, Clown, Simone Découpe et Saturn, les invitant à créer une oeuvre originale, sérigraphiée en 65 exemplaires et offerts au grand public sur réservation, via le site web de la Fondation Desperados.

Restauration : le syndicat patronal des indépendants appelle à mieux contrôler le pass

Les restaurateurs qui ne contrôlent pas le pass sanitaire "mettent en danger" toute la profession "en l'exposant à une mesure de fermeture générale", s'insurge lundi le président du syndicat patronal des indépendants de l'hôtellerie restauration, face à un "rebond épidémique fulgurant" du Covid-19.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.17
légères chutes de neige
le 27/11 à 9h00
Vent
4.95 m/s
Pression
993 hPa
Humidité
96 %

Sondage