PSA Sochaux: 200 millions d'euros pour moderniser le site

Publié le 27/06/2019 - 06:00
Mis à jour le 26/06/2019 - 17:49

L’usine PSA de Sochaux a donné ce mercredi 26 juin 2019 le coup d’envoi de sa modernisation pour 200 millions d’euros jusqu’en 2023 en faisant fonctionner l’une des plus grosses presses automobiles au monde, a constaté un journaliste de l’AFP.

Site de Sochaux © PSA Communication
Site de Sochaux © PSA Communication

L'investissement, pour la presse, s'élève à 35 millions d'euros, a indiqué un porte-parole du site.

Une presse colossale

Ce type de machines, installées dans les ateliers d'emboutissage des usines automobiles, permet de fabriquer des éléments de carrosserie, comme les côtés latéraux, les capots ou les structures de plancher.

Avec sa hauteur d'environ 12 mètres et sa puissance de 5.600 tonnes en ajoutant ses équipements connexes, la nouvelle presse de Sochaux est l'une des plus grandes du monde et l'une des plus modernes.

Mise en activité réelle dès demain

Elle est capable de réaliser jusqu'à 8 pièces à la fois et 4,3 pièces en moyenne, soit plus du double de la cadence de la machine précédente, ont expliqué plusieurs responsables techniques du site.

La presse a été mise en fonctionnement mercredi lors d'une cérémonie publique et entrera réellement en activité jeudi, ont-ils précisé.

200 millions d'euros jusqu'en 2023

Son installation marque la première étape d'un programme de transformation de l'usine qui représente un investissement total de 200 millions d'euros jusqu'en 2023. Sochaux va moderniser les équipements et les regrouper sur une plus petite portion du site, selon le principe du "compactage".

Baptisée "Sochaux 2022", cette modernisation est indispensable pour assurer la compétitivité du site, a rappelé la direction. "Nous sommes une usine de hauts coûts par rapport à nos véhicules concurrents produits en Espagne, en République tchèque, nous devons donc gagner en efficacité et simplifier nos flux de production", a déclaré le directeur, Stéphane Dubs."Sochaux 2022" est destiné à "garantir la pérennité de l'usine pour les vingt années suivantes", a ajouté M. Dubs.

PSA Sochaux, 7700 salariés pour 5000 véhicules par an

Berceau du groupe PSA, l'usine de Sochaux produit des automobiles depuis 1912. Actuellement, elle emploie 7.700 salariés permanents et plus de 1.600 intérimaires pour la fabrication des Peugeot 308, 3008 et 5008 ainsi que de l'Opel Grandland X à la suite du rachat du constructeur allemand par PSA.  Le site a produit 500.000 véhicules l'an dernier, soit un quart du total français.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Les aides à l’achat d’un vélo prolongées jusqu’en 2027

Vélo classique, à assistance électrique ou encore cargo… Tous sont éligibles au bonus vélo dont la prolongation vient d'être étendue jusqu'en 2027 par le gouvernement. Alors qu'il ne concernait jusque-là que les vélos neufs, le bonus vélo s’ouvre à présent aussi aux vélos d’occasion. On fait le point avec le site du service-public sur les aides disponibles pour l’achat d’un vélo électrique.

Nouveau sursis pour les Galeries Lafayette de Besançon et Belfort

C’est un petit ouf de soulagement pour les 26 magasins Galeries Lafayette, dont ceux de Besançon et Belfort, exploités par l’homme d’affaires Michel Ohayon. Le plan de continuation d'activité des points de vente a reçu le soutien de son principal créancier, qui n’est autre que le groupe Galeries Lafayette, juste avant son examen final au tribunal de commerce de Bordeaux, indique l’AFP ce mercredi 21 février. La décision du tribunal de commerce de Bordeaux a été mise en délibéré au 20 mars 2024.

J’ai testé pour vous le soin personnalisé signé LB Beauty à Besançon

Alors que la fraîcheur de l'hiver est de retour, je me suis rendue à l'institut LB Beauty ouvert depuis 4 ans dans le quartier des Chaprais à Besançon mardi 20 février 2024, pour un instant de bien-être, relaxant et pour prendre soin de ma peau. J'ai testé pour vous le "soin personnalisé" signé Ludivine Bonnet.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.21
nuageux
le 28/02 à 15h00
Vent
2.7 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
80 %