Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Publié le 12/06/2019 - 15:19
Mis à jour le 12/06/2019 - 16:50

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

meuble parisot
@parisot instagram

Le texte  de soutien est co-signé par les députés Barbara Bessot-Ballot et Christophe Lejeune, les sénateurs Alain Joyandet et Michel Raison, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay et  le président du conseil départemental de Haute-Saône  Yves Krattinger, le président de la communauté de commune de la Haute-Comté, Anthony Marie, et le maire de Saint-Loup-sur-Semouse, Thierry Bordot.

PUBLICITÉ

Fondée par Jacques Parisot en 1936, l’entreprise Parisot SAS est un fabricant de meubles pour la salle à manger et la chambre. la société est un des fleuron historique de l’économie régionale  dans le bassin de vie de  Luxeuil-les-Bains en Haute-Saône.

SAS Parisot (107 M€ de CA, 520 salariés) s’est placé sous la protection du tribunal de commerce de Dijon. la société a six mois pour construire un nouveau projet.  A noter que « P3G Participations » et son autre filiale « P3G Industries » ne sont pas concernés.

Défendre la pérennité du site de Saint-Loup-sur- Semouse

Dans ce contexte, les  élus du territoire ont décidé de se mobiliser pour l’avenir de l’entreprise. Le 7 juin 2019 , ils ont rencontré la Direction et les actionnaires de l’entreprise qui confirment qu’aucun plan social n’est à l’ordre du jour. « Les élus locaux restent attentifs aux propositions de la Direction pour garantir l’issue la plus favorable et la plus pérenne au site et à l’emploi » indiquent-ils dans un communiqué en précisant être très attentif à l’évolution de la situation de l’entreprise et à la question de l’emploi.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.78
ciel dégagé
le 16/10 à 3h00
Vent
2.804 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %

Sondage