Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Publié le 12/06/2019 - 15:19
Mis à jour le 12/06/2019 - 16:50

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

@parisot instagram ©
@parisot instagram ©

Le texte  de soutien est co-signé par les députés Barbara Bessot-Ballot et Christophe Lejeune, les sénateurs Alain Joyandet et Michel Raison, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay et  le président du conseil départemental de Haute-Saône  Yves Krattinger, le président de la communauté de commune de la Haute-Comté, Anthony Marie, et le maire de Saint-Loup-sur-Semouse, Thierry Bordot.

Fondée par Jacques Parisot en 1936, l’entreprise Parisot SAS est un fabricant de meubles pour la salle à manger et la chambre. la société est un des fleuron historique de l’économie régionale  dans le bassin de vie de  Luxeuil-les-Bains en Haute-Saône.

SAS Parisot (107 M€ de CA, 520 salariés) s'est placé sous la protection du tribunal de commerce de Dijon. la société a six mois pour construire un nouveau projet.  A noter que "P3G Participations" et son autre filiale "P3G Industries" ne sont pas concernés.

Défendre la pérennité du site de Saint-Loup-sur- Semouse

Dans ce contexte, les  élus du territoire ont décidé de se mobiliser pour l’avenir de l’entreprise. Le 7 juin 2019 , ils ont rencontré la Direction et les actionnaires de l’entreprise qui confirment qu’aucun plan social n’est à l’ordre du jour. "Les élus locaux restent attentifs aux propositions de la Direction pour garantir l’issue la plus favorable et la plus pérenne au site et à l’emploi" indiquent-ils dans un communiqué en précisant être très attentif à l’évolution de la situation de l’entreprise et à la question de l’emploi.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Besançon sélectionne des banques « vertes » pour financer ses mesures écologiques

La ville de Besançon va emprunter auprès de banques engagées dans la réduction de leur empreinte climatique pour financer ses projets en faveur de la transition écologique, comme la rénovation énergétique des écoles et des gymnases, a annoncé jeudi 20 janvier 2022 la maire EELV Anne Vignot.

NG Productions : "On a besoin que les gens sortent, on a trop souffert comme ça"

À l'occasion des 15 ans de NG Productions, nous avons rencontré le fondateur de cette société de productions de spectacles à Besançon, Hamid Asseila. Il nous raconte ses temps de forts notamment avec Elton John, son projet de festival sur quatre jours en 2023, sa vision sur l'épidémie de Covid-19 et les prochaines dates à ne pas manquer...
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.36
partiellement nuageux
le 21/01 à 18h00
Vent
2.96 m/s
Pression
1035 hPa
Humidité
39 %

Sondage