Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Publié le 12/06/2019 - 15:19
Mis à jour le 12/06/2019 - 16:50

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

meuble parisot
@parisot instagram

Le texte  de soutien est co-signé par les députés Barbara Bessot-Ballot et Christophe Lejeune, les sénateurs Alain Joyandet et Michel Raison, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay et  le président du conseil départemental de Haute-Saône  Yves Krattinger, le président de la communauté de commune de la Haute-Comté, Anthony Marie, et le maire de Saint-Loup-sur-Semouse, Thierry Bordot.

PUBLICITÉ

Fondée par Jacques Parisot en 1936, l’entreprise Parisot SAS est un fabricant de meubles pour la salle à manger et la chambre. la société est un des fleuron historique de l’économie régionale  dans le bassin de vie de  Luxeuil-les-Bains en Haute-Saône.

SAS Parisot (107 M€ de CA, 520 salariés) s’est placé sous la protection du tribunal de commerce de Dijon. la société a six mois pour construire un nouveau projet.  A noter que « P3G Participations » et son autre filiale « P3G Industries » ne sont pas concernés.

Défendre la pérennité du site de Saint-Loup-sur- Semouse

Dans ce contexte, les  élus du territoire ont décidé de se mobiliser pour l’avenir de l’entreprise. Le 7 juin 2019 , ils ont rencontré la Direction et les actionnaires de l’entreprise qui confirment qu’aucun plan social n’est à l’ordre du jour. « Les élus locaux restent attentifs aux propositions de la Direction pour garantir l’issue la plus favorable et la plus pérenne au site et à l’emploi » indiquent-ils dans un communiqué en précisant être très attentif à l’évolution de la situation de l’entreprise et à la question de l’emploi.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Publi-info • Peugeot Saveurs SNC conçoit et fabrique à Quingey nombre de produits qui prennent place sur nos tables, dont les célèbres moulins Peugeot et des accessoires dédiés à la dégustation du vin. Cette année, du 21 au 23 juin, la manufacture organise sa première grande braderie autour de ses fabrications.

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le 2 mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert "Beaux Art" au centre-ville de Besançon. La case de Sophie, propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.79
peu nuageux
le 18/06 à 6h00
Vent
0.8 m/s
Pression
1015.65 hPa
Humidité
88 %

Sondage