Réforme du bac : plus de choix de spécialités dans les lycées en Franche-Comté ?

Publié le 19/04/2019 - 17:54
Mis à jour le 19/04/2019 - 17:54

L'Académie de Besançon a présenté le 18 avril 2019 les évolutions des lycées dans le cadre de la réforme du baccalauréat, qui verra la disparition des séries (S, ES, L). Le Rectorat souhaite offrir plus de choix aux élèves, "à hauteur de neuf spécialités par lycée en moyenne", dès la rentrée prochaine...

image illustration © komsomolec pixabay
image illustration © komsomolec pixabay

Le baccalauréat 2021 fera disparaître les grandes séries (ES, L, S) pour proposer aux lycéens un choix personnalisé de matières pour le bac, en fonctions de leurs goûts et affinités. Par exemple, si avant les arts n'étaient accessibles qu'aux L, ils seront désormais disponibles pour tous les élèves, sans distinction.

Et selon l'Académie, plus de la moitié des élèves (45,30%) ont déjà choisi des "menus" de matières qui n'étaient pas proposés l'an dernier.

9,2 spécialités par lycée en moyenne Franche-Comté

Avec la mise en place des spécialités, le rectorat précise que "les problématiques territoriales (distances, isolement, petite taille...) ont été prises en compte et les solutions proposées par l’académie de répartir les spécialités entre les lycées ont rendu possible une offre élargie et complémentaire, tout en assurant l’attractivité de chacun".

Avant la réforme, 81% des lycées proposaient les trois séries (S, ES, L). Dès la rentrée 2019, les lycées de Franche-Comté seront 89% à proposer au moins sept spécialités, et ils enseigneront en moyenne 9,2 spécialités par lycée.

 Au niveau départemental, cette répartition équivaut à :

  • 10,8 spécialités en moyenne par lycée dans le Doubs
  • 8,12 dans le Jura
  • 8,16 en Haute-Saône
  • 9 dans le Territoire de Belfort

Une voie générale plus attractive ?

L’orientation en voie générale se révèle aussi plus attractive puisque les vœux sont en augmentation de 6,4 % après les conseils de classe du deuxième trimestre de seconde, nous indique le rectorat.

Les vœux pour :

  • La 1ère générale : 77,7% des élèves ont demandé une 1ère en voie générale (contre 71,3% l'an passé)
  • La 1ère technologique : 19,2 % des élèves ont demandé une 1ère en voie technologique (contre 23,2% l'an passé)

A l’heure actuelle, les vœux émis par les lycéens peuvent être satisfaits, dans leur établissement, à hauteur de 97,40 %.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bruno Le Maire appelle les entreprises à augmenter les salaires

Face à une inflation de plus en plus importante, Bruno Le Maire a appelé lundi les entreprises, lors d'une réunion à Bercy, à augmenter les salaires. "Les entreprises qui peuvent augmenter les salaires doivent augmenter les salaires", a déclaré le ministre au terme de cette rencontre. "Il faut que nos compatriotes se disent : ça me rapporte de travailler, et pas ça me coûte cher", à cause du prix de l'essence, a-t-il ajouté.

Clim, barbecue, vélo et trottinette… C’est l’été chez Boulanger à Besançon !

PUBLI-INFO • Barbecue, plancha, vélos et trottinette électriques, ventilateurs et climatiseurs… Au magasin Boulanger à Besançon, les produits de l’été sont arrivés. Jusqu’au 21 juin 2022, l’opération Les Beaux Jours propose des promotions sur des produits phares à découvrir maintenant !
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.77
nuageux
le 28/05 à 12h00
Vent
4.59 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
29 %

Sondage