Alerte Témoin

Réforme du bac : plus de choix de spécialités dans les lycées en Franche-Comté ?

Publié le 19/04/2019 - 17:54
Mis à jour le 19/04/2019 - 17:54

L'Académie de Besançon a présenté le 18 avril 2019 les évolutions des lycées dans le cadre de la réforme du baccalauréat, qui verra la disparition des séries (S, ES, L). Le Rectorat souhaite offrir plus de choix aux élèves, "à hauteur de neuf spécialités par lycée en moyenne", dès la rentrée prochaine...

étudiantes
image illustration © komsomolec pixabay

Le baccalauréat 2021 fera disparaître les grandes séries (ES, L, S) pour proposer aux lycéens un choix personnalisé de matières pour le bac, en fonctions de leurs goûts et affinités. Par exemple, si avant les arts n'étaient accessibles qu'aux L, ils seront désormais disponibles pour tous les élèves, sans distinction.

Et selon l'Académie, plus de la moitié des élèves (45,30%) ont déjà choisi des "menus" de matières qui n'étaient pas proposés l'an dernier.

9,2 spécialités par lycée en moyenne Franche-Comté

Avec la mise en place des spécialités, le rectorat précise que "les problématiques territoriales (distances, isolement, petite taille...) ont été prises en compte et les solutions proposées par l’académie de répartir les spécialités entre les lycées ont rendu possible une offre élargie et complémentaire, tout en assurant l’attractivité de chacun".

Avant la réforme, 81% des lycées proposaient les trois séries (S, ES, L). Dès la rentrée 2019, les lycées de Franche-Comté seront 89% à proposer au moins sept spécialités, et ils enseigneront en moyenne 9,2 spécialités par lycée.

 Au niveau départemental, cette répartition équivaut à :

  • 10,8 spécialités en moyenne par lycée dans le Doubs
  • 8,12 dans le Jura
  • 8,16 en Haute-Saône
  • 9 dans le Territoire de Belfort

Une voie générale plus attractive ?

L’orientation en voie générale se révèle aussi plus attractive puisque les vœux sont en augmentation de 6,4 % après les conseils de classe du deuxième trimestre de seconde, nous indique le rectorat.

Les vœux pour :

  • La 1ère générale : 77,7% des élèves ont demandé une 1ère en voie générale (contre 71,3% l'an passé)
  • La 1ère technologique : 19,2 % des élèves ont demandé une 1ère en voie technologique (contre 23,2% l'an passé)

A l’heure actuelle, les vœux émis par les lycéens peuvent être satisfaits, dans leur établissement, à hauteur de 97,40 %.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

150.000 Billets Doubs pour soutenir le tourisme local

La destination Doubs est une mosaïque de sites, de musées, d'activités de loisirs... fortement impactés par la crise sanitaire et ses conséquences. Afin d'en amoindrir les effets, le Département du Doubs, "conscient de cette richesse touristique et soucieux de la préserver », souhaite encourager les visiteurs comme les habitants à fréquenter massivement ces pépites réparties dans tout le territoire. Il a missionné Doubs Tourisme pour concevoir et mettre en œuvre les 150.000 Billets Doubs. Ils seront disponibles à partir du 1er juillet 2020.

Projet industriel de Général Electric : Marie-Guite Dufay salue une avancée positive, mais reste vigilante 

Après la tenue mardi du 4e comité paritaire de suivi des accords du 21 octobre 2019, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté parle, après sept mois de négociations, d'une "avancée positive" pour la concrétisation d'un projet industriel. "Il faut maintenant que GE assume enfin ses responsabilités en passant de la parole aux actes" estime-t-elle. "La Région fera tout pour que GE Belfort devienne le centre mondial de la turbine à hydrogène afin d’ancrer cette énergie d’avenir sur son territoire..."

« J’veux du local », pour promouvoir l’alimentation de proximité en Bourgogne Franche-Comté

Le mardi 30 juin 2020, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche- Comté et Christian Decerle, président de la Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne- Franche-Comté ont présenté la campagne de promotion des plateformes "J’veux du local" en faveur de l’alimentation de proximité.

Dette publique : la Cour des comptes ne préconise pas « l’austérité » mais un effort de « redressement »

La Cour des comptes ne préconise "en aucun cas l'austérité" pour apurer dans l'avenir la dette générée par la crise du Covid-19, a affirmé mardi 30 juin 2020 son nouveau premier président Pierre Moscovici, tout en appelant le gouvernement à redresser les finances publiques.

Visites gratuites et réductions : 150.000 billets Doubs cet été

Tourisme • Le comité départemental du tourisme du Doubs a présenté lundi 29 juin 2020 au Dino-zoo son plan de soutien au tourisme : 150.000 "billets Doubs" (gratuité ou réduction de 10 €) sur 45 sites emblématiques à destination des touristes et des habitants, une formule "Doubs séjour" à 40 € par personne et une offre "Doubs en groupe" pour séduire une nouvelle clientèle.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.72
    légère pluie
    le 02/07 à 12h00
    Vent
    3.46 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    86 %

    Sondage