Régionales et départementales 2021 : les personnes chargées des bureaux de vote seront prioritairement vaccinées

Publié le 27/04/2021 - 07:58
Mis à jour le 29/04/2021 - 14:22

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, et le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, ont installé en début de semaine le comité de suivi permanent des élections régionales départementales et territoriales, présidé par Jean-Denis Combrexelle, ancien président de la section du contentieux du Conseil d’Etat.

La constitution de ce comité avait été annoncée par le Premier ministre, Jean Castex, dans son allocution à l’Assemblée nationale, le 13 avril dernier.  Ce comité de suivi examinera toutes les questions juridiques et organisationnelles de la campagne et des scrutins des 20 et 27 juin prochain. Il associe les représentants des partis politiques, des groupes parlementaires et les associations d’élus, qui se réuniront au moins une fois par semaine pour examiner l’ensemble des questions relatives à l’adaptation de la campagne et des opérations électorales au contexte sanitaire.

Vaccination prioritaire pour les personnes chargées des bureaux de vote

A la lumière de l’avis du comité de scientifiques du 29 mars 2021, après concertation avec l’AMF, des échanges de ce jour avec l’ensemble des forces politiques, le ministre de l’Intérieur, adressera cette semaine une circulaire à l’ensemble des maires de France.

Elle précisera notamment les modalités d’organisation matérielle de ce double-scrutin ainsi que le protocole sanitaire applicable le jour du scrutin dans les bureaux de vote.

Ce protocole reprend celui mis en place lors du second tour des élections municipales du 28 juin 2020 en l’adaptant aux enjeux d’un double scrutin. Il prévoit que les personnes chargées de la tenue des bureaux de vote puissent être vaccinées prioritairement, qu’il s’agisse des membres des bureaux de vote (président, assesseurs et secrétaire) ou des fonctionnaires communaux mobilisés le jour du scrutin pour l’installation du bureau de vote.

A cette fin, les maires délivreront dès que possible aux personnes désignées une attestation de priorité d’accès à la vaccination.

Les maires transmettront la liste des personnes concernées aux préfets. Dans le cadre des cellules départementales de pilotage de la vaccination, les préfets, en lien avec les agences régionales de santé, veilleront à ce que des centres de vaccination et des créneaux leur soient réservés à partir de maintenant et ce jusqu’au 5 juin afin de pouvoir leur administrer le vaccin en temps utile avant le 1er tour.

Pour le dépouillement, les scrutateurs seront désignés en priorité parmi des personnes vaccinées ou immunisées, ou qui disposent d’un test négatif de moins de 48 heures.

Pour les personnes qui n’auraient pas pu être vaccinées et qui seraient mobilisées le jour du scrutin à un titre ou à un autre, l’Etat mettra à la disposition de l’ensemble des communes des autotests.

Le gouvernement "très serein"

Le ministre de l’intérieur a rappelé que le gouvernement était "très serein pour l’organisation des élections régionales et départementales. L’accélération de la vaccination dans la population d’abord, la vaccination ciblée des membres des bureaux de vote ensuite, et la mobilisation conjointe de l’Etat, des élus de terrains et de l’ensemble des forces politiques enfin, garantiront ensemble le bon déroulement de ce scrutin important pour la vie démocratique."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

150 associations bisontines concertées pour tirer les enseignements de la crise sanitaire 

La Ville de Besançon et son centre communal d’action social signent une convention afin de formaliser les modalités de leur coopération. Après avoir concerté près de 150 associations de décembre 2020 et mai 2021, plusieurs enjeux ont été dégagés. Ils seront présentés au conseil municipal ce 30 juin 2022…

Les postes clés de l’Assemblée

Vice-présidents, questeurs, secrétaires : l'élection à des postes clés à l'Assemblée nationale a tourné au vinaigre mercredi soir entre la gauche et la majorité. Annie Genevard, députée LR de la 5e circonscription du Doubs, et ancienne vice-présidente d el'Assemblée regrette de "n'avoir pu candidater…"

Tarification des transports dans le Grand Besançon : « trop de catégories sociales ont été oubliées » (N. Bodin)

Soumis au vote lors de la dernière assemblée communautaire de Grand Besançon, la question de la nouvelle tarification des transports a fait débat… Accordée pour les demandeurs d’emploi inscrits à pôle emploi, la gratuité totale n’a pas été approuvée pour les collégiens. Nicolas Bodin, à la tête du groupe PS au conseil municipal de Besançon au sein de la majorité de la maire EELV d’Anne vignot, estime que certaines catégories sociales n’ont pas été prises en compte. Il revient sur le sujet dans nos colonnes…

Emmanuel Macron charge Elisabeth Borne de former un « gouvernement d’action »

Dans un entretien à l’AFP ce dimanche 26 juin, Emmanuel Macron assure avoir demandé à la Première ministre, Elisabeth Borne, de lui présenter en fin de semaine prochaine des "propositions" pour "un nouveau gouvernement d’action" qui sera nommé "dans les premiers jours du mois de juillet". Soit, a priori, avant le discours de politique générale de la cheffe du gouvernement devant le Parlement annoncé pour le 5 juillet et l’adoption, le lendemain, du "paquet pouvoir d’achat" en Conseil des ministres.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.72
pluie modérée
le 30/06 à 18h00
Vent
1.46 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
50 %

Sondage