Alerte Témoin

Salarié de Véolia ? : Alain Fousseret porte plainte pour diffamation

Publié le 14/02/2010 - 10:07
Mis à jour le 14/02/2010 - 10:07

Michel Moreau, écologiste jurassien candidat sur la liste Ecologie solidaire en Franche-Comté déposée en préfecture samedi, a laissé entendre dans L’Est Républicain de vendredi que la tête de liste d’Europe Ecologie était «cadre de la société Véolia». Ce que récuse Alain Fousseret qui porte plainte contre Michel Moreau pour «qu'il s’explique devant un juge».

1266138683.jpg
Alain Fousseret ©carvy
Le communiqué d’Alain Fousseret, tête de liste d'Europe Ecologie :
 
« Dans la vie publique, il y a le débat politique auquel je me réjouis de contribuer, riche, contradictoire, parfois cocasse lorsque la mode vient à contraindre les candidats de tous bords à peindre leur discours électoral en vert.
 
Mais il y a aussi la face malsaine de la vie publique, celle de la diffamation, des mensonges et des rumeurs. Celle où semble vouloir exceller Michel Moreau.
 
Les propos de ce dernier à mon égard, rapportés par l’Est Républicain du vendredi 12 février sont purement scandaleux et révèlent son intention de me nuire ainsi qu’à l’image de la liste Europe Ecologie.
 
Ce personnage me « traite » de cadre de la société Veolia, et donc selon lui de complice d’actions qu’il considère comme anti-écologiques dans le Jura.
 
Cette affirmation est totalement fausse, je suis simplement fonctionnaire territorial dans le Territoire de Belfort, directeur d’un service des eaux d’une communauté de commune dont les élus avaient confié jusqu'à ce jour certaines interventions aux sociétés SAUR et Veolia.
 
En fin d’année 2009, cette communauté a par ailleurs décidé de ne pas renouveler ces marchés et le service des eaux travaille aujourd’hui à la mise en place d’une gestion directe de ces prestations pour le mois à venir. Tout faux Moreau !!
 
Alors qu’il se déclare lui-même candidat dans une liste concurrente, l’intention de Michel Moreau est clairement de nuire à mon image en m’attribuant de fausses fonctions qu’il considère comme anti-écologique au moment où tous les écologistes sincères se regroupent autour d’Europe Ecologie dont j’ai l’honneur d’être la tête de liste régionale.
 
Par ces propos malfaisants, il cherche sciemment à dénigrer notre liste.
Je ne consacrerai pas plus de temps avec ce type d’individu et le plus simple étant qu’il s’explique devant un juge, je me bornerai à porter plainte pour diffamation à son encontre ».
 
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.99
    légère pluie
    le 14/08 à 21h00
    Vent
    1.04 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    81 %

    Sondage