Sanctions américaines : la Côte-d'Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d'avis

Publié le 14/10/2019 - 18:28
Mis à jour le 14/10/2019 - 18:15

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

François Sauvadet ©Alexane Alfaro ©
François Sauvadet ©Alexane Alfaro ©

"Dommage, Mister Président, de pénaliser le peuple américain en taxant de manière inconsidérée nos vins. Dès que vous les aurez goûtés vous reviendrez sur votre décision", a lancé M. Sauvadet lundi après-midi sur son compte Twitter.

"C'est un soutien à la filière viticole de Côte-d'Or"

Le président du département bourguignon avait présenté un peu plus tôt, lors d'une session plénière, l'une des bouteilles en question : un vin rouge de "Bourgogne Côte-d'Or" du domaine Philippe Charlopin. Le président américain recevra également une bouteille de vin blanc de la même appellation.

"C'est un soutien à la filière viticole de Côte-d'Or" et notamment à la jeune appellation régionale "Bourgogne Côte-d'Or", créée en 2017, a précisé à l'AFP un porte-parole du conseil départemental, ajoutant que le cadeau serait expédié "dans les jours à venir".

L'Organisation mondiale du commerce (OMC) avait donné un peu plus tôt lundi son autorisation définitive à Washington pour imposer des sanctions douanières contre l'Union Européenne, en représailles aux subventions accordées à l'avionneur européen Airbus.

Des sanctions "parfaitement injustes"

Pour la viticulture, cela se traduirait par des droits de douane à 25%, un coup dur pour la Bourgogne alors que les Etats-Unis en sont le premier client étranger, pesant pour près d'un quart des exportations.

Des sanctions "parfaitement injustes" pour les viticulteurs bourguignons, qui ont le sentiment d'être la victime collatérale d'un conflit commercial qui les dépasse. Certains espèrent que des négociations aboutiront à la levée des sanctions avant leur entrée en vigueur le 18 octobre.

(AFP)

2 Commentaires

Ce n'est peut-être pas une bonne idée.. Si Donald Trump avait " le vin mauvais"..?
Publié le 15 octobre 2019 à 09h16 par • Membre
n'importe quoi il ne faut plus leur en vendre une bouteille et ils reviendront et la chine vont en acheter énormement car ils adorent nos vins
Publié le 15 octobre 2019 à 08h06 par Pascal Carry • Membre

2 commentaires

Laisser un commentaire

Economie

« France Relance » : 3 millions d’euros pour aider au financement des projets de neuf entreprises de la région

Ces nouveaux lauréats ont été sélectionnés lors de l’instance régionale d’accélération qui s’est réunie le 6 juin et le 7 juillet 2021 dans le cadre "France Relance". Ces projets représentent un investissement global de plus de 11 millions d’euros par ces entreprises qui seront alors soutenues par près de 3 millions d’euros de subvention d’État.

Plan « 1 jeune 1 solution » : 100 à 150 emplois en CIE susceptibles d’être pourvus d’ici la fin de l’année dans le Doubs

La Préfecture du Doubs a invité 70 chefs d’entreprises ce 22 septembre 2021 afin de rappeler le dispositif "1 jeune 1 solution" dans le cadre du Plan France Relance (et PAQTE) et notamment des "contrats initiative emploi(CIE) qui leurs sont proposés.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.5
légère pluie
le 25/09 à 18h00
Vent
1.75 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
38 %

Sondage