Sécheresse : "il faut engager un changement majeur de comportement"

Publié le 25/10/2018 - 11:08
Mis à jour le 25/10/2018 - 11:52

Vidéo • Suite à la sécheresse qui sévit depuis mi-juin 2018, nous avons contacté Philippe Alpy, président du syndicat mixte des milieux aquatiques du Haut-Doubs, concernant les dispositions prises par le préfet du Doubs et l’assèchement du lac Saint-point.

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget ©

"Même si les équipes ont des états d'âme, elles se sont exécutées. Nous sommes dans un contrat de confiance avec les services de l'État. Nous avons apporté notre expertise, nous donnons notre avis. L'État a aussi une responsabilité. Demain, nous n'accepterions pas que l'État ne les ait pas prises par rapport à l'alimentation en eau potable", explique Philippe Alpy suite à la décision du préfet du Doubs de baisser les vannes de sorties du lac Saint-Point.

Cette initiative a été décidée pour "donner la priorité à l’alimentation en eau potable de la population", expliquait la préfecture dans un communiqué le 21 octobre dernier.
Le président précise toutefois qu'il "faut engager un changement majeur de comportement "... 

Secheresse Philippe Alpy from maCommune.info on Vimeo.

Une "grande solidarité"

Philippe Alpy évoque notamment une "grande solidarité" entre les communes : "Une quarantaine de communes, situées sur la chaîne du massif du Jura, sont lourdement impactées et sont alimentées par des camions", précise-t-il. Cette solidarité a été confirmée par Nicolas Regny, le directeur du cabinet du préfet, ce 24 octobre lors d'une conférence de presse où il expliquait que : "la situation est suivie de très près par les services de l’État » et que « nous ne sommes pas dans une bataille de l’eau ». Il a indiqué que « les communes sont dans un partage – celles qui ont de l’eau proposent d'en donner à celles qui en ont le moins – il y a une vraie solidarité».

Info +

34 collectivités sont alimentées par des camions-citernes d’eau potable. 38 autres ont une ressource peu suffisante. Quatre communes sont alimentées par des ressources exceptionnelles notamment par le pompage d’eau dans les lacs ou le Doubs.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

sécheresse 2018

Sécheresse : la Haute-Saône toujours en état de crise

Lors de la réunion hebdomadaire de la cellule sécheresse réunissant le préfet de Haute-Saône et les services de l’État lundi 5 novembre, un nouveau bilan ne permet pas d’envisager une sortie rapide de crise. Ce département est le lus touché par la sécheresse en Franche-Comté.

Sécheresse : le sénateur Longeot demande à Darmanin de soutenir les communes les plus touchées

Face à la sécheresse qui sévit dans le Doubs depuis mi-juin 2018, le sénateur du Doubs Jean-François Longeot demande au ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin de « soutenir les communes contraintes de s’approvisionner quotidiennement en eau potable par camion-citerne » dans un courrier du 24 octobre.

Sècheresse dans le Doubs : les robinets du Grand Besançon risquent-ils une coupure d’eau ?

Depuis mi-juin 2018, le département Doubs et particulièrement le Haut-Doubs souffre d’un épisode de sècheresse sans fin et sans précédent. À ce jour, mercredi 24 octobre 2018, 34 communes de ce secteur sont réapprovisionnées en eau potable par camions-citernes. Et le Grand Besançon, risque-t-il de subir ces mêmes inconvénients ces prochaines semaines ?

Sécheresse : le lac Saint-Point en images

Le département du Doubs connaît un déficit pluviométrique couplé à des températures élevées depuis le mois de juin 2018. Le préfet du Doubs a notamment pris la décision de donner la priorité à l’alimentation en eau potable de la population et demandé la baisse des vannes de sortie du lac Saint-Point. Voici quelques images…
 

Société

Législatives anticipées : une action dijonnaise contre l’abstention reprise au niveau national 

Alors que les Français sont appelés à voter pour une nouvelle Assemblée nationale les 30 juin et 7 juillet 2024, la Jeune Chambre économique de Dijon prolonge son action contre l’abstention "Retour aux Urnes", et voit celle-ci reprise au niveau national par la Jeune Chambre économique française et proposée à ses antennes locales dans 105 villes pour une diffusion massive sur le territoire.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.05
légère pluie
le 21/06 à 6h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
96 %