500.000 euros de dons pour les personnels de l'hôpital de Besançon

Publié le 04/06/2020 - 13:30
Mis à jour le 05/06/2020 - 16:52

Suite à la crise sanitaire, de nombreux gestes de solidarités ont été adressés aux personnels du CHRU de Besançon. Il a ainsi enregistré près de 500.000 euros de dons financiers pour ses personnels, dont la majeure partie versée par une fondation hospitalière parisienne, ainsi que par le club de foot de Dijon. Des actes que l'hôpital souhaite chaleureusement remercier.  

« La crise sanitaire a fait émerger des gestes solidaires sans précédent envers les personnels hospitaliers, saluant ainsi leur professionnalisme et leur engagement remarquables au quotidien dans la lutte contre le Covid-19« ,  note l’hôpital qui remercie les donateurs.

Le CHU de Besançon a reçu de nombreuses marques de générosité et de soutien à différents niveaux : dons financiers, dons en matériels et équipements, mise à disposition de compétences, repas et nourriture offerts, messages d’encouragements et de remerciements...

Près de 500.000 € de dons financiers

À ce jour, le CHU enregistre près de 500 000 € de dons et notamment deux exceptionnels :

  • la Fondation des hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France (300 000 €)
  • le Dijon Football Club Côte d’Or (100 000 €)

Les autres dons financiers proviennent d’associations, d’entreprises ou de particuliers qui ont manifesté leur souhait de venir en aide au CHU de Besançon.

Parmi eux, des sportifs et des artistes ont fait preuve d’initiatives originales et fédératrices pour récolter des fonds, notamment : un semi-marathon confiné dans un jardin, un match virtuel de handball, un clip de sensibilisation des sportifs bisontins ou encore l’œuvre d’une artiste mise aux enchères.

Une plateforme de dons en ligne

Dès le mois d’avril, le CHU a mis en place une collecte solidaire en ligne, afin de centraliser, tracer et rendre compte de l’utilisation des dons. Cette initiative a inauguré la démarche de mécénat et dons, aujourd’hui très répandue dans les hôpitaux, que le CHU de Besançon avait en projet depuis plusieurs mois

Cette plateforme est toujours active, accessible depuis le site du CHU : Plateforme Solidarité Covid-19 - Soutenez le CHU de Besançon / https://www.commeon.com/fr/projet/soutenez-chu-de-besancon-covid19

Un appel à projets interne sera prochainement lancé

Le CHU a d’ores et déjà acquis des petits matériels pour apporter du confort aux équipes soignantes dans les différents services. Face à l’importance des dons, le CHU a décidé de confier à ses personnels  l’élaboration de projets visant à améliorer l’accueil et le séjour des patients et la qualité de vie des professionnels de l’établissement. Un appel à projets interne va être lancé prochainement ; les demandes seront ensuite analysées pour mettre en œuvre les projets retenus par un jury composé de membres du personnel.

Le CHU aura à cœur de "se projeter dans l’après-crise en poursuivant les projets initiés, et en imaginant de nouveaux illustrant les trois axes fondateurs de la démarche de mécénat", explique-t-il. Les trois axes sont :

  • Soins, accueil et bien-être du patient
  • Recherche et innovation médicale
  • Investissement technologique d’exception

Des gestes de réconfort pour les agents

Repas, pizzas, sandwichs, barres chocolatées, produits cosmétiques, soins esthétiques, petits présents, bons d’achat d’essence... autant d’attentions offertes aux personnels du CHU qui ont bénéficié de nombreux gestes émanant d’entreprises, d’associations, d’artisans boulangers et chocolatiers, de traiteurs, de restaurateurs et de particuliers. "Ces dons réconfortants ont été très appréciés par les équipes. Et le CHU ne compte plus tous les messages, dessins, vidéos, chansons ou encore poèmes adressés hommage aux agents, qui leur ont été relayés régulièrement via des espaces web dédiés", précise l'hôpital.

Infos +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Fin de l’obligation du port du masque en extérieur jeudi. Levée du couvre-feu avancé au 20 juin

Grâce à une amélioration sanitaire plus rapide que prévu, la vie va redevenir presque normale avec la fin de l'obligation du port du masque à l'extérieur dès jeudi et la levée du couvre-feu à partir de dimanche. Jean Castex prévient que la levée du couvre-feu n'empêcherait pas le maintien des protocoles sanitaires pour les lieux publics et pour la fête de la musique.

Covid : le variant Delta représente « 2 à 4% » des cas positifsLire plus

"Actuellement en France, 2 à 4% des tests positifs que nous criblons correspondent à du variant indien, ce qui représente quand même, je donne une fourchette assez large, de l'ordre de 50 à 150 nouveaux diagnostics de variant Delta dans notre pays", a déclaré M. Véran lors d'un déplacement dans un centre de vaccination à Paris.

"C'est peut-être encore peu, mais c'était la situation anglaise il y a quelques semaines", a-t-il ajouté, rappelant que le variant Delta "représente plus de 90% des cas en circulation" outre-Manche, où l'épidémie est repartie "sur une trajectoire ascendante", avec "quasiment deux fois plus de cas quotidiens" que dans l'Hexagone, malgré "un taux de couverture vaccinale supérieur au nôtre".

Raison de plus pour "ne pas relâcher notre vigilance collective", a-t-il insisté. "Ce n'est certainement pas le moment", car "nous ne devons certainement pas donner de prise au variant indien pour qu'il fasse repartir une nouvelle vague épidémique, nous devons absolument l'empêcher".

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé lundi soir le report de la levée des dernières restrictions en Angleterre, en raison de la poussée du variant Delta du coronavirus.

(Avec AFP)

Covid-19 : l’épidémie recule nettement en Bourgogne Franche-Comté !

Ces 7 derniers jours l'épidémie a nettement reculé dans tous les départements de Bourgogne Franche-Comté, y compris la Côte-d’Or, qui affichait en début de semaine l’incidence la plus élevée de métropole. L’indicateur est repassé en-dessous de 100 pour 100.000 habitants comme dans l’ensemble des départements, la moyenne régionale s’établissant autour de 65 pour 100.000 habitants, le taux de positivité des tests à 2,5%.

Société

La police et la gendarmerie mobilisées en Haute-Saône pour lutter contre les « distracteurs »

Après une année pendant laquelle l'accidentologie a fortement baissé (crise sanitaire, confinements, couvre-feu...) une recrudescence d’accidents graves est constatée depuis le mois de mai 2021 par la préfecture de Haute-Saône. Ils sont provoqués le plus souvent par des comportements dangereux... Lors d'une opération de contrôle dans le département le 15 juin dernier, 62 infractions ont été recensées par les forces de l'ordre liées notamment aux "distracteurs de conduite".

Baisse de la vaccination en Haute-Saône : la préfète veut booster la prise de rendez-vous à l’approche de l’été

Malgré 46% de la population primo-vaccinés en Haute-Saône, la préfète Fabienne Balussou souhaite promouvoir davantage la vaccination par le biais des acteurs locaux suite à une baisse de la prise de rendez-vous au mois de juin, selon un communiqué du 17 juin.

VNF met en garde contre les dangers de la baignade dans les fleuves, canaux et rivières

S’ils constituent un grand terrain de détente et de loisirs où fourmillent une multitude d’activités, les canaux et rivières françaises ne sont pas faits pour la baignade, hors espaces aménagés. La baignade y est dangereuse et, sauf exceptions, interdite, alerte les Voies navigables de France (VNF) ce jeudi 17 juin.

Le préfet du Doubs abroge l’arrêté portant sur le port du masque obligatoire en extérieur

Suite aux annonces du Premier ministre le 16 juin 2021, et au vu de l’évolution sanitaire favorable depuis plusieurs semaines, Jean-Philippe Setbon, préfet du Doubs par intérim, a décidé d’abroger l’arrêté préfectoral du 3 juin 2021 portant sur l’obligation du port du masque en extérieur dans le Doubs pour les personnes de plus de onze ans.

Coup de balai sur les déchets dangereux des entreprises de Bourgogne Franche-Comté

Les Chambres de Métiers et de l'Artisanat organisent chaque année une opération d’élimination de déchets dangereux à destination des entreprises qui produisent des Déchets Toxiques en Quantités Dispersées (déchets de peinture, solvant, diluant, colle, vernis, résine, aérosols…). En 2021, l'opération se déroulera du 21 au 25 juin dans tous les départements de Bourgogne Franche-Comté.

Tentative d’enlèvement d’enfant à Montceau-les-Mines : la préfecture confirme « une fausse information »

Une rumeur circule actuellement sur les réseaux sociaux relative à la présence d’un individu qui tenterait d’enlever des enfants aux alentours d’une école à Montceau- les-Mines. Ce mercredi 16 juin, la préfecture de Saône-et-Loire dément cette information et invite les internautes à vérifier les informations avant de les relayer sur les réseaux sociaux.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.14
peu nuageux
le 18/06 à 18h00
Vent
1.98 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
38 %

Sondage