SOS Loue et rivières comtoises s'inquiète de l'épandage de désherbant dans les champs

Publié le 02/06/2017 - 16:35
Mis à jour le 05/06/2017 - 10:29

 ©
©

"Ça suffit !" lance Loue et rivières comtoises qui dénonce des belles paroles et des engagements non tenus des décideurs. En raison d'"attaques" aux défoliants en bordure de rivière. Selon le collectif, les traitements de pré herbagé sont de plus en plus fréquents. Elle envoie pour preuve une photo datant du 8 mai d'une parcelle de plus d'un hectare entre Echay et  Myon avec la Lison qui coule en arrière-plan et explique que l'agriculteur s'était engagé à des pratiques respectueuses de l'environnement. "La société paye donc deux fois : les subventions pour ne pas polluer et ensuite les conséquences de la pollution sur la santé humaine et sur les rivières".

Selon SOS LRC, ce cas ne serait pas isolé. "Cette même photo peut être faite partout en Franche-Comté, toute l’année. Nous en recevons régulièrement. Le problème c’est qu’on est en pleine zone Natura 200 où ces pratiques sont interdites". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le premier plan d’actions pour rétablir le Lynx boréal en Bourgogne Franche-Comté est lancé

La vulnérabilité de la population du Lynx boréal a conduit le gouvernement à confier mi 2018 au préfet de la région Bourgogne Franche-Comté la responsabilité d’engager l’élaboration de ce premier Plan national d’Actions (PNA), qui s’est appuyé sur les services de la DREAL Bourgogne-Franche- Comté et de l’Office français de la Biodiversité (OFB). Il a été lancé le 11 mai 2022 à l'occasion de la journée mondiale des espèces menacées.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.72
couvert
le 26/05 à 0h00
Vent
1.25 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
98 %

Sondage