650 manifestants pour l’Acte 13 des Gilets Jaunes à Besançon

Publié le 09/02/2019 - 19:30
Mis à jour le 09/02/2019 - 19:37

Une nouvelle manifestation est prévue dans les rues du centre-ville de Besançon ce samedi 9 février 2019 dans le cadre de l'acte 13 des Gilets Jaunes. 

En pleine polémique sur les LBD, les « gilets jaunes » défilent samedi contre les violences policières lors d’un acte 13 marqué par de nouvelles mobilisations en France. 

LIVE :

19h30 : Fin de la manifestation. Environ 400 personnes se sont rendues au centre-ville et se sont ensuite disperser vers la Place des droits de l'Homme. Une cinquantaine d'individus restaient devant la Préfecture avec, visiblement, la volonté d'en découdre avec les forces de l'Ordre. Six personnels de gendarmerie ont été transportés à l'hôpital de Besançon suite à des suspicions de problèmes auditifs. Une personne a été interpellée en préventif à la manifestation. 

17h27 : Des groupes redescendent progressivement au centre-ville de Besançon. Les heurts avec les forces de l'ordre ne sont pas terminés. La préfecture avait interdit la manifestation au rond-point de la zone commerciale de Chalezeule.

17h00 : des heurts éclatent avec les forces de l'ordre.

16h45 : Les manifestants se rendent jusqu'à Chalezeule. Ils se rendent vers le magasin carrefour.

15h50 : Les Gilets Jaunes se dirigent rue de Belfort à Besançon.

15h20 : Les manifestants quittent la place de la Révolution pour se diriger vers le pont Robert Schwint où ils ont bloqué la circulation quelques instants. Ils se sont ensuite rendus Place Flore.

15h05 : "J'ai reçu une lettre du préfet qui me considère comme le meneur. J'ai totalement démenti. Il n'y a aucun leader, aucun chef. J'ai toujours manifesté et je continuerai toujours”, explique au mégaphone  Frédéric Vuillaume militant FO et Gilet Jaune. Ce dernier a reçu une lettre du préfet stipulant que le droit de manifester est encadré par le principe de la déclaration préalable compte tenu de sa venue à toutes les manifestations.

14h20 : A Besançon, 200 Gilets Jaunes sont déjà réunis place de la Révolution à Besançon.


À Paris, une manifestation a été déclarée en préfecture. Selon les organisateurs, une rendez-vous a été donné à 10H30 place de l'Étoile, et le cortège doit notamment passer par les Champs-Élysées, puis devant le Quai d'Orsay, l'Assemblée nationale, le Sénat, le Medef et se terminer sur le Champ-de-Mars à 17H00. Le mouvement avait rassemblé 58.600 personnes la semaine dernière selon le ministère de l'Intérieur.

Pour rappel, l'Assemblée nationale a adopté mardi la proposition de loi LR controversée anti-casseurs, par 387 voix contre 92, et 74 abstentions, en première lecture. La grande majorité des députés LREM et MoDem, ainsi que des LR et UDI ont voté pour, alors que l'ensemble de la gauche s'est prononcé contre. Cinquante députés LREM se sont abstenus sur cette proposition de loi controversée, un record sur un texte soutenu par le gouvernement, mais aucun d'eux n'a voté contre.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

gilets jaunes

Les Gilets Jaunes de retour à Besançon

Ils sont toujours là et ils l'ont à nouveau chanté. Moins d'une semaine après le déconfinement, les Gilets Jaunes ont décidé de poursuivre leur mobilisation ce matin à Chalezeule et en début d'après-midi eu centre-ville de Besançon en soutien aux "premiers de corvée"

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

"appel à la mobilisation générale" • Entre 600 manifestants et 1.000 manifestants selon la CFDT étaient au rendre-vous de la marche d'Alternatiba ANV (action non violente) Cop 21 au départ du parc Micaud à Besançon. Direction la place Flore pour rejoindre les Gilets Jaunes avec un Die In (mourir sur place). La marche devrait rejoindre les Vaîtes vers 17h avec un village des alternatives en parallèle de la Guinguette des Vaîtes mais le rassemblement s'est scindé. Une centaine de gilets jaunes a décidé de se rendre au centre-ville pour rejoindre les "Livres dans le Boucle". La majorité des marcheurs climatique se sont dirigés en direction des Vaites.

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Après un peu plus de deux ans passés à la tête de l’Union des Commerçants de Besançon (UCB), nous sommes revenus sur les temps forts de la présidence de Cécile Girardet ce mois de septembre 2019. Plus qu'un bilan, c'est aussi un «coup de gueule» que la présidente a souhaité pousser suite aux mobilisations des Gilets Jaunes…

Social

Secteurs médico-sociaux : une manifestation ce jeudi « pour plus d’équité salariale »

L'intersyndicale (CGT/SUD/FO/UNSA) avait appelé à la grève et à la manifestation ce jeudi 3 décembre 2020 afin de faire valoir le droit à l’égalité salariale pour tous/toutes dans la fonction publique hospitalière et dans les établissements médico- sociaux privés et associatifs. Les manifestants se sont retrouvés à 14h00 devant le CLS Bellevaux,  29 Quai de Strasbourg à Besançon. Le cortège va rejoindre l'ARS. Quelques perturbations ont été relevées sur la ligne 1 et 2 du tramway et la ligne 8 de bus.

Euro 2020 : quand joueront les filles de l'ESBF avec leur équipe nationale ?

Depuis le lundi 23 Novembre 2020, c'est la trêve internationale pour les handballeuses. Les joueuses sélectionnées dans leurs équipes nationales ont chacune pu rejoindre respectivement leur sélection. Chloé Bouquet Valentini et Aïssatou Kouyaté  ont été selectionnées en équipe de France. Aneta Labuda a été retenue avec la Pologne et Lara Gonzales fait  partie de l’effectif  espagnol. 

GE Belfort : "Une énième fois, je demande au président de la République de s'emparer du dossier" (MG Dufay)

La présidente socialiste de la Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay en appelle "une énième fois" à Emmanuel Macron pour qu'il s'empare du dossier de General Electric (GE), le groupe américain qui s'apprête à supprimer 300 nouveaux postes en France, dont 240 à Belfort.

Eolane (77 salariés) placé en liquidation

Le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a placé mercredi en liquidation judiciaire l'entreprise de matériel électronique Eolane Montceau, qui emploie 77 salariés à Montceau-les-Mines, a annoncé l'avocat des employés.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.67
couvert
le 03/12 à 18h00
Vent
2.67 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
88 %

Sondage