Alerte Témoin

Terrasses des Collines Bisontines : chantiers suspendus mais...

Publié le 07/04/2020 - 12:00
Mis à jour le 07/04/2020 - 11:44

L'association Terrasses des Collines Bisontines et d'Ailleurs, qui s'est donnée pour mission de revaloriser notre patrimoine local, s'active autant que possible durant cette période de confinement. Alors, où en sont les différents "chantiers" ?

Terrasses des collines bisontines et d'ailleurs
©FB Terrasses des collines bisontines et d'ailleurs

Le but de l'association ? Rendre leur éclat d'antan aux terrasses de pierre des collines bisontines et de la vallée du Doubs, aujourd'hui en friche ; un patrimoine local à la fois "architectural, agricole et naturel".

Mais forcément, confinement et distanciation obligent, la plupart des activités en extérieur sont suspendues... Voici les avancement des différents chantiers :

Les vignes

"Les vignes bourgeonnent et certains pieds ont déjà des feuilles. Ce matin (7 avril), le premier traitement biodynamique de la saison a été fait (la décoction de prêle avant la pleine lune de Pâques).

Dans les jours à venir il sera nécessaire de biner afin de réduire la présence d l'herbe aux pieds de certains. Cette activité peut-être réalisée individuellement, ou à deux en gardant bien les distances barrières de 2 mètres.

La fabrication et la pose des échalas reprendra lorsque le confinement sera levé. Après le confinement, nous pourrons également faire le comptage des pieds à remplacer et le prévoir avant les grosses chaleurs de l'été."

Le pâturage

"Les deux sous-groupes de moutons finissent leur période hivernale. Certaines parties risquent d'arriver en surpâturage. D'ici quelques jours, le sous-groupe des Hérodes pourra être divisé pour aller chez Muriel et Luc et chez François où l'herbe pousse bien (et les rejets de troène).

Les bergers bénévoles continuent leurs visites régulièrement."

L'inventaire

"Depuis le début du confinement, cette activité collective est bien entendu suspendue. Elle reprendra dès que cela sera possible.

Le travail de réflexion sur les méthodes de relevé et de transcription se poursuit, et Maéva finalise la rédaction de la méthodologie d'inventaire et de transfert des données sur QGis pour que cela puisse être utilisé au-delà de sa période de service civique qui se termine fin mai."

Les chantiers école participatifs pierre sèche

"Bien évidement, cette activité, par nature collective, est en attente depuis trois semaines. Si le confinement est levé pour le troisième dimanche de mai (17 mai), nous nous retrouverons alors pour poursuivre le travail le long du chemin Fourchu. Une réflexion est en cours pour "ouvrir" des chantiers collectifs ou à 2-3 durant l'été afin de rattraper le retard pris ce printemps... A suivre..."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

500.000 euros de dons pour les personnels de l’hôpital de Besançon

Suite à la crise sanitaire, de nombreux gestes de solidarités ont été adressés aux personnels du CHRU de Besançon. Il a ainsi enregistré près de 500.000 euros de dons financiers pour ses personnels, dont la majeure partie versée par une fondation hospitalière parisienne, ainsi que par le club de foot de Dijon. Des actes que l'hôpital souhaite chaleureusement remercier.  

Visiter les musées de Besançon ... par téléphone

Les musées du Centre à Besançon tentent, depuis début avril 2020, d'adoucir le quotidien des personnes les plus fragiles et en situation d'isolement dans le cadre du confinement. Comment ? En proposant à ces publics un nouveau type de médiation culturelle : des visites par téléphone. Explications.

Fête des mères : le fleuriste Petite Fleur vous invite à commander vos bouquets à l’avance !

PUBLI-INFO • La Fête des Mères, qui tombera cette année dimanche 7 juin, se déroulera dans des conditions sanitaires particulières, y compris chez les fleuristes. La boutique Petite Fleur à Besançon appelle ses clientes et ses clients à commander leur bouquet afin d'éviter une fréquentation trop importante en magasin le jour J.

Covid-19 : le suivi de l’épidémie en Bourgogne Franche-Comté sera désormais publié chaque vendredi

Coronavirus • Alors que s’est ouverte ce mardi 2 juin la deuxième phase du déconfinement, le suivi de l’épidémie de Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté fera désormais l’objet d’un point de situation hebdomadaire, selon l'Agence régionale de santé. Nous vous relaierons ces informations chaque vendredi.

Nature

Peut-on faire pousser un palmier en Franche-Comté ?

Avec l'été qui approche à grands pas vient l'envie de retourner dans son jardin. Et même en Franche-Comté, certains d'entre nous rêvent pour leur espace vert de bambous, cactus, bananiers, palmiers et autres plantes exotiques. Problème : ces végétaux originaires de pays chauds pourront-ils s'adapter au climat régional peu clément une fois l'été passé ? maCommune.info vous donne ses conseils pour réussir à créer et garder en vie votre jardin exotique…

Touche pas au blaireau

EELV Bourgogne-Franche-Comté s'inquiète de la chasse sous terre au blaireau. Le parti explique que 49 consultations publiques sont en cours pour des projets d'arrêtés qui prévoient d'autoriser, pour la saison prochaine, la vénerie sous terre. Les départements de la Nièvre, la Côte d’Or, le Doubs et la Saône-et-Loire sont concernés 

Risque de sécheresse pour 53 départements

Plus de la moitié des départements français sont exposés à des degrés divers à un risque de sécheresse estivale, selon une prévision rendue publique jeudi par le ministère de la transition écologique et solidaire, qui veut ainsi améliorer l'anticipation à ce phénomène. La Haute-Saône fait partie des 11 départements où le risque est "très probable". Dans les autres départements de Bourgogne-Franche-Comté, le risque est "probable".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.26
légère pluie
le 05/06 à 3h00
Vent
2.86 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
98 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune