Terrasses des Collines Bisontines : chantiers suspendus mais...

Publié le 07/04/2020 - 12:00
Mis à jour le 07/04/2020 - 11:44

L'association Terrasses des Collines Bisontines et d'Ailleurs, qui s'est donnée pour mission de revaloriser notre patrimoine local, s'active autant que possible durant cette période de confinement. Alors, où en sont les différents "chantiers" ?

©FB Terrasses des collines bisontines et d'ailleurs ©
©FB Terrasses des collines bisontines et d'ailleurs ©

Le but de l'association ? Rendre leur éclat d'antan aux terrasses de pierre des collines bisontines et de la vallée du Doubs, aujourd'hui en friche ; un patrimoine local à la fois "architectural, agricole et naturel".

Mais forcément, confinement et distanciation obligent, la plupart des activités en extérieur sont suspendues... Voici les avancement des différents chantiers :

Les vignes

"Les vignes bourgeonnent et certains pieds ont déjà des feuilles. Ce matin (7 avril), le premier traitement biodynamique de la saison a été fait (la décoction de prêle avant la pleine lune de Pâques).

Dans les jours à venir il sera nécessaire de biner afin de réduire la présence d l'herbe aux pieds de certains. Cette activité peut-être réalisée individuellement, ou à deux en gardant bien les distances barrières de 2 mètres.

La fabrication et la pose des échalas reprendra lorsque le confinement sera levé. Après le confinement, nous pourrons également faire le comptage des pieds à remplacer et le prévoir avant les grosses chaleurs de l'été."

Le pâturage

"Les deux sous-groupes de moutons finissent leur période hivernale. Certaines parties risquent d'arriver en surpâturage. D'ici quelques jours, le sous-groupe des Hérodes pourra être divisé pour aller chez Muriel et Luc et chez François où l'herbe pousse bien (et les rejets de troène).

Les bergers bénévoles continuent leurs visites régulièrement."

L'inventaire

"Depuis le début du confinement, cette activité collective est bien entendu suspendue. Elle reprendra dès que cela sera possible.

Le travail de réflexion sur les méthodes de relevé et de transcription se poursuit, et Maéva finalise la rédaction de la méthodologie d'inventaire et de transfert des données sur QGis pour que cela puisse être utilisé au-delà de sa période de service civique qui se termine fin mai."

Les chantiers école participatifs pierre sèche

"Bien évidement, cette activité, par nature collective, est en attente depuis trois semaines. Si le confinement est levé pour le troisième dimanche de mai (17 mai), nous nous retrouverons alors pour poursuivre le travail le long du chemin Fourchu. Une réflexion est en cours pour "ouvrir" des chantiers collectifs ou à 2-3 durant l'été afin de rattraper le retard pris ce printemps... A suivre..."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Fulgurance du variant britannique dans le Doubs : le préfet pourrait prendre de nouvelles mesures prochainement

En seulement quelques jours, le nombre de tests positifs au variant dit "britannique" de la Covid-19 dans le Doubs a explosé comme nous vous en informions sur maCommune.info mercredi 24 février. Le préfet du Doubs ainsi que l'ARS Bourgogne Franche-Comté surveillent cette évolution et renforcent les mesures et les contrôles.

Le vaccin d’AstraZeneca est efficace sur les formes graves, défend Pannier-RunacherLire plus

Alors que la vaccination chez les médecins généralistes doit démarrer jeudi en France avec ce vaccin, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l'Industrie, a défendu mercredi matin sur LCI le vaccin AstraZeneca.

"Il y a ce que les gens pensent et ce que les études scientifiques montrent. Les dernières études scientifiques montrent que le vaccin AstraZeneca est très efficace sur les formes graves. Et c'est ce qu'on recherche. Le vaccin peut être moyennement efficace sur le fait que vous démarriez la maladie. Mais comme c'est une maladie qui à 80% est relativement bénigne, cela n'a pas de portée pratique, ni pour vous, ni pour le système de santé", a-t-elle expliqué.

Intérim à Besançon… un an après le début de la crise sanitaire

En ce moment, quels sont les secteur d'activité les plus porteurs d'emplois à Besançon ? • Un an après le début de crise de la Covid-19, nous avons rencontré David Sauvan, co-gérant de l'agence intérim Temporis à Besançon pour connaître les secteurs d'activité les plus impactés par la crise, mais aussi les secteurs les plus porteurs d'emplois. Rencontre.

Sondage – Pensez-vous aller profiter des festivals cet été, même assis ?

SONDAGE • La semaine dernière, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a affirmé aux organisateurs de festivals qu'ils pourront se dérouler cet été avec une jauge limitée à 5.000 spectateurs et assis. Quid de l'ouverture des bars et des foodtrucks... rien n'a encore été déclaré sur ces "détails". En connaissant ces mesures, pensez-vous aller profiter des festivals cet été ?

Covid-19 : Quels sont les restaurants ouverts en livraison et en drive à Besançon et dans le Grand Besançon ?

Alors que les restaurants ne peuvent pas encore rouvrir au public et avec les restrictions relatives au couvre-feu à 18 heures, maCommune.info vous propose une liste régulièrement mise à jour des restaurants poursuivant leur activité à emporter ou en livraison à Besançon et dans le Grand Besançon...

Covid-19 : la Bourgogne Franche-Comté ne fait plus partie des régions les plus impactées par l’épidémie

Le préfet de Bourgogne de Franche-Comté Fabien Sudry et le directeur régionale de l'Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne Franche-Comté ont annoncé ce mercredi 17 février une diminution du nombre de cas positifs de Covid-19 dans la région. Aujourd'hui, elle ne fait plus partie des régions les plus impactées par l'épidémie, mais cette bonne nouvelle s'accompagne de la menace des variants... Explications.

Covid-19: quelle est la situation en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les derniers chiffres • Selon les derniers relevés de Santé publique France en date du 12 février 2021, la situation sanitaire connaît une lente amélioration avec 177 cas pour 100.000 habitants en Bourgogne Franche-Comté (198 en France)  et un taux de positivité à 6,1 % pour un taux de reproduction à 0,88. Les hospitalisations sont également en baisse avec 1647 patients, dont 152 en réanimation.

Nature

« Label Palette » reçoit le trophée « Éco-innovez en Bourgogne-Franche-Comté »

Émanation du P’tit Dépanneur Comtois, la société Label Palette de Serre-les-Sapins dans le Grand Besançon a reçu ce jeudi 25 février 2021 dans ses locaux le trophée "Éco-innovez en Bourgogne-Franche-Comté" de l'agence économique régionale (AER) pour son service d'aménagement évolutif en bois de récupération.

Records de « douceur » en Franche-Comté pour un mois de février

Un petit air avancé de printemps. Les températures maximales relevées ont flirté avec de nombreux records dans les villes de Franche-Comté. On a relevé 22,6C à Arc-et-Senans et 21,5°C à Pontarlier ! Soleil et douceur sont au rendez-vous jusqu'à aujourd'hui avant le retour d'une légère perturbation vendredi et d'un certain rafraîchissement pour ce week-end.

Marie-Guite Dufay interpelle Emmanuel Macron sur les enjeux agricoles et industriels de Bourgogne Franche-Comté.

Après la visite d'Emmanuel Macron d'une ferme à Étaules au nord de Dijon ce mardi 23 février 2021, la présidente de région Marie Guite Dufay (PS) exhorte le président de la République à "agir enfin" sur les enjeux de la Bourgogne Franche-Comté notamment sur les dossiers de Général Electric et Jacob Delafon.

Passionnés d’insectes ? Une nouvelle revue vient de sortir en Bourgogne-Franche-Comté

L’année 2020 a été riche pour les papillons et les libellules de Bourgogne-Franche-Comté... Découvrez le dernier numéro de la lettre d'information du Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des invertébrés (CBNFC-ORI).

Macron à la rencontre d'agriculteurs mardi en l'absence de leur salon

Circuits courts • Le président de la République se rendra ce mardi 23 février 2021 dans une exploitation à Étaules, un village situé à une quinzaine de kilomètres au nord de Dijon. Il sera accompagné par Julien Denormandie. Il s'entretiendra  avec des acteurs de la filière agricole pour démontrer "son intérêt" à ce secteur en l'absence du salon de l'agriculture, annulé cette année à cause de la crise du Covid-19, a annoncé lundi l'Elysée.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.4
ciel dégagé
le 28/02 à 6h00
Vent
3.54 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
94 %

Sondage