Terrasses des Collines Bisontines : chantiers suspendus mais...

Publié le 07/04/2020 - 12:00
Mis à jour le 07/04/2020 - 11:44

L'association Terrasses des Collines Bisontines et d'Ailleurs, qui s'est donnée pour mission de revaloriser notre patrimoine local, s'active autant que possible durant cette période de confinement. Alors, où en sont les différents "chantiers" ?

Terrasses des collines bisontines et d'ailleurs
©FB Terrasses des collines bisontines et d'ailleurs

Le but de l'association ? Rendre leur éclat d'antan aux terrasses de pierre des collines bisontines et de la vallée du Doubs, aujourd'hui en friche ; un patrimoine local à la fois "architectural, agricole et naturel".

Mais forcément, confinement et distanciation obligent, la plupart des activités en extérieur sont suspendues... Voici les avancement des différents chantiers :

Les vignes

"Les vignes bourgeonnent et certains pieds ont déjà des feuilles. Ce matin (7 avril), le premier traitement biodynamique de la saison a été fait (la décoction de prêle avant la pleine lune de Pâques).

Dans les jours à venir il sera nécessaire de biner afin de réduire la présence d l'herbe aux pieds de certains. Cette activité peut-être réalisée individuellement, ou à deux en gardant bien les distances barrières de 2 mètres.

La fabrication et la pose des échalas reprendra lorsque le confinement sera levé. Après le confinement, nous pourrons également faire le comptage des pieds à remplacer et le prévoir avant les grosses chaleurs de l'été."

Le pâturage

"Les deux sous-groupes de moutons finissent leur période hivernale. Certaines parties risquent d'arriver en surpâturage. D'ici quelques jours, le sous-groupe des Hérodes pourra être divisé pour aller chez Muriel et Luc et chez François où l'herbe pousse bien (et les rejets de troène).

Les bergers bénévoles continuent leurs visites régulièrement."

L'inventaire

"Depuis le début du confinement, cette activité collective est bien entendu suspendue. Elle reprendra dès que cela sera possible.

Le travail de réflexion sur les méthodes de relevé et de transcription se poursuit, et Maéva finalise la rédaction de la méthodologie d'inventaire et de transfert des données sur QGis pour que cela puisse être utilisé au-delà de sa période de service civique qui se termine fin mai."

Les chantiers école participatifs pierre sèche

"Bien évidement, cette activité, par nature collective, est en attente depuis trois semaines. Si le confinement est levé pour le troisième dimanche de mai (17 mai), nous nous retrouverons alors pour poursuivre le travail le long du chemin Fourchu. Une réflexion est en cours pour "ouvrir" des chantiers collectifs ou à 2-3 durant l'été afin de rattraper le retard pris ce printemps... A suivre..."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : quelles sont les communes les plus touchées en Franche-Comté ?

Avant les annonces de Jean Castex • Une carte du taux d'incidence sur une semaine et par commune (nombre de cas pour 100 000 habitants sur sept jours) vient d'être dévoilée par Santé Publique France. Selon les derniers chiffres disponibles au 18 octobre 2020, la bande frontalière avec la Suisse - de Pontarlier à Maiche en passant par Morteau - les secteurs de Valdahon ou encore de Saint-Claude sont particulièrement touchés avec un taux d'incidence supérieur à 250. Besançon oscille entre 150 et 250 cas pour 100.000 habitants. Regardez les cartes.

Rassemblements familiaux : « À défaut de les interdire, il est clair qu’il faut les limiter » (Pr Limat, CHU de Besançon)

La deuxième vague de l'épidémie de Covid-19 est prévue dans deux à trois semaines dans le Département du Doubs comme au niveau national. Pendant cette période, les cartes sont entre les mains de la population pour éviter que les hôpitaux soient subermergés. Pour le Professeur Samuel Limat, président de la commission médicale d’établissement au CHU de Besançon, cela passe par une limitation du nombre de personnes qui se rassemblent et particulièrement les personnes fragiles.

Covid-19 : quelles nouvelles mesures en Haute-Saône ?

La préfecture de Haute-Saône indique ce 20 octobre 2020 que la situation sanitaire s'est "rapidement dégradée" depuis le mois de septembre et annonce des mesures départementales complémentaires à celles édictées au niveau national.

Sondage – Respectez-vous la « règle de 6 » personnes maxi à table chez vous ?

SONDAGE • Parmi les nouvelles règles à respecter pour limiter la propagation de la Covid-19, le président de la République recommande la "règle de 6", c'est-à-dire de ne pas être plus de 6 personnes lors de rassemblements chez soi notamment lors de repas. Et vous, respectez-vous cette règle à la maison ? C'est notre sondage de la semaine...

Forte dégradation sanitaire dans le Jura : le préfet prend de nouvelles mesures 

Le centre et le sud du département du Jura sont particulièrement touchés par une "reprise extrêmement forte de l’épidémie de la Covid-19" dans le département avec une part de personnes âgées toujours plus importante dans les cas positifs et forte montée en charge de la pression hospitalière. C'est pourquoi, le préfet du Jura a décidé de renforcer les mesures dans le cadre de l'État d'urgence sanitaire comme  la fermeture des débits de boissons  à 22h dans 24 communes du Haut-Jura Saint-Claude.

Rebond de l’épidémie de Coronavirus : « Il nous reste trois semaines pour agir »

Suite aux annonces gouvernementales, le préfet du Doubs, Joël Mathurin, a précisé l'application locale émanant du décret instaurant l’état d’urgence sanitaire à compter de ce samedi 17 octobre 2020. Masques, rassemblements festifs, interdiction des soirées étudiantes, visites sur rendez-vous dans les Ehpad, registre pour les restaurants... : voici les mesures actuelles et à venir pour ralentir la circulation du virus et éviter un couvre-feu.

Nature

L’agroalimentaire voudrait qu’industriels et collectivités accélèrent le recyclage des emballages plastiques

L'industrie agroalimentaire accélère ses efforts pour réduire le plastique, verdir ses emballages et ses processus de fabrication, mais souhaiterait que les collectivités et les industriels du recyclage en fassent autant pour améliorer la collecte et le recyclage des emballages plastique.

« Permis de louer » : Anne Vignot veut réhabiliter 520 logements au centre-ville

Habités ou non, 520 logements du centre-ville sont dans le viseur des services de la municipalité de Besançon dans la cadre de la politique de lutte contre l'habitat indigne. La Ville souhaite expérimenter sur cinq ans, dans le cadre du programme "Action Coeur de Ville", une phase de réhabilitation assortie d'aides financières. Mais elle veut aussi et surtout y adjoindre un volet énergétique. Anne vignot a interpellé à ce sujet  la ministre de la transition écologique Barbara Pompili. Le "Permis de louer" entrera en vigueur au 1er mai 2021.

Ma Prime Rénov’ pour tous en 2021 : quelles aides, quels travaux et quels montants ?

Ma Prime Rénov' a été mis en place au 1er janvier 2020. Le dispositif d'aide à la rénovation énergétique sera étendu à tous, aux bailleurs et copropriétés. Ma "Prime Rénov '" bleu, jaune, violet ou rose :  le montant des aides dépendra du revenus fiscal de référence du foyer et du nombre d'habitants dans le logement. Le gouvernement vient également de lancer un simulateur en ligne...

Des chantiers d’automne « pour restaurer la nature » en Franche-Comté

Le réseau des Conservatoires d’espaces naturels organise une vaste campagne de sensibilisation à l’entretien et la préservation des milieux naturels : l’opération "Chantiers d’automne". Pendant 3 mois, cette opération rassemble plus de 2 000 participants autour de 300 animations nature programmées en métropole et Outre-mer. Le Conservatoire d’espaces naturels de Franche-Comté propose ainsi plusieurs chantiers nature, dont certains ouverts au public, à travers le territoire.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.15
couvert
le 22/10 à 15h00
Vent
2.82 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
90 %

Sondage