Top départ pour le Hacking Health de Besançon !

Publié le 01/10/2021 - 17:45
Mis à jour le 01/10/2021 - 14:37

Ils ont 48h pour relever 22 défis pour la santé de demain. Le cinquième Hacking Health de Besançon démarre à 18h30 à l’UFR Santé sur les Hauts du Chazal. Un véritable marathon de l’innovation.

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

Un accélérateur d'innovation ouverte en santé. Après une édition limitée en 2020, le Hacking Health de Besançon reprend des couleurs cette année avec 400 participants (professionnels de santé, étudiants, associations, patients…) qui vont plancher sur 22 défis divers et variés proposés par des pharmaciens, des kinés, des associations de patients, etc.

Les équipes feront à nouveau appel à des experts dans des domaines très différents avec la présence pour la première fois d'étudiants venus de Nancy.

"C'est 48h intense !" explique Christophe Dollet, en charge de l'organisation de l'évènement sur Besançon. "Les gens ont le droit de dormir, ils s'organisent comme ils veulent, mais par exemple les développeurs numériques sont des gens qui adorent passer des nuits blanches ! Il y en a qui travaillent 48h à fond. On leur donne cette possibilité, on les accompagne ! Sophrologie, massages, on leur réserve aussi quelques surprises…" Sans oublier le café !

Cette année, Hacking Health Besançon est associé au 56e congrès national de chirurgie maxillo-faciale, de stomatologie et de chirurgie orale cinq défis seront consacrés à la chirurgie maxillo-faciale.

La société Coltene Micro-Méga, spécialisée dans la fabrication d’outils pour dentistes, leur soumettra trois défis à résoudre.

Hacking Health Besançon : des défis… et des solutions

À quoi sert cet évènement ? À faire émerger des solutions concrètes dans le domaine de la santé. "Je pense à un système de motorisation universelle pour fauteuil roulant tout en préservant la pliabilité du fauteuil et qu'il soit léger tout  en étant trois fois moins cher ! Grâce au Hacking Health, on a un prototype qui est là et qui montre qu'on a pu le faire…"

Coup d'envoi du Hacking Health à 18h20. Ce vendredi soir. Fin de ce marathon dimanche entre 15h et 18h avec la présentation des 22 solutions envisagées…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Allaitement : cachez ce sein ?

Le 2 juin dernier, une jeune maman qui voulait allaiter son enfant alors qu'elle se trouvait au musée du Louvres à Paris n'a pas été autorisée à le faire. Un agente de sécurité lui a indique que cela n'était "pas permis". Notre diéteticienne Chloé Vuillemin se penche sur cette question de l'allaitement en public, le fonctionnement de l'allaitement et ses bienfaits nutritionnels.

Avez-vous la solaire attitude ?

Le vendredi 17 juin 2022 a débuté à l’école primaire Jean Macé de Besançon, une campagne de prévention aux risques solaires. C’est une campagne mise en place depuis 2016 par la Ville de Besançon, associée à l’Asfoder, l’Association des Dermatologues de Franche-Comté. 

Journée nationale de réflexion sur le don d’organes : le CHU de Besançon veut libérer la parole…

A l’occasion de la journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs, qui a lieu chaque année le 22 juin, le CHU de Besançon met en lumière des témoignages vidéos de proches de donneurs et de receveurs, et rappelle ainsi l’importance de parler du don d’organes autour de soi.

Canicule ou intoxication : onze écoliers pris de maux de tête et de vomissements à Pin en Haute-Saône

mise à jour • En pleine vague de chaleur, dix écoliers se sont plaint de maux de tête et de vomissements vendredi après avoir joué dans la cour de leur établissement à Pin, des symptômes qui pourraient être liés à une insolation ou à une intoxication alimentaire, selon le maire et la préfecture.

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.1
nuageux
le 25/06 à 15h00
Vent
2.25 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
21 %

Sondage