Les défis du Hacking Health de Besançon

Publié le 23/09/2021 - 17:59
Mis à jour le 23/09/2021 - 18:02

Vidéos •

En 48 heures chrono, 400 participants vont se remuer les méninges pour tenter de trouver la meilleure solution à chacune des 22 problématiques soulevées par des patients, professionnels de santé, professionnels du me?dico-social et du handicap, ou jeunes innovateurs désireux de créer un nouveau produit. Voici les 21 défis (+ 1 à venir !) du Hacking Health 2021 de Besançon.

Hacking Health Besançon : la liste des défis de santé

Défi #1 Elicoïde

Sylvain Demontrond

Observer la cinétique et les contraintes s'exerçant sur différents segments corporels dans leur composante longitudinale à l'aide d'un dispositif ambulatoire, connecté, intuitif et adaptable aux différentes régions testées.

Défi #2 ADCP'Aide

Marion Kamel - René Poiffaut

Solution pour aider les patients à mieux vivre leur maladie respiratoire au quotidien.

"Nous cherchons  une solution innovante pour permettre aux patients de bien vivre leur maladie au quotidien. Cet outil devra permettre de suivre l'état de santé au quotidien et son évolution"-

Défi #3 : Verticaliseur

Clément Blanchard - Arthur Carteron

Aider une personne à se lever ou s'assoir d'une chaise en diminuant le plus possible les efforts qu'elle doit fournir pour réaliser les mouvements

Défi #4 : Agri'Respir

Yoann Martin - Steffi Rocchi

Prévenir les maladies respiratoires agricoles en créant un instrument simple permettant aux agriculteurs d’être alertés.

Défi #5 Recentrage du maxillaire en per opératoire

Dr L Benichou

Difficulté de repère anatomique en per-opératoire afin de placer les os de la face en bonne place par rapport à l'axe de symétrie du visage.

Le besoin : Utilisation d'un système de repérage externe ayant pour repère des points fiables du visage non déformés par le matériel de chirurgie et d'anesthésie.

Défi #6 Cabas doux pour le dos

Christine Casagrande

Permettre la récupération, la moins sollicitante pour le dos (physiquement...), la plus aisée possible, des marchandises au fond des cabas à roulettes "classiques" lors des transferts et rangements de marchandises : concevoir un cabas à roulettes doux pour le dos, stable, léger, simple d'utilisation et au coût accessible à tous !

Défi #7 S Marche

Julien Baumeyer

Défi #8 Binders

Mohamed Hayat Hanae El Gouj 

Optimisation de la sécurité, de l’efficacité et du temps consacré au contrôle glycémique en réanimation

Défi #9 Handi Selfie

Mathilde Girardet - Marie-Claire Pernet

Comment cadrer des photos et faire des vidéos avec son smartphone, en vivant en fauteuil roulant électrique et sans mobilité suffisante aux membres supérieurs ?

Défi #10 Plie ta plaque

Nathalie Pham Dang - Kilian Chandelon 

Les plaques en titane pour fixer les fractures sont très minces et conformées sur les patients pendant l’opération, ou en amont sur des modèles imprimés en 3D, ou encore –solution très coûteuse- imprimées en 3D à base de poudre de titane.

Est-il possible de mettre au point une nouvelle solution qui consisterait en une « machine » capable de plier directement et précisément les plaques à partir d’un modèle virtuel ?

Défi #11 Face 3D

Théo Frater

Prévoir de manière fiable la manière dont vont se comporter les tissus mous après avoir modifié le positionnement des os des mâchoires.

Il existe déjà certains modèles, cependant leur fiabilité et leur rendu final ne semblent pas satisfaisants en pratique courante.

Défi #12 Maker Go

Julien Oudin

Depuis le Hacking Health Besançon 2018, nous développons au sein de notre fab lab intégré à un établissement médicosocial, un bras robotisé d’aide à la prise des repas pour permettre aux personnes qui le souhaitent de pouvoir retrouver de l’autonomie et du plaisir à table.

"Nous souhaitons maintenant améliorer nos prototypes pour pouvoir en partager les plans sous licence libre et ainsi permettre au plus grand nombre de pouvoir y accéder."

Défi #13 : Diagnostic de la muqueuse

Il existe de multiples tâches et lésions dans la bouche, dont l’évolution et le traitement sont très variées.

L’idée est de concevoir un outil pour aider le praticien à diagnostiquer, orienter et prendre en charge le patient. L’une des difficultés est liée à l’interprétation des images de ces lésions.

Pierre Weil - Pierre-Louis Chiche

Défi #14 Urb'Actif

Julie Laprevotte

"Nous souhaitons trouver des solutions pour encourager les personnes à initier leurs activités physiques en utilisant le mobilier urbain accessible et adaptable à tous les publics."

Défi #15 Silence, on grandit

Olivier Roux - Barbara Ridel

Permettre aux enfants prématurés de grandir dans un environnement moins bruyant et moins nocif pour leur développement.

Défi #16 E-Endo (traitement de la dent)

Stéphane Claude

L'ambition du programme est de doter l'endodontie (traitement des racines des dents)  d'un cadre pédagogique, de recherches et d'applications orientées vers l'amélioration en continu de la qualité des soins aux patients ainsi que de la sécurisation du dispositif ou de l'acte endodontique.

Défi #17 Éval' Secours

Guillaume Royer-Fey

Les sapeurs-pompiers du Doubs prennent en charge environ 30 000 victimes par an pour lesquelles aucun suivi n’est réalisé une fois la personne prise en charge dans le service d’accueil hospitalier.

"Le défi consiste à recueillir des données de satisfaction de 100 % des personnes prises en charge (conscientes ou non, tout âge et catégorie socio-professionnelle confondus) afin de trouver des pistes d’amélioration du service public de secours aux personnes et de permettre une meilleure connaissance des missions des sapeurs-pompiers par le grand public. La faible contrainte administrative ainsi que l’acceptation des personnels devront être recherchées dans la réponse au défi."

Défi #18 Dys'Focus

Faciliter la lecture de l'enfant dyslexique à l'aide d'un dispositif adaptable à tout support, aussi bien papier qu'électronique.

Vincent Minconeti

Défi #19 Elastease

Samu Bencherqui

Dans la chirurgie de la malposition des mâchoires ou après une fracture de la face, des élastiques sont mis en post-opératoire comme guides.

"Ce positionnement est spécifique à chaque patient et peut évoluer dans le temps. Cependant, le patient a du mal à trouver seul le bon positionnement des élastiques. , et l'apprentissage est chronophage et laborieux également pour le soignant. Est-il possible de faciliter cette étape pour que le patient puisse bien mettre ses élastiques seul à la maison ?"

Défi #20 E-Endo Moteur intelligent

Walid Nehme

Comment fiabiliser l’acte endodontique ?
Rendre le pilotage de l’instrument et du moteur dynamique par la connectivité.

Défi #21 Modélisation canaux dentaires

Marin Vincent

Comment permettre aux dentistes de modéliser le canal en vraie 3D ?
Comment résoudre :  Développer un instrument dédié à la modélisation.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Canicule : les déchetteries du Sybert adaptent leurs horaires d’ouverture

Les épisodes de fortes chaleurs se multiplient. Pour le confort des usagers et la sécurité de son personnel, le Sybert informe qu'il adaptera les horaires d’ouverture des déchetteries en fonction des alertes Météo France liées aux épisodes caniculaires. Ce sera la cas ce mercredi 3 et jeudi 4 août 2022. 

Don du sang : l’EFS appelle la population à se mobiliser, une « urgence vitale »

L’EFS publie pour la seconde fois de son histoire, et ce à moins de 6 mois d’intervalle, un bulletin d’urgence vitale. Le niveau des réserves de sang de la France est historiquement bas, une situation critique qui pourrait se révéler dangereuse à court terme pour soigner les patients, selon un communiqué fin juin dernier.

Protoxyde d’azote à Besançon : près de 1.500 cartouches retrouvées sur la voie publique en 7 mois 

Le protoxyde d’azote, mieux connu sous les noms de « gaz hilarant », « proto » ou « ballon », est de plus en plus consommé par les jeunes affirme la Ville de Besançon dans un communiqué ce jeudi. Entre janvier et juillet 2022, 1.460 cartouches ont été collectées par les services de nettoyage.

Animaux et chaleur : la Ville de Besançon rappelle les bons gestes 

En période de canicule, les animaux domestiques et sauvages peuvent souffrir des températures élevées. La Ville de Besançon, dans un communiqué du 27 juillet, explique que sensibles aux variations soudaines de température, il est essentiel d’appliquer des gestes simples pour les soulager et rendre cette période plus supportable.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.1
ciel dégagé
le 11/08 à 0h00
Vent
2.57 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
62 %

Sondage