Travaux publics et coût de l'énergie : la FRTP BFC craint de "grosses difficultés"

Publié le 05/10/2022 - 08:00
Mis à jour le 06/10/2022 - 16:26

La 10e édition du Carrefour des collectivités locales se tiendra les 13 et 14 octobre 2022 à Besançon, à Micropolis. Quelques jours avant cet événement, Vincent Martin, président de la Fédération régionale des travaux publics de Bourgogne-Franche-Comté, a exprimé ses inquiétudes sur l’avenir lors d’un échange avec les élus locaux mardi 4 octobre. 

En préambule de la 10e édition du Carrefour des collectivités locales, le président de la Fédération régionale des travaux publics (FRTP) de Bourgogne-Franche-Comté et plusieurs élus ont conviés la presse mardi afin de présenter l’événement et d’exprimer leurs craintes sur la situation économique actuelle.

Étaient notamment présents Christine Bouquin, présidente du Département du Doubs et de la Société d’économie mixte (SEM) Micropolis, Jean-Claude Grenier, vice-président de l’Association des maires du Doubs et Anne Vignot, maire et présidente de Grand Besançon Métropole.

Vincent Martin : "Il faut vivre avec des coûts de l’énergie importants"

"Nous souhaitons insister sur le contexte économique lors de ce Carrefour des collectivités locales" explique Vincent Martin. "Nous sommes très attentifs au Projet de loi de finances (PLF) 2023 qui peut perturber fortement la commande publique, dont nous dépendons à 60 % aujourd’hui. Et si le bras de fer qui va s’installer entre l’État et les collectivités locales ne se dénoue pas, il est clair que l’on va avoir de grosses difficultés."

"Il faut vivre avec des coûts de l’énergie importants. Reporter des travaux par manque de moyens, c’est s’assurer que l’entretien sera pire par la suite. Aujourd’hui, il y a urgence. Les enjeux économiques et environnementaux sont considérables." - Vincent Martin, président de la FRTP Bourgogne-Franche-Comté

Le président de la FRTP BFC insiste également sur le fait que les communes "doivent continuer à investir, malgré les surcoûts. Nous les subissons aussi. Pour autant, il ne faut pas arrêter d’embaucher et d’investir. C’est une période qu’il faut passer."

Christine Bouquin : "Il va falloir que l’État nous entende"

Lors de cet échange, Christine Bouquin a lourdement insisté, elle aussi, sur la notion d’urgence. La présidente du Doubs souhaite "redonner du souffle à cette situation qui ne doit pas s’engorger davantage". En s’adressant à Vincent Martin, l’élue lui assuré de son soutien : "Je serai à vos côtés. Je souhaite que nous puissions faire de l’innovation. On ne sait pas à l’avance ce que ça va donner, mais il faut essayer."

"Il n’y a pas des sachants et des exécutants. En 2022, on ne fait plus une chaussée comme avant. L’apport des matériaux est lui aussi différent. Il va falloir faire des choix, mais c’est ensemble que nous devons travailler, notamment sur la question de la transition climatique." - Christine Bouquin, présidente du Doubs

Christine Bouquin a également envoyé un message au gouvernement : "Nous allons regarder comment développer cette économie, mais il va falloir que l’État nous entende. Nous avons deux mots d'ordre : urgence et relance."

Les jeunes à l’honneur lors de cette 10e édition

Pour les 10 ans de ce Carrefour des collectivités locales, l’accent sera mis sur la jeunesse. "Nous avons mis en place un dispositif avec des jeunes de l’âge de 10 ans qui serons, je l'espère, nos futurs apprentis de demain" confie Vincent Martin. "Nous voulons promouvoir auprès des jeunes tous les cycles de formations que nous dispensons, à travers notre école des travaux publics."

Selon le président de la FRTP BFC, en septembre 2022, on comptabilisait plus de 450 jeunes au sein des centres d’apprentissages, soit une augmentation de 10 % par rapport à l’année dernière.

Infos +

  • Le Carrefour des collectivité locales se tiendra jeudi 13 et vendredi 14 octobre à Besançon, à Micropolis (hall E), de 8 heures à 18 heures.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Plusieurs quartiers de Besançon seront plongés dans le noir à partir du 30 novembre

Dans le but de faire face à l’envolée des prix de l’énergie et à la gravité de la crise énergétique, la Ville de Besançon a lancé un "Plan de sobriété énergétique" qui impose des actions immédiates et d'ampleur inédite. À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontins…

L’État propose une aide jusqu’à 1.500€ pour remplacer une chaudière à fioul

INFO PRATIQUE • Une aide supplémentaire pouvant atteindre 1.500€ est accordée aux ménages qui remplacent leur chaudière au fioul par un système de chauffage plus respectueux de l’environnement (pompe à chaleur, système à énergie solaire, chaudière biomasse...). Instaurée par un arrêté publié au Journal officiel du 28 octobre 2022, cette prime supplémentaire, appelée "Coup de boost fiou", est temporaire.

Flambée des coûts de production : la CMA souhaite accompagner les entreprises et les artisans

La forte hausse des matières premières, des fournitures, de la masse salariale et de l’énergie affecte de nombreuses trésoreries. Afin d’apporter de l’aide, la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) de la région Bourgogne-Franche-Comté se dit mobilisée pour accompagner les artisans et entreprises en difficultés.

Départ de Vallourec de la Côte-d’Or : Marie-Guite Dufay déplore " un gâchis humain et industriel "

La direction de l’entreprise Vallourec Umbilicals a annoncé, ce jeudi 23 novembre 2022, la fermeture du site de Venarey-les-Laumes, en Côte-d’Or. Plus de cinquante emplois sont ainsi menacés. La présidente de Région Marie-Guite Dufay déplore "un gâchis humain et industriel".

Sochaux : l’usine Stellantis confrontée à " d’importants problèmes logistiques "

L'usine Stellantis de Sochaux, confrontée à d'importants problèmes logistiques dans l'expédition de ses véhicules, est contrainte de stocker une partie de ses voitures sur l'aérodrome désaffecté de Lure-Malbouhans, en Haute-Saône, à une quarantaine de km du site industriel, a appris l’AFP auprès de la direction.

Eliad recrute des aides à domicile (h/f) en CDD pour les vacances de Noël

OFFRE D'EMPLOI • Afin de compléter ses équipes durant les vacances de Noël, du 17 décembre 2022 au 3 janvier 2023, Eliad recrute une soixantaine d’aides à domicile (h/f) en CDD, à temps plein ou partiel, sur tout ou partie des vacances en fonction des disponibilités des candidats.
 
 

Black Friday : attention aux arnaques…

Cette année, le Black Friday, cette opération commerciale venue d’outre Atlantique, se déroulera le 25 novembre 2022 en France, mais dure pendant plusieurs jours avant le jour J. De très nombreuses enseignes et marques de produits en tous genres proposent des prix cassés par SMS, mail, réseaux sociaux… à un mois de Noël. L’État met en garde contre les arnaques.

Besançon : la Cambuse d'en face propose des calendriers de l'avent personnalisables

S’il est bien connu comme le gérant du Killarney Pub depuis déjà 24 ans, Xavier Racine est également le propriétaire de la Cambuse d’en face depuis mars 2022. La boutique est située, comme son nom l’indique, juste en face du bar, au 20 rue Courbet à Besançon. C’est notre commerce Bezac Kdo du mois de novembre 2022. 

La Région Bourgogne Franche-Comté signe la Charte de la diversité

À l’occasion de la clôture du Forum "Emploi Diversité RH & RSE" qui s’est tenue à Besançon jeudi 17 novembre 2022, Laëtitia Martinez, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté en charge de l’enseignement supérieur, la recherche, l’égalité réelle et la laïcité a signé la Charte de la Diversité, en présence de Elise Moison, secrétaire générale de la Charte de la Diversité et d’une vingtaine d’entreprises nouvellement signataires de la charte.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.38
légère pluie
le 28/11 à 6h00
Vent
1.4 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
86 %