Un chef bourguignon renonce à contrecoeur à son étoile Michelin

Publié le 21/11/2017 - 17:29
Mis à jour le 21/11/2017 - 17:32

Le chef bourguignon Jérôme Brochot, dont le restaurant Le France à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) est distingué par le guide Michelin depuis 2005, a décidé à contrecoeur de renoncer à son étoile en raison de la situation économique "catastrophique" de la ville.

 ©
©

"La situation économique de l'ancien bassin minier sur lequel je suis installé est catastrophique", regrette M. Brochot dans un courrier adressé vendredi au directeur du célèbre guide rouge et transmis mardi à l'AFP. "Ce que je fais aujourd'hui, je ne le fais pas de gaité de coeur mais parce que je suis obligé de le faire. J'espère simplement que vous ne m'en tiendrez pas rigueur", poursuit la lettre du cuisinier, révélée par le Journal de
Saône-et-Loire.

Depuis l'ouverture du restaurant en 1999, la clientèle d'affaires s'est réduite, selon le restaurateur, qui pointe les difficultés des entreprises dans une région qui poursuit sa reconversion industrielle 25 ans après la fermeture des mines.

"Ce n'est pas la pression du Michelin"

"Je perds de l'argent, j'ai la pression des banques. C'est ça qui me fait mal, ce n'est pas la pression du Michelin. Au contraire, je suis passionné des produits et du terroir", a expliqué M. Brochot à l'AFP.

Le chef, en rendant son étoile, espère attirer une clientèle plus nombreuse en baissant ses tarifs et sauver les huit emplois du restaurant. "Avec une cuisine moins sophistiquée mais toujours avec des bons produits", qui pourrait peut-être valoir "un bibendum rouge l'an prochain" de la part du guide Michelin, pour le rapport qualité-prix, estime le restaurateur.

Infos +

Jérôme Brochot compte aussi sur un deuxième restaurant qu'il a ouvert à Dijon, l'Impressioniste, où "les affaires marchent bien" et où il n'exclut pas "de reconquérir un jour cette étoile".

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Béatrix Loizon, la nouvelle présidente de Doubs Tourisme

Béatrix Loizon, conseillère départementale du canton d'Ornans depuis 2014, a été élue présidente de Doubs Tourisme (comité départemental du tourisme du Doubs - CDT) par les membres du conseil d'administration lors de son assemblée générale du 24 septembre 2021. Elle succède à Pierre Simon, président du CDT depuis 2015.

« France Relance » : 3 millions d’euros pour aider au financement des projets de neuf entreprises de la région

Ces nouveaux lauréats ont été sélectionnés lors de l’instance régionale d’accélération qui s’est réunie le 6 juin et le 7 juillet 2021 dans le cadre "France Relance". Ces projets représentent un investissement global de plus de 11 millions d’euros par ces entreprises qui seront alors soutenues par près de 3 millions d’euros de subvention d’État.

Plan « 1 jeune 1 solution » : 100 à 150 emplois en CIE susceptibles d’être pourvus d’ici la fin de l’année dans le Doubs

La Préfecture du Doubs a invité 70 chefs d’entreprises ce 22 septembre 2021 afin de rappeler le dispositif "1 jeune 1 solution" dans le cadre du Plan France Relance (et PAQTE) et notamment des "contrats initiative emploi(CIE) qui leurs sont proposés.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.84
couvert
le 28/09 à 12h00
Vent
3.17 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
84 %

Sondage