Un chef bourguignon renonce à contrecoeur à son étoile Michelin

Publié le 21/11/2017 - 17:29
Mis à jour le 21/11/2017 - 17:32

Le chef bourguignon Jérôme Brochot, dont le restaurant Le France à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) est distingué par le guide Michelin depuis 2005, a décidé à contrecoeur de renoncer à son étoile en raison de la situation économique "catastrophique" de la ville.

134291_10152255901150109_563039627_o.jpg
Le France à Montceau-les-Mines - Facebook
PUBLICITÉ

« La situation économique de l’ancien bassin minier sur lequel je suis installé est catastrophique », regrette M. Brochot dans un courrier adressé vendredi au directeur du célèbre guide rouge et transmis mardi à l’AFP. « Ce que je fais aujourd’hui, je ne le fais pas de gaité de coeur mais parce que je suis obligé de le faire. J’espère simplement que vous ne m’en tiendrez pas rigueur », poursuit la lettre du cuisinier, révélée par le Journal de
Saône-et-Loire.

Depuis l’ouverture du restaurant en 1999, la clientèle d’affaires s’est réduite, selon le restaurateur, qui pointe les difficultés des entreprises dans une région qui poursuit sa reconversion industrielle 25 ans après la fermeture des mines.

« Ce n’est pas la pression du Michelin »

« Je perds de l’argent, j’ai la pression des banques. C’est ça qui me fait mal, ce n’est pas la pression du Michelin. Au contraire, je suis passionné des produits et du terroir », a expliqué M. Brochot à l’AFP.

Le chef, en rendant son étoile, espère attirer une clientèle plus nombreuse en baissant ses tarifs et sauver les huit emplois du restaurant. « Avec une cuisine moins sophistiquée mais toujours avec des bons produits », qui pourrait peut-être valoir « un bibendum rouge l’an prochain » de la part du guide Michelin, pour le rapport qualité-prix, estime le restaurateur.

Infos +

Jérôme Brochot compte aussi sur un deuxième restaurant qu’il a ouvert à Dijon, l’Impressioniste, où « les affaires marchent bien » et où il n’exclut pas « de reconquérir un jour cette étoile ».

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.2
couvert
le 14/10 à 21h00
Vent
2.17 m/s
Pression
1010.63 hPa
Humidité
79 %

Sondage