Alerte Témoin

Un chef étoilé jurassien sélectionné au Bocuse d'or

Publié le 28/07/2015 - 17:20
Mis à jour le 29/07/2015 - 07:19

François Moureaux, chef de l’hôtel-restaurant gastronomique L’Auberge de La Poutre à Bonlieu (Jura), est l’un des huit cuisiniers français de talent qui concourra pour le Bocuse d’Or France 2015, les 21 et 22 septembre au Palais de la Mutualité à Paris.

mail.google.com_.jpg
François Moureaux, chef jurassien en route pour le Bocuse d'or. © dr

Cuisine de haut vol

Le chef jurassien est coaché par un autre chef étoilé et MOF jurassien, Romuald Fassenet (Château du Mont Joly à Sampans). Il sera également accompagné par Mathieu Durget, jeune stagiaire de 19 ans, actuellement en 1ère année de BTS à l’école Hôtelière de Poligny, durant toute la préparation du concours et le jour de l’épreuve.

Le grand gagnant de cette sélection nationale se frottera ensuite à 19 chefs européens au Bocuse d’Or Europe en mai 2016 à Budapest, avant l’étape cruciale de la finale du Bocuse d’Or Monde à Lyon les 24 et 25 janvier 2017.

Durant une épreuve de 5 heures où créativité, performance du geste et excellence technique seront au menu, François Moureaux devra concocter deux plats : une entrée chaude ou froide à base de maquereaux et sa garniture ainsi qu’un plat à base de pigeon et ses trois garnitures. Le jury, composé de chefs 3 étoiles, de Meilleurs ouvriers de France et de Bocuse d’or, notera les mets sur différents critères : le goût et la cuisson, la présentation, le respect du produit, l’originalité, l’hygiène, la méthode et enfin le non gaspillage.

L'avis de Romuald Fassenet, son coach

"C’est un vrai compétiteur. Il a la ténacité de vouloir faire toujours mieux. Je connais l’énergie et l’envie qui l’animent et je ne peux qu’être fier de l’accompagner dans cette aventure."

Son parcours

François Moureaux est le chef étoilé de deux grands restaurants, l’Azimut à Courchevel en Savoie (1 étoile au Guide Michelin) et L’Auberge de La Poutre à Bonlieu dans le Jura (1 bib gourmand Michelin, 2 toques Gault & Millau). Lui aussi est tombé dans la marmite quand il était petit : son père, chef étoilé pendant 18 ans a ouvert L’Auberge de La Poutre à Bonlieu en 1971, l’année de sa naissance.

A 12 ans, il aide déjà les stagiaires à confectionner les mignardises et poursuit logiquement son cursus à l’école hôtelière de Poligny, en même temps qu’un certain... Romuald Fassenet. Les deux chefs, amis dans la vie, ont eu des parcours croisés et ont monté les échelons ensemble.

Pour le Chef de 44 ans, ce concours est avant tout "un challenge à relever et un moyen de continuer à innover, à avancer dans notre propre métier", au sein d’une compétition exigeante "qui offre une grande liberté créative".

François Moureaux promet un plat principal "inspiré du Jura et de la Savoie, pêchu, gourmand et rustique..."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Essayage, nombre de clients, masques… : quelles sont les mesures prises par les grands magasins de prêt-à-porter ?

Depuis lundi 11 mai, les Franc-Comtoises et les Francs-Comtois peuvent circuler librement dans leur département respectif et à moins de 100 km sans attestation. Ils peuvent donc faire du shopping tout en respectant les règles sanitaires indispensables à la lutte contre la propagation du covid-19. Quelles sont les mesures prises par les grands magasins de vêtements ? Nous nous sommes procurés un document distribué dans tous les magasins d'une grande chaîne française de prêt-à-porter pour homme.

Covid-19 : l’application StopCovid pourrait être disponible à partir de ce week-end

StopCovid est une application de traçage de contacts pour smartphones voulue par le gouvernement dans le plan global de déconfinement dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. L’utilisation de l’application fera l’objet d’un débat et d’un vote au Parlement ce mardi 26 mai. À l’issue, le gouvernement pourra décider du lancement de l’application qui pourrait être ce week-end des 30 et 31 mai.

Auriez-vous envie de tout casser pour vous détendre à Besançon ?

C'est l'idée de Clément Ducret, 24 ans, et Lucas Chartier, 25 ans, deux jeunes entrepreneurs bisontins : créer un lieu où tout le monde pourrait venir se défouler dans le but d'évacuer son stress… Ce concept de salle de défoulement existe aux États-Unis, au Canada, et dans des grandes villes de France . Avant de lancer le concept à Besançon, les deux entrepreneurs lancent un questionnaire à la population…

Déconfinement : découvrez les autorisations dérogatoires accordées par le Préfet du Doubs

Dans le cadre du déconfinement progressif régi par le décret n°2020-548 du 11 mai 2020 et sur proposition des autorités concernées, ce vendredi 22 mai 2020, le Préfet du Doubs a autorisé à titre dérogatoire, par arrêté plusieurs accès et pratiques dont la réouverture du musée du Temps à Besançon ou encore l’accès du public aux bateaux de plaisance "Bateaux du Saut du Doubs" et des "vedettes panoramiques" sur la commune de Villers-le-Lac.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.82
ciel dégagé
le 27/05 à 0h00
Vent
2.83 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
61 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune