Un homme mis en examen après le meurtre maquillé en accident d'un sexagénaire

Publié le 16/07/2021 - 11:58
Mis à jour le 16/07/2021 - 10:28

Un homme d’une trentaine d’années a été mis en examen pour homicide et destruction de preuves d’un crime après la découverte le mois dernier du cadavre calciné d’un habitant de Renève (Côte-d’Or), a annoncé jeudi 15 juillet 2021 le procureur de Dijon.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Le mis en cause "reconnaît globalement être à l'origine du décès", écrit Eric Mathais dans un communiqué. Le 21 juin, le corps d'un homme de 63 ans avait été retrouvé par les pompiers après l'incendie de sa maison, située dans un village de quelque 400 âmes.

Après l'identification formelle de la victime grâce à des expertises ADN, l'autopsie a permis de constater que l'homme était décédé à la suite de violences par arme blanche.

Le juge d'instruction, saisi par le parquet de Dijon, avait ouvert une information judiciaire pour homicide à la fin du mois de juin.

Celle-ci a débouché sur l'interpellation puis la mise en examen jeudi du mis en cause, domicilié dans le Jura. Il a été incarcéré, indique le parquet.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.4
légère pluie
le 15/06 à 12h00
Vent
6.07 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
59 %