Un lynx tué par balle dans le massif jurassien : une enquête est ouverte

Publié le 14/10/2022 - 16:06
Mis à jour le 14/10/2022 - 15:07

Le 16 septembre 2022, le service départemental du Doubs de l’Office Français de la Biodiversité (OFB) a été informé de la présence du cadavre d’un lynx sur le canton de Frasne, dans le Doubs. Une enquête est ouverte.
 

Archives © Illustration ©Pixabay
Archives © Illustration ©Pixabay

Des inspecteurs de l’environnement de l’OFB se sont rapidement rendus sur place et ont réalisé les premières constatations. Le lynx a ensuite été autopsié dans la journée. Cette autopsie a permis de constater que l’animal avait été tué par arme à feu. 

Une enquête est ouverte

Les investigations se poursuivent dans le cadre d’une enquête judiciaire conduite sous l’autorité du Procureur de la République de Besançon pour identifier le ou les responsables de ce délit (puni d’une peine maximale de 3 ans de prison et 150 000 € d’amende) qui porte une atteinte grave à la population de lynx en France. 

Espèce menacée

Le Lynx boréal est le seul grand félin sauvage présent en France où l’espèce est considérée comme menacée. Elle est d’ailleurs strictement protégée : 

  • au niveau international par la Convention de Berne, la Convention de Washington sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), la Directive européenne Habitats-Faune- Flore, 
  • au niveau national, l’espèce bénéficie du statut d’espèce protégée. 

Les services de la DREAL Bourgogne-franche-Comté coordonnent sous la direction du préfet de la région, le Plan national d’actions (PNA) en faveur du Lynx boréal qui a pour objectif de "rétablir la population française de Lynx boréal dans un état de conservation favorable". La lutte contre les destructions illégales est l’une de ses priorités. 

Au regard de ce contexte, l’État a décidé de se constituer partie civile dans le cadre de cette affaire. 

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Statue de Victor Hugo vandalisée : l’un des auteurs explique que " la couleur de peau n’était pas respectée "

Ce vendredi 25 novembre, le procureur de la République de Besançon Étienne Manteaux a convié la presse à la bibliothèque du palais de justice, suite aux dégradations commises ces derniers jours sur les statues de Victor Hugo et de "L’homme et l’enfant" pour évoquer l’interpellation de deux suspects.

Un ancien responsable de l’aumônerie universitaire de Besançon confesse des " gestes déplacés " envers une jeune femme

Aujourd’hui âgé de 81 ans et en retraite, Mgr Jean-Pierre Grallet, ancien archevêque de Strasbourg, ancien responsable de l’aumônerie universitaire de Besançon, a reconnu avoir eu des "gestes déplacés" envers une jeune femme majeure en 1985. Une enquête est ouverte par la justice pénale et la justice canonique.

Blanchiment lié à l’acquisition d’un château : l’accusé nie s’être fait passer pour mort

Une arrivée "rocambolesque" en France et une mémoire parfois sélective : le principal prévenu dans l'affaire de blanchiment liée à l'achat du château de la Rochepot, en Côte-d'Or, s'est expliqué durant la deuxième journée d'audience, tentant de se défausser sur ses co-prévenus et de brouiller les pistes, mardi 8 novembre à Nancy.

Besançon : Christine Bouquin réagit à l’interpellation de l’ex-directeur de l’Adat

Lundi 17 octobre, Daniel Benazeraf, ancien directeur de l'Agence départementale d’appui aux territoires (Adat), son ex-épouse et la secrétaire comptable de l’agence ont été interpellés après dix mois d’enquête par la police judiciaire de Besançon. 127.000 € de fonds publics ont été détournés. Deux jours après, ce mercredi, la présidente de l’Adat et du Département du Doubs Christine Bouquin a tenu a réagir par voie de communiqué de presse.

Besançon : 127.000 € de fonds publics détournés, l’ex-directeur de l’Adat encourt 7 ans de prison

Le procureur de la république de Besançon est revenu, lors d’une conférence de presse ce mardi 18 octobre, sur la récente arrestation de l’ancien directeur de l’Agence départementale d’appui aux territoires (Adat) dans le cadre d’une enquête préliminaire de détournement de fonds public et d’abus de confiance. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.04
légère pluie
le 29/11 à 3h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
98 %