Un nouvel opticien dans la rue de Belfort à Besançon : Jimmy Dubois Opticiens

Publié le 01/12/2016 - 08:41
Mis à jour le 28/11/2018 - 10:27

Depuis le 20 septembre 2016, un nouveau magasin d’optique est ouvert au 47, rue de Belfort à Besançon. C’est Jimmy Dubois, 29 ans, qui, après avoir travaillé pour une chaîne d’opticiens, a décidé d’ouvrir son propre commerce. Il est spécialisé dans l’adaptation de lentilles et compte développer l’orthokératologie

Jimmy Dubois a repris l'ancien opticien appelé Qualité Vue qui existait depuis 10 ans pour lui donner une nouvelle image et développer ce que le jeune entrepreneur aime faire. Il a, par la même occasion repris le fichier client et le matériel d'optique de l'opticien qui était situé juste en face, au 42 rue de Belfort.

Aujourd'hui, Jimmy Dubois Opticiens propose une large gamme de lunettes de vue et solaires avec des marques comme Céline, Mykita, Komono, Studio FB, Hugo Boss et Paul & Joe. Côté solaires, Ray Ban et Vuarnet (nouvelle gamme) ont également leur place en boutique. "J'essaie de travailler avec des échantillons de ce qui se fait de mieux en lunette", nous confie l'opticien, "et je privilégie des produits de qualité fabriqués en France en particulier, ainsi qu'en Italie et en Allemagne". Et pour les verres, Jimmy Dubois travaille avec les marques françaises Essilor et Codir.

L'orthokératologie, porter des lentilles la nuit pour corriger sa vue

Jimmy Dubois est spécialisé dans l'adaptation de lentilles correctives. Dans sa boutique, il propose des examens visuels afin de trouver les lentilles sur mesure. Il souhaite par ailleurs développer l'orthokératologie : une technique qui consiste à porter des lentilles flexibles la nuit pour aplatir la cornée et ainsi diminuer ou annuler la myopie durant la journée. Attention, il ne faut pas être "myope comme une taupe" pour utiliser cette technologie ! Pour la myopie, il ne faut pas être en dessous de 6 dioptries ou de 4 dioptries pour l'hypermétropie ou la presbytie. Enfin, l'orthokératologie peut être très utile pour certains astigmatismes. "Pour cela, je travaille avec le fabricant français Precilens, inventeur de la première lentille souple progressive au monde", précise Jimmy.

Infos pratiques

  • Jimmy Dubois Opticiens
  • 47, rue de Belfort – 25 000 Besançon
  • Tél : 03 81 47 30 17
  • jimmyduboisopticiens@gmail.com
  • Ouvert du lundi au samedi de 9 h à 12 h et de 14 h à 19 h (sauf le samedi, fermeture à 18 h)
  • A suivre sur Facebook
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Camaïeu met définitivement la clé sous la porte

Ce mercredi 28 septembre, le tribunal commercial de Lille a prononcé la liquidation judiciaire de Camaïeu. 514 magasins vont donc mettre la clé sous la porte et 2.600 emplois seront supprimés. Une dizaine de magasins en Franche-Comté et quatre dans le Grand Besançon sont concernés.

Quatorze PME intègrent la troisième promotion de l’Accélérateur PME Bourgogne-Franche-Comté 

La Région Bourgogne-Franche-Comté et Bpifrance ont donné le coup d’envoi de la troisième promotion de l’Accélérateur PME Bourgogne-Franche-Comté ce mercredi 28 septembre à la Tonnellerie Rousseau à Gevrey-Chambertin en Côte-d'Or. Ce programme d'accompagnement personnalisé d’une durée de 24 mois compte 14 nouvelles PME à fort potentiel cette année.

Yann Le Guilloux nommé au directoire de la Caisse d’Épargne de Bourgogne Franche-Comté

Le Conseil d’orientation et de surveillance (COS) de la Caisse d'Épargne de Bourgogne Franche-Comté a nommé, sur proposition de Jérôme Ballet, président du directoire, et Eric Fougère, président du COS, Yann Le Guilloux, en qualité de membre du directoire en charge du Pôle Banque de Détail (BDD). 

Burger King ouvre à Valdahon

Le fast-food ouvrira ses portes et ses grills jeudi 29 septembre 2022 dans la commune de Valdahon. Malgré des difficulté d’embauche de son personnel, Burger King est finalement parvenu à trouver du personnel "nombreux issus de la ville et des communes alentour".

Camaïeu joue sa survie devant le tribunal de commerce : trois boutiques menacées à Besançon

Camaieu et ses 2.600 salariés sur le fil : deux ans après un premier sauvetage, le géant nordiste du prêt-à-porter féminin va tenter mercredi 28 septembre de convaincre le tribunal de commerce de Lille qu'il peut échapper à la liquidation, mais les syndicats craignent le pire. Besançon et le Grand Besançon comptent trois boutiques de l'enseigne.

16e édition du concours régional de l’économie sociale et solidaire : les inscriptions sont ouvertes

Cette année, pour la 16e édition, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise le concours régional de l'économie sociale et solidaire. Vous êtes une association, une entreprise et vous portez un projet ou une initiative conforme aux valeurs de l'économie sociale et solidaire ? Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 5 octobre !

Considérez-vous votre emploi comme un « travail-plaisir » ou comme un « travail alimentaire » ?

À la suite du premier confinement en raison de la crise de la Covid-19, nombreuses et nombreux sont celles et ceux qui se sont posés des questions sur leur vie professionnelle. En France, la pandémie a bouleversé le marché de l’emploi. Les démissions, y compris de postes en CDI, ont été particulièrement nombreuses ces derniers mois pour un changement de vie, d'activité, etc. Et vous, comment considérez-vous votre emploi comme un "travail plaisir" ou comme un "travail alimentaire" ?

Crise énergétique : la Ville de Besançon va devoir faire des coupes budgétaires, mais lesquelles ?

La maire de Besançon, accompagnée de 11 membres de la majorité municipales, a convié les médias locaux à une conférence de presse sur la forte augmentation du prix de l’énergie et ses conséquences sur le service public. À ce jour, la Ville de Besançon doit trouver des solutions pour économiser 8 millions d’euros sur sa facture de 2023. Quoi qu’il en soit, comme dans d’autres communes, des coupes budgétaires seront envisagées, mais lesquelles ? Fermeture des musées plusieurs jours par semaine ? Un marché de Noël annulé ou plus sobre ? Des extinctions de l’éclairage des équipements sportifs ?

Salon Cap vers l’Emploi le 30 septembre à Besançon : plus de 1.000 postes à pourvoir !

PUBLI-INFO • Grand Besançon Métropole organise depuis plusieurs années, des évènements en faveur de l’emploi tels que les Rendez-vous de l’emploi au Palais des Sports. Cette année, l’événement change de nom et de lieu et se déroulera vendredi 30 septembre à Microplis : Cap vers l’emploi.  À cette occasion, les personnes en recherche d’emploi pourront rencontrer des entreprises qui recrutent sur le territoire. Plus de 1.000 offres d’emploi seront proposées.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.87
légère pluie
le 29/09 à 12h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
95 %

Sondage