Un ostéopathe de Pontarlier bientôt jugé pour 19 plaintes pour agressions sexuelles dont 7 viols

Publié le 21/07/2023 - 08:28
Mis à jour le 21/07/2023 - 09:51

En janvier 2021, un ostéopathe de Pontarlier avait été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire pour des faits de viol et d’agression sexuelle. Un appel à témoins avait ensuite été lancé par les policiers de sûreté départementale en charge de l’enquête. Le praticien pourrait être jugé dans les mois à venir à la cour criminelle départementale si le magistrat d'instruction suit les réquiisitons du procureur de Besançon. 

 © jarmon_88/Pixabay
© jarmon_88/Pixabay

Les deux faits dénoncés par les victimes remontent au mois de janvier 2018. Deux autres plaintes ont suivi en 2019 et 15 autres en 2020, notamment suite à l'appel à témoins.

Au total, 19 femmes ont porté plainte contre cet homme, dont sept pour viol. Ce dernier "conteste toutes les accusations", nous indique Etienne Manteaux, le procureur de Besançon.

Si le magistrat instructeur suit les réquisitions, cela ouvrira un procès devant la cour criminelle départementale. Sa décision devrait être rendue d'ici la fin de l'été.

Cette cour est composée d’un magistrat président de cour d’assises et de quatre juges professionnels. Il n’y a plus de jurés pour juger des affaires de violences sexuelles dans le pays.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.64
légère pluie
le 17/06 à 12h00
Vent
0.65 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
93 %