Un ostéopathe de Pontarlier mis en examen pour viol et agression sexuelle

Publié le 07/01/2021 - 20:35
Mis à jour le 07/01/2021 - 20:54

Appel à témoins •

Un ostéopathe de Pontarlier dans le Haut-Doubs a été mis en examen pour des faits de viol ou d'agression sexuelle sur trois patientes et placé sous contrôle judiciaire, a indiqué ce jeudi  è janvier 2021 Etienne Manteaux, le procureur de la République de Besançon.

L'homme de 29 ans "admet avoir placé sa main sur la zone pelvienne et sur celle du périnée pour des actes thérapeutiques - sans aucun recueil de consentement éclairé auprès des patientes -, mais il conteste formellement tout acte de pénétration sexuelle sur ces trois femmes", a précisé Etienne Manteaux lors d'une conférence de presse.

Ce professionnel qui exerçait depuis quatre ans dans un cabinet de Pontarlier a été mis en examen mercredi pour viol et agression sexuelle par personne ayant autorité.

Il a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer son activité pendant l'instruction du dossier.

Les trois victimes âgées de 29 à 53 ans, dont deux dénoncent des faits de pénétration avec les doigts et une des faits d'agression sexuelle, "faisaient confiance à ce praticien", selon le magistrat.   "Elle se sont retrouvées dans la même situation de sidération : chez un professionnel de santé, on n'est pas dans un rapport d'égal à égal", a-t-il souligné.

Appel à témoins

Les policiers en charge de l'enquête recherchent d'éventuelles autres victimes.

Le parquet de Besançon et le commandant du commissariat de Pontarlier, Armand Trousseau, appellent les "personnes qui auraient à se plaindre d'actes qu'elles considèrent comme ayant dérapé à se manifester.

  • Commissariat de Pontarlier : 03 81 38 51 10
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

143 affiches contre les violences sexistes et sexuelles exposées au tribunal de Besançon 

Le parquet de Besançon accueille une exposition inédite ce mois de février 2021. Des élèves de collèges, lycées et post bac de l'académie de Besançon ont réalisé des affiches dans le cadre du concours pour la prévention contre les violences sexistes et sexuelles. Les lauréats seront récompensés le 8 mars prochain. 

Affaire du siècle : l’État est « mis face à ses responsabilités »  (Anne Vignot)

L'État est "responsable" de manquements dans la lutte contre le réchauffement climatique, a estimé mercredi 3 février 2021  la justice administrative. Une décision saluée comme "historique" par les ONG qui attaquaient la France pour son inaction, soutenues par une pétition de plus de 2,3 millions de citoyens.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.39
ciel dégagé
le 28/02 à 21h00
Vent
1.7 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
66 %

Sondage