Entre 400 et 700 manifestants masqués dans les rues de Besançon

Publié le 08/11/2020 - 09:00
Mis à jour le 08/11/2020 - 09:23

mise à jour •

"Du fric pour l'hôpital, pas pour le capital", "le masque, c'est sur la bouche et le nez, pas sur les yeux.." : militants, fonctionnaires et quelques soignants sont partis de la place de la Révolution ce samedi 7 novembre pour rejoindre la préfecture du Doubs.Entre 400 et 700 personnes, selon la police et les organisateurs, ont réclamé plus de moyens pour l'hôpital public afin de faire face à la deuxième vague de Covid-19 qui frappe la région Bourgogne-Franche-Comté.

La manifestation à l’appel de Solidaires, CGT, FSU, NPA, Ensemble !, LO, PG, FI, Solmiré, CDDLE,CNL,AC ! Alternatiba, ANV-Cop21 a été autorisée par la préfecture du Doubs. Frédéric Vuillaume était également présent accompagné de plusieurs dizaines de Gilets Jaunes.

Suppressions de lits dans les hôpitaux, mesures de confinement contraignant les libertés. Les personnes rassemblées ont dénoncé "neuf mois d'inaction" du gouvernement et un "Ségur de la santé" stérile avec le mythe des 12.500 créations de lit annoncées par Olivier Véran.

"On ne nie pas que le Covid est là et, malheureusement, tue des personnes, mais ça fait neuf mois que ça dure et ça fait neuf mois que ce gouvernement
est incapable de faire quoi que ce soit pour l'hôpital", a déclaré Julien Juif, secrétaire de Solidaires dans le Doubs, alors que la région Bourgogne-Franche-Comté est actuellement l'une des plus touchées par la deuxième vague de coronavirus.

"Le Ségur de la Santé n'a répondu en rien aux principales revendications des personnels hospitaliers pour des soins de qualité : des postes et des lits"

"L'hôpital avant le Covid, ça ne fonctionnait pas (...) Alors, c'est sûr qu'avec qu'une maladie qui sature les hôpitaux, ça fonctionne encore moins bien", a pointé M. Juif. Il a également dénoncé "le côté liberticide (...) des attestations", nécessaires "pour aller au travail ou faire nos courses". "Ce discours, on ne le supporte plus", a-t-il encore déclaré, évoquant la possible tenue d'une nouvelle manifestation prochainement.

"Assez de confinement plus de soignants, moins d'actionnaires !"

Manifestation contre la "marchandisation" de la santé

Les manifestants ont commencé à se réunir vers 14h. Après une heure de discours, le cortège est parti peu avant 15h de la place de la révolution pour rejoindre la préfecture par la Grande rue et Granvelle. Un parcours court, mais de nombreux manifestants. Ils étaient entre 650 et 700 manifestants selon les syndicats, 400 selon les autorités. Le cortège est arrivé vers 15h20 avant de se disloquer relativement rapidement vers 16h.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.

Vers l’ouverture des commerces tous les dimanches à partir du 27 novembre et jusqu’à fin 2020 à Besançon ?

Les commerçantes et commerçants croisent les doigts pour que le président de la République annonce mardi 24 novembre la réouverture des commerces dès le 27 novembre… Et pour rattraper autant que possible le retard dû au deuxième confinement, à Besançon, l'Union des commerçants souhaite l'ouverture des magasins tous les dimanches jusqu'à la fin de l'année.

Région Bourgogne Franche-Comté : 126 M€ en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires

Réunis en commission permanente, vendredi 20 novembre 2020, les élus régionaux ont voté près de 126 millions d’euros d’aides en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.

Social

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.

Besançon : près de 500 personnes au rendez-vous contre les violences faites aux femmes (chiffres association)

Mise à jour • Dans le cadre de la journée internationale d'action contre les violences faites aux femmes (le 25 novembre), le collectif national #NousToutes avait appelé à se mobiliser ce samedi 21 novembre 2020 à Besançon comme partout en France. Au moins 500 personnes se sont retrouvées sur l'Esplanade des Droits de l'Homme selon Solidarité Femmes 25.

Entre 400 et 700 manifestants masqués dans les rues de Besançon

mise à jour • "Du fric pour l'hôpital, pas pour le capital", "le masque, c'est sur la bouche et le nez, pas sur les yeux.." : militants, fonctionnaires et quelques soignants sont partis de la place de la Révolution ce samedi 7 novembre pour rejoindre la préfecture du Doubs.Entre 400 et 700 personnes, selon la police et les organisateurs, ont réclamé plus de moyens pour l'hôpital public afin de faire face à la deuxième vague de Covid-19 qui frappe la région Bourgogne-Franche-Comté.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.49
nuageux
le 25/11 à 6h00
Vent
1.12 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
86 %

Sondage