Une imprimante 3D pour (re)créer des pièces d'électroménagers, des figurines… 

Publié le 30/10/2018 - 08:51
Mis à jour le 07/11/2018 - 09:40

Le magasin Boulanger à Besançon propose depuis presque un an une imprimante 3D capable de reproduire à l’identique des pièces d’électroménagers ou encore des figurines tout droit sorties de votre imagination…
 

"Nous essayons de faire découvrir de nouvelles technologies", explique Patrick Moretti, le directeur de Boulanger Besançon. "Cela reste dans la même optique que la maison connectée ou encore l'assistant vocal. Nous voulons démocratiser la technologie", précise-t-il.

Comment ça marche ?

Arnaud, un vendeur du magasin a lancé une réplique miniature du Panthéon. Pour la réaliser, il avait le choix entre deux techniques.

Première option, recréer une réplique miniature sur le logiciel "SketchUp" (à télécharger gratuitement) afin de trouver les dimensions exactes à entrer dans l'imprimante 3D à savoir des ".STL". Cette technique est pratique pour recréer des boutons d'équipements électroménagers cassés dont on ne peut pas facilement trouver la référence. Il faut alors de prendre les cotes manuellement et le reproduire via ce logiciel.

Une fois l'objet dessiné, il suffit de l'enregistrer et d'entrer les ".STL" de la figurine dans le logiciel de l'imprimante pour enfin lancer l'impression.

Deuxième option, il est possible de trouver les ".STL" d'un nombre conséquent d'objet sur internet. Il suffit alors d'aller sur un moteur de recherche, de sélectionner l'objet dont on a besoin et ses codes ".STL". Il faudra ensuite les entrer dans le logiciel de l'imprimante.

"On peut créer tout ce dont on a besoin, du support d'un appareil photo, à des pièces utilisées en pâtisserie en passant par le bouton de la gazinière ou encore les figurines décoratives", explique Charles, vendeur du rayon micro-informatique. "Une création peut prendre jusqu'à 8 heures pour les grands modèles. Il faut être patient", ajoute Arnaud.

Le site happy 3D, une alternative pour trouver et commander des pièces

Pour ceux qui n'ont pas d'imprimante 3D chez eux, le magasin Boulanger propose via le site happy3D, de commander des pièces chez des particuliers qui possèdent une imprimante. Les commandes se passent directement sur le site. Un grand nombre d'objets sont aussi proposés avec leurs pilotes en ".STL" afin de les rentrer sur le logiciel de l'imprimante 3D pour ceux qui n'auraient pas trouvé les références.

Info +

Boulanger Besançon, rue Guillaume Apollinaire, 25000 Besançon

  • Imprimante 3D Neva Magis à 499 euros montée (399 euros à monter soi-même).
  • Des bobines de filament en plastique de type "PLA" sont vendues au prix de 30 euros pour réaliser les objets.
  • Site happy3D.FR : https://www.happy3d.fr/fr/
  • Horaires d'ouvertures : du lundi au samedi de 9h30 à 20h.
  • Horaires exceptionnels : le 1er novembre, ouverture de 10h à 19h. Pour le mois de décembres, fermeture exceptionnelle le 2 décembre. Ouverture les dimanches 9,16 et 23 décembre de 10h à 19h.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bientôt des panneaux photovoltaïques au stade Léo Lagrange de Besançon ?

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.01
pluie modérée
le 20/06 à 3h00
Vent
1.17 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
94 %