Alerte Témoin

Une religieuse de 70 ans refuse une place en maison de retraite pour continuer de porter le voile et l'habit

Publié le 19/11/2019 - 10:21
Mis à jour le 19/11/2019 - 10:28

Laïcité •

Dans son bulletin Flash'Motte de novembre 2019, le Père Florent Belin raconte qu'à Vesoul, une religieuse de 70 ans s'est vue refuser une place en maison de retraite à cause de son voile et de son habit. Une information de France Bleu Besançon.

Croix
Croix

"(…) On nous rabâche les oreilles avec des principes de laïcité qui ne sont pas compris. De vieux démons, des craintes mal gérées bloquent des situations. Récemment une place au Foyer Logement de Vesoul n’était disponible pour une religieuse qu’à la condition qu’elle quitte son habit religieux et son voile" écrit le père Florent Belin. "La presse nous parle en ce moment d’une femme musulmane à qui on a demandé d’enlever son voile, car elle était dans un espace public, tout le monde crie au scandale pour cette femme ! Notre religieuse, elle, a dû se résoudre à trouver un autre appartement ! Qu’est-ce que la laïcité ? C’est donner la possibilité à chacun de pouvoir vivre sa Foi sans que cela nuise à quiconque. Je ne pense pas que le voile d’une religieuse puisse nuire, car il n’est pas le signe d’une soumission, mais d’une consécration !"

France Bleu Besançon explique que cette religieuse septuagénaire, qui a passé toute sa vie dans un couvent dans la Drôme, a décidé de revenir dans sa région, la Haute-Saône. Elle s'est préparée à venir à Vesoul depuis octobre 2018 pour qu'en janvier 2019, aucune place ne lui soit attribuée. Elle est a alors sur une liste d'attente et vit, en attendant, au presbytère.

"Tout signe ostentatoire d'appartenance à une communauté religieuse ne peut être accepté"

C'est en juillet dernier que le CCAS lui adresse un courrier dans lequel la commission d'attribution lui informe que sa demande est acceptée et qu'une proposition lui sera faite dès que possible. Cependant, le courrier précise des conditions publiées par France Bleu Besançon : "au sein de nos structures nos résidents peuvent avoir des préférences et convictions et celles-ci doivent être respectées" et que "dans le respect de la laïcité tout signe ostentatoire d'appartenance à une communauté religieuse ne peut être accepté en vue d'assurer la sérénité de toutes et de tous".

Des conditions que la dame de 70 ans refuse après avoir passé sa vie entière portant le voile et l'habit religieux.

(Source : France Bleu Besançon – lire l'article et les détails de cette affaire sur www.francebleu.fr/infos/societe/)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Religion

La mosquée de Planoise, la dernière à rouvrir ses portes à ses fidèles à Besançon

Si la plupart des mosquées de Besançon ont pu rouvrir leurs portes le 13 juin dernier après le confinement, la mosquée de Planoise, la plus grande de la ville (1.500 m2) a dû retarder sa réouverture au 22 juin pour des raisons logistiques afin d'accueillir ses fidèles dans le respect des règles sanitaires contre la propagation du covid-19. Jouad Amarouch, président de l'association Al Fath de la mosquée de Planoise répond à nos questions.

Cette année, le Ramadan sera « source de paix et de spiritualité » tout en « participant à l’effort national » contre le coronavirus

Si dans plusieurs pays musulmans la question de maintenir ou non le Ramadan au mois d'avril cette année se pose en raison de la pandémie du covid-19, en France, il n'y aura aucun changement : le Ramadan commence ce vendredi 24 avril jusqu'au 24 mai 2020, nous confirme Khalid Jarmouni, président du Centre culturel islamique de Franche-Comté.

Les lieux de culte ne rouvriront pas avant juin selon Emmanuel Macron

Emmanuel Macron s’est montré prudent sur la possibilité de rouvrir les lieux de culte lors du déconfinement, évoquant une période d’observation jusqu’à “mi-juin”, ont rapporté des responsables de culte et de loges maçonniques, après une audio-conférence ce mardi 21 avril avec le président.

Septième « urbi et orbi » de Noël pour le pape François

Le pape François doit adresser son traditionnel message "urbi et orbi" à la ville de Rome et au monde, en latin,  à l'occasion de son septième Noël dans ses fonctions, mercredi au Vatican, pour un vaste tour d'horizon des zones de conflits. Mardi soir, lors de sa traditionnelle homélie de la messe de Minuit, l'Argentin avait mis l'accent sur l'amour "inconditionnel" et "gratuit" face à la logique marchande  
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     16.98
    légère pluie
    le 14/07 à 21h00
    Vent
    0.32 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    64 %

    Sondage