Viols sur mineurs : 10 ans de réclusion pour l'ancien entraîneur de rugby

Publié le 07/03/2019 - 11:11
Mis à jour le 07/03/2019 - 11:42

Le verdict est tombé dans la soirée. Un ancien entraîneur d'un club rural de rugby dans le Doubs a été condamné mercredi 6 mars 2019 par les jurés de la cour d'assises du Doubs à 10 ans de réclusion pour viols et agressions sexuelles sur deux joueurs mineurs au moment des faits entre 2003 et 2006. Étienne Manteaux, le procureur de Besançon avait requis huit années de réclusion.

Palais de justice Besançon © d poirier ©
Palais de justice Besançon © d poirier ©

Reconnu coupable d'agressions sexuelles et de viols sur mineur, l'ex-entraîneur de rugby âgé aujourd'hui de 46 ans a été condamné à dix ans de prison, une peine plus ferme que les huit ans requis par le procureur.

Près de dix ans après les faits, une victime avait alerté les gendarmes en 2012. Il avait subi une quarantaine d'agressions sexuelles de son entraîneur de rugby de 2003 à 2005 entre sa treizième et sa quinzième année.  Un autre jeune homme était sorti de son silence pour des faits similaires en 2006 pour cinq agressions.

Avec un certain détachement du selon son avocat à l'enjeu des deux jours du procès, l'homme qui avait reconnu les faits en 2013 lors de sa garde à vue, a demandé pardon à ses victimes en insistant sur le fait qu'il n'était pas pédophile et qu'il n'avait jamais forcé ni menacé les adolescents.

Placé sous contrôle judiciaire depuis cinq ans, l'homme qui comparaissait libre devant les assises du Doubs a été écroué à la maison d'arrêt après le verdict.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Homme criblé de balles à travers une porte à Besançon : le tireur présumé incarcéré

Un homme suspecté d'avoir criblé de balles une porte d'appartement du quartier Planoise à Besançon, blessant grièvement un père de famille, et un complice présumé ont été mis en examen et incarcérés mercredi, a-t-on appris auprès du parquet. Les deux hommes âgés de 19 et 21 ans ont été contrôlés samedi dans les Hauts-de-Seine, alors qu'ils circulaient en voiture pendant le couvre-feu.

Nancy: un procès pour escroquerie s’ouvre avec la diffusion d’un reportage de M6

Le procès de 15 personnes qui comparaissent devant le tribunal de la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Nancy pour "escroquerie en bande organisée" à la TVA s'est ouvert lundi avec... la diffusion d'une émission de télévision dans le tribunal. Les prévenus sont principalement originaires d'Espagne, d'Alsace et de Franche-Comté.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.11
légère pluie
le 21/01 à 9h00
Vent
8.71 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
54 %

Sondage